Journée internationale de la femme: Message du Président de la République    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Lutte contre la Covid-19 : Une plateforme pour assurer la «vaccinovigilance» à l'EHU d'Oran    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Cyberciminalité: l'Algérie candidate à la présidence du Comité internationale    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Les modifications et les instructions de Tebboune    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    L'historien Maati Monjib, en grève de la faim    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    La commission interministérielle tranchera le cas de la FAF    La sélection algérienne à la 2e place    Les Algériennes Ouallal et Asselah précocement éliminées    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Au cinquième jour de fermeture de la RN 24, l'arbitrage de l'administration persiste    Des citoyens en attente d'un logement depuis 40 ans !    Petits beignets    "Pour endiguer le féminicide, il faut en finir avec le patriarcat"    Les attributaires du périmètre «Maâder» se plaignent du manque d'électricité    Un texte d'un «autre temps»    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    Environnement hostile    Les partis politiques s'y préparent    C'était un certain 08 mars 2007    Une campagne prématurée    Le vieux rêve prend forme    Les armes de la cyberguerre    La fabrique des mensonges!    Le président Tebboune présente ses condoléances    Le MCO rejoint l'ESS en tête    Benlamri buteur et Slimani passeur    Cinq personnes tuées dans une embuscade au nord du pays    L'Iran appelle les Européens à éviter «toute menace ou pression» sur le nucléaire    La Dgsn célèbre la Journée internationale de la femme    «Les femmes ont joué un rôle décisif dans l'histoire de l'Algérie»    Le double combat de la femme algérienne    Ces audacieuses qui façonnent la République    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment se préparent les adversaires des Verts
KENYA, SENEGAL ET TANZANIE
Publié dans L'Expression le 10 - 06 - 2019

Les Algériens s'attendent à une mission très délicate
La sélection algérienne de football se trouve dans le groupe «C» de la coupe d'Afrique des nations (CAN-2019), prévue en Egypte du 21 juin au 17 juillet prochains avec le Sénégal, le Kenya, et la Tanzanie.
Les Verts entreront en lice le 23 juin face au Kenya, avant de défier le Sénégal le 27 juin, puis la Tanzanie le 1er juillet. Les autres sélections se préparent activement pour aborder cette CAN dans de meilleures conditions. Ainsi, l'Algérie a entamé, hier, son second stage à Doha (Qatar) au cours duquel Riyad Mahrez et ses coéquipiers disputeront deux matchs amicaux: le 11 juin face au Burundi et le 16 juin face au Mali. Après un premier stage au Centre technique de Sidi Moussa à Alger du 3 au 8 juin en cours, le sélectionneur des Verts, Djamel Belmadi et son staff ont choisi le Qatar pour un second et dernier stage pour apporter les dernières retouches à l'équipe avant d'aborder le premier match contre le Kenya. Et justement, il se trouve que la sélection kényane, connue par son surnom de Harambée stars, se prépare depuis quelques jours dans les locaux de la Fédération française de rugby à Paris. Durant ce stage à Paris, le sélectionneur du Kenya,Sébastien Migné, a programmé deux matchs amicaux, le premier contre Madagascar qui s'est disputé, vendredi dernier, à Paris alors que le second est prévu à Madrid le 15 du mois en cours contre la Gambie. Face à Madagascar, les joueurs du coach Migné ont gagné un but à zéro. But signé par leur capitaine et métronome Victor Wanyama (64eme) sur penalty. Il ne reste donc que le match contre la Gambie avant de rejoindre le Caire, le 19 du mois en cours après exactement 19 jours de stage à Paris. De son côté, l'Equipe nationale du Sénégal, deuxième adversaire des Verts a rallié vendredi dernier son camp de base en Espagne (Alicante) pour la préparation de cette CAN. Après cet ultime stage, l'équipe entraînée par l'ex-international, Aliou Cissé (ami du sélectionneur des Verts, Belmadi), rejoindra Le Caire où, elle disputera un dernier match amical face au Nigeria, le 16 juin. L'équipe du Sénégal ralliera la ville du Caire où elle séjournera à l'hôtel Tiba Rose qui sera son camp de base. Il faut dire que le Sénégal mis de côté un budget de préparation de 500 millions de shillings en choisissant l'Espagne pour ses préparatifs d'avant le tournoi. Les joueurs ont débuté leur préparation à Dakar avant de rejoindre l'Espagne pour cet ultime stage. Les Lions de Teranga, classés au premier rang des nations africaines, quitteront toutefois l'Espagne une semaine pour se rendre au tournoi, car ils devraient affronter les Super Eagles du Nigeria lors d'un match amical le 16 juin au stade Ismailia à Ismailia. Pour le dernier adversaire des Verts, les stars tanzaniennes de Taifa sont déjà au Caire pour les préparatifs d'avant le tournoi sous la houlette de l'entraîneur nigérian, Emmanuel Amunike. Au Caire, la Tanzanie doit affronter les Pharaons d'Egypte le 13 juin au Stade Borg Al Arab dans leur seul match amical avant la phase finale de cette CAN 2019. Ces quatre sélections se préparent en fonction du programme établi pour leurs staffs techniques, respectifs, avant le début de la CAN où, toute sélection aspire à aller le plus loin possible et pourquoi pas arracher le Trophée continental. Il est vrai que sur le papier, le Sénégal est le favori en puissance dans ce groupe devant, respectivement, l'Algérie, le Kenya et la Tanzanie. Mais, attention, la CAN a, de tout temps, enregistré des «surprises». Les favoris sont donc bien avertis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.