Les deux poids, deux mesures de la wilaya d'Alger    Une marche populaire empêchée à El-Esnam    Un membre du BP du FLN convoqué par la justice    Ces nids à problèmes    Huit campus algériens dans le Top-100    L'initiative de Macron pour le Liban bat de l'aile    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Mostaganem : La police met en échec une tentative d'émigration clandestine    4 décès et 160 nouveaux cas en 24 heures    Le rapport accablant de l'APW de Tizi Ouzou    Les locataires tirent la sonnette d'alarme    La Foire du livre de Francfort invite les libraires pour une formation    Saïd Dilmi, un amoureux des mots s'en va    Abdelouahab Maiche n'est plus    «La voie est ouverte à tous les dérapages graves»    La révolte des robes noires    Le FFS refuse de cautionner le référendum du 1er novembre    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    Un tour de table pour préparer la rentrée    1er Festival du tourisme rural, la forêt de Aïn-Sedjra à l'honneur    «Pour que la nature soit toujours plus belle»    Le Nigeria et le Mexique au menu des Verts    FC Barcelone : le grand «Koemancement»    Actucult    Ouverture de la Diwaniya Art Gallery à Alger    Nomadland se place pour les Oscars après sa victoire à Toronto    ANSEJ: large mouvement au niveau des directions d'annexes    Les effets négatifs du stress sur votre apparence    Tlemcen: Un nouveau quota d'eau pour les terres agricoles de Fehoul    Ain Bessem: Une femme blessée dans un incendie    LES CROCS AIGUISES DE LA REALITE DES PRIX    Faire le pied de grue devant un distributeur fâché    AS Aïn M'lila: Un retard considérable à rattraper    RC Relizane: Aucun projet sportif à l'horizon    GC Mascara: Vers le retour du président Bouchentouf    Massacres du 17 octobre 1961: Une Association française demande la reconnaissance du crime    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    L'avis des experts    L'Algérie condamne l'attaque terroriste contre le convoi du gouverneur de Borno (Nigeria)    UN TEXTE DE LOI VA ETRE PROMULGUE : Les enlèvements, nouvelle cible de Zeghmati    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Libye: l'ONU appelle à l'arrêt immédiat des hostilités en banlieue de Tripoli    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Après plusieurs mois de fermeture : Le musée des Beaux-arts d'Alger rouvre ses portes    Importation: Pas de retour aux licences    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des avions israéliens ciblent une position militaire
SYRIE
Publié dans L'Expression le 20 - 05 - 2019

Des avions israéliens ont tiré samedi soir des missiles contre une position de l'armée du régime syrien dans la province de Quneitra (sud), a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), la deuxième attaque de ce type en deux jours. La province de Quneitra est limitrophe du plateau du Golan, dont la majeure partie est annexée et occupée par Israël. Selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, «des avions israéliens ont tiré trois missiles à partir du Golan occupé: deux d'entre eux se sont abattus sur le quartier général de la Brigade 90 de l'armée syrienne et un troisième a été détruit». Il n'a pas fait état de victimes ou de dégâts dans l'immédiat. Interrogé, l'armée israélienne n'a pas fait de commentaire.
Vendredi soir, l'agence officielle syrienne Sana avait fait état de l'interception par la défense antiaérienne syrienne d'»objectifs hostiles» en provenance d'Israël ainsi que d'une «forte explosion» dans les environs de Damas, sans autres précisions. L'OSDH avait parlé de «frappes israéliennes ayant pris pour cible la région de Kesswa où se trouvent des entrepôts d'armes appartenant à l'Iran, allié de Damas, et au Hezbollah» libanais. Ce secteur, situé près de la capitale syrienne, a souvent été la cible de raids effectués par Israël. Les précédents raids israéliens en Syrie remontaient au 13 avril. Ils avaient pris pour cible une position militaire à Misyaf, dans la province centrale de Hama, faisant trois blessés, selon Sana. L'OSDH avait fait état de «morts parmi des combattants iraniens», sans en préciser le nombre.
Depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie, Israël a procédé à de nombreuses frappes contre notamment des positions de l'armée syrienne ainsi que des cibles iraniennes et du Hezbollah sur le territoire syrien.
En janvier, Israël avait frappé des positions iraniennes en Syrie, après avoir intercepté une roquette tirée de ce pays. Selon l'OSDH, 21 personnes, principalement des Iraniens, avaient été tuées dans ces attaques. Israël a toujours affirmé son intention de continuer à viser les positions tenues par l'Iran ou le Hezbollah en Syrie.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu répétant à l'envi qu'il ne laisserait pas l'Iran, grand ennemi d'Israël, s'implanter en Syrie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.