Salade de betterave persillée    USMA - Mansouri: «On se battra jusqu'à la dernière seconde»    Irlande: les pro-UE en tête des élections européennes    24 heures    Projet hydraulique à Bouzeguène : Les oppositions levées    Hakim Chekini. Directeur de l'auberge de jeunes d'Azazga : «Nous fonctionnons grâce à notre bonne volonté»    Le peuple à la croisée de son destin    De la démocratie et des femmes : Pour Louisa Hanoune    Vendredi de la mobilisation    Violence dans les stades: La FAF sur la même longueur d'onde que le MJS    USM Bel-Abbès: Une situation créancière ambiguë    WA Tlemcen: Nasreddine Souleymane pressenti à la SSPA    De grandes manifestations pour le 14ème Vendredi: La mobilisation malgré les interpellations et les blocages    Un ouvrier tué après la chute d'un monte-charge    Mascara: 650 logements AADL attribués début juillet    Gaïd Salah revient sur l'évolution de l'armée    Préparatifs de la saison estivale: Aménagement du quai d'accostage et nettoiement de la plage de Cap Falcon    Tlemcen - Bac et BEM : les assurances du directeur de l'Education    Ahnif: Un mort et un blessé dans une collision    Sahara Occidental: Démission de l'émissaire de l'ONU    Tribune - L'Afrique que nous voulons tous : une terre d'opportunités    L'école des gourous    Belfodil parmi les meilleures recrues de la Bundesliga    Les Etats-Unis vont envoyer des troupes dans le Golfe    Le gouvernement suspend les pourparlers avec la mission onusienne    Hazard sort du silence    La candidature de Berraf acceptée    Qu'en pensez-vous M. le ministre de l'Education nationale?    Facebook supprime trois milliards de comptes    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Création d'un comité de surveillance    La violence contre les femmes très présente dans les dramas arabes    La revanche posthume de Ferhat Abbas    Divertissement garanti!    Le 14e acte avec la présence de Tabbou    Un Iftar en l'honneur des médias    Ali Ghediri n'est pas candidat    La voie constitutionnelle à mi-parcours    Haro sur les infractions de change    Bensalah exprime l'inquiétude de l'Algérie    Fin du délai aujourd'hui    Le Hirak inébranlable    Le tour de vis du gouvernement    Plus de 4.000 commerçants mobilisés à Alger    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Edition du 24/05/2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine
Publié dans L'Expression le 23 - 04 - 2019

La série Game of Thrones qui mêle sexe, violence et l'horreur surnaturelle a régalé ses fans. Mais les fans chinois de la série le découvrent, alors qu'ils regardent une version de la série censurée par le gouvernement. Beaucoup disent que la version censurée de Game of Thrones, à laquelle ils ont facilement accès, ressemble plus à un «documentaire médiéval» banal avec des points de complot décousus. Le partenaire chinois de HBO, Tencent, détient les droits de distribution de Game of Thrones en Chine, mais pour respecter les lois locales en vigueur, le groupe a coupé près de six minutes de la première de la saison 8, Winterfell. La plupart des coupures étaient plutôt classiques, y compris la nudité, quand Bronn passe du temps avec trois femmes, avant que Qyburn ne le convoque et la violence lorsque Theon sauve sa soeur Yara. Une scène particulièrement cruciale a été coupée lors de la première: lorsque le corps de Ned Umber est retrouvé épinglé sur un sceau effrayant, accroché au mur que le roi de la nuit a laissé pour transmettre un message. La scène a été censurée pour deux raisons possibles: la Chine désapprouve le fait que des créatures (morts-vivants) soient montrées à l'écran, car elles sont considérées comme superstitieuses, et les parties du corps démembrées utilisées pour créer la spirale pourraient être considérées comme trop violentes et horribles. Les téléspectateurs chinois qui ont visionné la version censurée de la première de la saison 8 sont restés confus lorsqu'ils ont participé aux discussions post-épisode. La censure a déplu à de nombreux fans, car elle a caché d'importants points de l'intrigue, notamment la chute du dernier foyer, la mort de Ned Umber et le message du roi des Nuits. Mais d'autres ont simplement suggéré que le piratage de la série était une meilleure solution que de regarder une version bowdlerized. Un internaute a écrit un commentaire à moitié en anglais et en chinois sur Weibo, la plateforme de média social de la Chine, similaire à Twitter: «Je veux récupérer mon argent, #TencentVideo. Je veux un remboursement, je ne veux pas de la version censurée de Games of Thrones». Un autre utilisateur a déclaré: «Lorsque d'autres personnes ont parlé de l'épisode et ont déclaré qu'un petit Seigneur avait été brûlé, je ne savais vraiment pas de quoi ils parlaient. Je suis sans voix. Afin de censurer le sang et la violence, toute l'histoire a été affectée.» Selon une firme d'analyse, la première de la saison aurait déjà été piratée plus de 55 millions de fois. Game of Thrones a longtemps été censuré en Chine. En 2014, un internaute a fait remarquer qu'au cours des trois premières saisons, «ils ont coupé environ un quart des scènes de combat, puis un quart des scènes de nu. Je suppose que ça ira, si tout ce que vous voulez regarder est un documentaire sur un château européen médiéval.»Une autre personne a déclaré avoir estimé à environ 20 minutes l'épisode-pilote manquant et que le reste n'avait pas beaucoup de sens. Sans toutes les décapitations, empoisonnements et assassinats, Game of Thrones manque un pourcentage considérable de ses moments décisifs.
[email protected]

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.