Un terroriste capturé à Ouargla (MDN)    Entrepreneuriat féminin en Algérie : La frilosité des banques mise à l'index    Intempéries à Tizi-Ouzou: fermeture de la RN 25 pour cause d'éboulement    18 mois de prison requis contre le hirakiste Abdellaoui Ahmed    Marches à Paris et à Bruxelles le 1er décembre    Dans une ambiance tendue    «De nouveaux Hassi-Messaoud et Hassi-R'mel, c'est fini !»    Le régime des ayatollahs ébranlé à Téhéran    Deux enfants blessés par les forces d'occupation israéliennes près de Ramallah    Le billet retour de la dignité    Belmadi : «Ne croyez pas que le Botswana est un adversaire facile»    Ifticène, nouvel entraîneur    Y a-t-il un malaise au Mouloudia ?    L'Olympiakos menace de quitter la Super League    Benzema pose un problème de fond    Brahimi, meilleur joueur des mois d'octobre et novembre    Un nouveau directeur de campagne pour Tebboune    Plus de 40 nouveaux cas de diabète par mois à Ouargla    ACTUCULT    Retour à Amoudé, la Brûlée    Arezki Metref hôte de la ville de Mascara    Le "hirak" s'invite à Marseille    Linda Hamed refuse de présenter le 19 heures de la Chaîne III    Report au 1er décembre du verdict dans deux affaires distinctes de Hassan Hammar    Belaid: ''le peuple seul habilité à conduire l'Algérie à bon port''    CAN-2021 (2e journée). Botswana – Algérie (ce soir, 20h) : Les Verts veulent confirmer leurs débuts en fanfare    Bilan des incendies survenus cet été : Signe alarmant du recul du niveau de conscience citoyenne    Aïn El-Turck: Les averses mettent à nu les défauts d'entretien des routes    Nouvelle opération de rapatriement: 70 Subsahariens en situation irrégulière transférés vers leur pays    M'sila: 475 quintaux de blé tendre destinés à la contrebande saisis    Les portraits géants des présidents portent malheur    Elogia et Home Design Algérie: Deux salons dans une mixité professionnelle    Tiaret: Trois morts dans un carambolage    Une activité de proximité à Alger    Hausse des ventes au détail sur Internet lors de la frénésie d'achats du "Double 11"    Promouvoir le devoir citoyen    élection présidentielle du 12 décembre Marches de soutien dans plusieurs wilayas de l'Est    Prises de fonctions Aymane Benabderrahmane désigné nouveau gouverneur de la Banque d'Algérie    ANNABA Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Tizi-Ouzou: la commission pour la prise en charge des personnes sans abris installée    Déclaration de l'origine des fonds en devises aux étrangers :    Chili : Accord historique pour une nouvelle Constitution    USA : Donald Trump et le chaos diplomatique permanent    Para-athlétisme / Mondiaux-2019 : La sélection algérienne de retour au pays, auréolée de 16 médailles, dont deux or    Shanghai : Macron appelle la Chine à s'ouvrir davantage    10e Fica : une sélection documentaire à la hauteur    Fica: Projection d'un documentaire en hommage au maître du diwane Mohammed Bahaz    CONSTANTINE Festival international Dimajazz: oud et sonorités électro au menu de la 4e soirée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Le temps nous est compté"
GAID SALAH PRÔNE UNE SORTIE DE CRISE RAPIDE
Publié dans L'Expression le 17 - 04 - 2019

Le message qu'adresse Ahmed Gaïd Salah aux Algériens est limpide, c'est peut-être même le plus proche des attentes de la société
Le message qu'adresse Ahmed Gaïd Salah aux Algériens est limpide. Il semble donc que l'ANP qui était jusque-là en retard d'un cran sur les revendications populaires, ait pris la résolution de devancer les attentes et afficher la couleur.
Dans l'allocution qu'il a prononcée au niveau du secteur opérationnel de l'ANP à In Aménas, le chef d'état-major de l'ANP a délivré un important message politique. On aura déduit de son discours, un abandon de la solution strictement constitutionnelle.
