Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





15 rapports consécutifs de l'AIEA en faveur de Téhéran
L'Iran salue la mémoire du directeur général de l'AIEA
Publié dans L'Expression le 23 - 07 - 2019

Le vice-ministre des Affaires étrangères iranien, Abbas Araghchi, a rendu hommage hier au directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amato, peu après l'annonce de son décès.«Nous avons travaillé en étroite collaboration», écrit sur Twitter M. Araghchi, qui a participé aux négociations ayant précédé la conclusion, le 14 juillet 2015, de l'accord international sur le nucléaire iranien (JCPOA, selon l'acronyme anglais). “Je salue sa compétence et ses réalisations professionnelles” à la tête de l'AIEA, ajoute M. Araghchi, notant que sous la férule de M. Amato, l'agence avait refermé le dossier sur la «possible dimension militaire» du programme nucléaire de l'Iran. Ce dossier avait été clos en décembre 2015 par une résolution du Conseil des gouverneurs de l'AIEA. L'Agence avait alors indiqué «n'avoir aucune indication crédible» indiquant que l'Iran ait mené des activités liées au développement d'une bombe atomique «après 2009». Cette résolution avait été adoptée cinq mois après la conclusion du JCPOA, par lequel Téhéran a accepté de brider son programme nucléaire en échange de la levée d'une partie des sanctions internationales visant la République islamique.
Le pacte conclu entre l'Iran et le Groupe des Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie) est menacé depuis que Washington s'en est retiré unilatéralement en mai 2018 avant de réimposer une série de sanctions contre Téhéran. Dans son tweet, M. Araghchi note que «15 rapports consécutifs de l'AIEA» ont confirmé que l'Iran agissait «dans le respect intégral» de ses engagements pris à Vienne.
L'AIEA a néanmoins constaté depuis début juillet que l'Iran avait failli à deux de ses engagements en ne respectant plus la limite imposée par l'accord à ses réserves d'uranium enrichi (300 kg) ainsi que le plafond l'empêchant d'enrichir l'uranium à un degré de pureté supérieur à 4,5%. En riposte au retrait américain de l'accord de Vienne, l'Iran a commencé depuis le 8 mai à s'affranchir de certains de ses engagements pour, dit-il, forcer les états encore parties signataire de l'accord à agir pour l'aider à contourner les sanctions américaines. Le premier ultimatum de 60 jours a expiré sans réponse des Européens signataires, conduisant Téhéran à enrichir l'uranium au-delà des 3,6% stipulés dans l'accord. Quant au second, également de 60 jours, il consistera début septembre en une remise en service de la centrale d'Arak.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.