Groupe A : L'Ouganda et le Zimbabwe se neutralisent    Dernière séance d'entrainement pour les Verts avant le choc face au Sénégal    AHMED GAID SALAH : ‘'L'armée accompagnera le peuple au sens propre du terme''    TERRAINS NON EXPLOITES : Une enquête dévoile les faux investisseurs à Oran    Serdouk Samir, le supporteur algérien expulsé d'Egypte écroué à la prison d'El Harrach    Pacte politique pour une véritable transition démocratique    Moyen-Orient : Pourquoi les Etats-Unis jouent avec le feu    Grève et sit-in des avocats à Béjaïa    20 hectares ravagés par les flammes    La prise en charge des malades à revoir    La Protection civile prend les devants    EN : Belmadi ne fait pas de différence entre Baldé et Mané    Heurts entre policiers et manifestants à Nouakchott    Houassi invite les actionnaires à une réunion    Kalu, victime de déshydratation, apte à rejouer    Le Caire, ville sous haute sécurité    Hanane Ashrawi dénonce    8 opérateurs ont la mainmise sur le marché du médicament en Algérie    Sonatrach revoit ses ambitions d'investissement à la baisse    «Il n'y a pas de volonté politique de lutter contre la drogue»    Plusieurs agresseurs d'automobilistes appréhendés    Côtelettes d'agneau marinées au four    Pèlerinage au village natal de Matoub Lounès    Qu'est-ce qu'être algérien aujourd'hui ? éloge du vivre-ensemble    Le vieil esthète n'est pas fatigué !    Un voyage à travers 600 ans d'art universel    La Fondation Casbah condamne    Plan bleu de l'ETUSA : 17 dessertes vers les plages de la capitale    Lutte contre la criminalité : Saisie de plus de 1100 comprimés de psychotropes    Les étudiants réclament une Algérie «libre et démocratique»    Le match Sénégal-Algérie dirigé par le Zambien Janny Sikazwe    Pour désigner un successeur à Ouyahia: Session extraordinaire du RND le 6 juillet    L'inflation à 3,6%    Blida: Sept arrestations pour un trafic de 1,5 million de dollars et 600.000 euros    D'énormes potentialités    Signature d'une charte d'exploitation des nappes souterraines    La SDO change de main : Un nouveau directeur installé    Le HCA plaide pour la suppression de l'aspect facultatif    Un art, un sport de compétition et une thérapie    Toufik Hamoum à la tête d'un conseil technique    Ecole supérieure des blindés de Oued Chaâba (Batna) : Sortie de six promotions    Crise anglophone au Cameroun : La difficile équation d'un dialogue à plusieurs inconnues    Guerre commerciale avec les USA : Comment pourrait répliquer la Chine à cette escalade ?    Transfert : Billel Dziri nouvel entraîneur de l'USM Alger    Djellab à Dakar: "L'Algérie continuera à jouer un rôle primordial pour l'intégration économique intra-africaine"    L'opposition en conclave le 6 juillet    Qui a trompé l'agence Sputnik ?    Deux nouvelles attaques meurtrières dans le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Total veut acquérir Anadarko-Algérie
EN PASSE D'ÊTRE UN ACTEUR PETROLIER MAJEUR EN AFRIQUE
Publié dans L'Expression le 07 - 05 - 2019


A Total la totale
Le géant pétrolier «Total» a annoncé avoir signé un accord l'engageant, avec «Occidental Petroleum», en vue de l'acquisition des actifs du groupe pétrolier américain «Anadarko» en Algérie.
Cet accord concerne également les actifs du même groupe au Ghana, au Mozambique et en Afrique du Sud, a-t-on annoncé, hier, auprès du groupe français. L'accord, d'un montant de 8,8 milliards de dollars, s'inscrit dans l'éventualité d'un succès de l'offre en cours de «Occidental» pour le rachat de «Anadarko», a précisé Total dans un communiqué.
«Cette transaction est donc conditionnée à la signature et à la finalisation de l'acquisition envisagée d'Anadarko par Occidental ainsi qu'à l'approbation par les autorités compétentes», a-t-on expliqué, soulignant que la finalisation de la transaction entre Occidental et Total devrait avoir lieu en 2020.
Anadarko est opérateur en Algérie des blocks 404a et 208 avec une participation de 24,5% dans le bassin du Berkine (champs de Hassi Berkine, Ourhoud et El Merk) dans lesquels Total détient déjà 12,25%. En 2018, la production de ces champs a été de 320 000 bep/j (barils équivalent pétrole par jour) de pétrole, a indiqué la même source. En acquérant les actifs d'Anadarko en Algérie, Total deviendra un opérateur d'actifs pétroliers majeurs.
«Si la transaction se réalise, l'acquisition d'Anadarko par Occidental nous offre l'opportunité d'acquérir un portefeuille d'actifs de classe mondiale en Afrique, ce qui renforcerait la position de leader de Total parmi les sociétés privées internationales sur le continent», a-t-on estimé.
Selon le P-DG du groupe, Patrick Pouyanné, «Total s'est engagé à exécuter cette transaction dans les meilleures conditions. Dans le cas où l'offre de Occidental serait retenue pour l'acquisition d'Anadarko, cette transaction permettrait à Total et à Occidental de sortir tous les deux «gagnants», ainsi, a-t-il poursuivi, «Total accèderait à plus de trois milliards de barils de ressources et Occidental renforcerait son bilan suite à l'acquisition de Anadarko en revendant immédiatement les actifs à l'international de Anadarko».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.