Ahmed Gaïd Salah a certes, confirmé l'attachement de l'armée à la Constitution, mais contrairement à ses précédentes prises de parole, il n'a cité aucun article de la Loi fondamentale. Exit donc l'article 102 qui ne semble pas suffire pour résoudre la crise institutionnelle. Il reste que si l'application n'est pas suffisante, le chef d'état-major considère que son activation était nécessaire.
En affirmant dans son allocution que «l'étape principale étant concrétisée», le général de corps d'armée faisait certainement allusion à la démission de Abdelaziz Bouteflika. Et là où il s'avance sur une démarche qui ne faisait pas partie jusque-là de son lexique, c'est lorsqu'il affirme que ladite étape «sera, certainement, suivie par d'autres jusqu'à la réalisation de tous les objectifs escomptés». Ces objectifs, si l'on se réfère à la voix du peuple, c'est le départ de tous les symboles du système.
Le message qu'adresse Ahmed Gaïd Salah aux Algériens est limpide, c'est peut-être même le plus proche des attentes de la société depuis le 22 février dernier. Il semble donc que l'ANP qui était jusque-là en retard d'un cran sur les revendications populaires, ait pris la résolution de devancer les attentes et afficher la couleur. La promesse du chef d'état-major qui intervient presque instantanément avec la démission du président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaïz, pèsera certainement lourd dans l'attitude de la rue, vendredi prochain. Elle ne constitue, à bien lire le message du général de corps d'armée, qu'une étape parmi d'autres. Il se pourrait donc que d'ici au 9ème vendredi de mobilisation, la situation se clarifie encore plus et confirme, une bonne fois pour toutes, l'osmose qui existe entre le peuple et son armée, dans cette révolution si particulière. Le slogan «Djeich, Chaâb Khawa Khawa», trouvera toute sa signification.
Le patron de l'armée prend la mesure de la difficulté de la mission et préconise dans son message «la nécessité de suivre la voie de la sagesse et de la patience». Dans les mots «sagesse et patience», on peut y mettre l'option d'une transition plus longue qu'attendue, mais également la complexité de la manoeuvre qui consistera à déboulonner tout le personnel du régime finissant. Aussi, l'on comprend le général de corps d'armée lorsqu'il affirme que «la réalisation de ces objectifs requiert plusieurs étapes nécessitant de la patience, de la compréhension et le rejet de toute forme de violence». Le mot est dit, à savoir que toutes les attentes du peuple seront satisfaites, et tout viendra en son temps. Et le chef d'état-major d'affirmer que «la situation prévalant au début de cette transition est exceptionnelle et complexe, (nécessite) la conjugaison des efforts de tous les patriotes dévoués en vue de sortir indemnes de cette épreuve». Il y a dans le propos du général de corps d'armée un appel à la sagesse et à la mobilisation des patriotes, doublé d'un engagement à répondre aux revendications du peuple. «Nous affirmons que nous comprenons ses revendications légitimes pour lesquelles nous nous sommes engagés à oeuvrer à les concrétiser», dira Ahmed Gaïd Salah Cette précision faite, le chef d'état-major parle au nom de l'institution qu'il dirige et affirme: «De notre part, nous réitérons l'engagement de l'Armée nationale populaire d'accompagner les institutions de l'Etat durant cette transition.» Et pas seulement cela, l'armée qui ne ferme aucune porte en soulignant que «toutes les perspectives possibles restent ouvertes afin de surpasser les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais», estimant que la «situation ne peut perdurer davantage, vu que le temps nous est compté». De fait, l'ANP affiche sa disponibilité à «honorer l'engagement qu'elle a pris afin de réaliser les revendications et les aspirations légitimes du peuple», affirme Ahmed Gaïd Salah, sans ignorer que le peuple a franchement revendiqué le départ de tout le système.S'il faut chercher un caractère solennel dans le message du chef d'état-major de l'ANP, cest bien cette déclaration: «J'espère que cet appel trouve l'écho escompté auprès de toutes les composantes de notre cher peuple, car il émane du Haut Commandement de l'Armée nationale populaire, partant de son dévouement au message des Chouhada de la Révolution et du devoir national.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.