Man United - Cavani : "J'ai développé une grande affection pour le club"    Après des tensions avec Madrid et Berlin, le Maroc en brouille avec Téhéran    Palestine: l'artillerie israélienne bombarde deux sites au Nord de la bande de Ghaza    Chelsea : Kurt Zouma sur le départ ?    Logements : 70% des projets parachevés ou en cours de réalisation, selon le ministère de l'Habitat    Barça : Piqué envoie une pique au Real Madrid    Campagne d'information sur les services en ligne    Les enjeux d'une option    « Il faut relancer le bâtiment »    Les marches soumises à autorisation    La siesta    «La question sahraouie est une question de décolonisation»    Elle est où la fusée ?    Des chefs de partis chez Charfi    Suppression de l'essence super au plomb dès octobre prochain    "ON N'EXPORTE PLUS DEPUIS LA FERMETURE DES FRONTIÈRES"    Résultats    Une bonne préparation pour les éliminatoires du Mondial    7 décès et 204 nouveaux cas    Le Bayern champion pour la neuvième fois consécutive    Ruée vers l'Espagne    DJERAD VEUT ASSEOIR LES BASES DU DIALOGUE SOCIAL    Les établissements scolaires relativement perturbés    Ftirate    Prévention aléatoire    IL ETAIT LA VOIX GRAVE DE LA RADIO    Législatives : rencontre entre l'ANIE et des représentants de 18 partis politiques    Tizi Ouzou : Des hôtes de marque au village le plus propre    Université d'El Annasser à Bordj Bou Arréridj : Il y a 150 ans, la révolte d'El Mokrani    Arts plastiques à Guelma : Vers la renaissance de l'association Bassamate    Edition : Un ouvrage sur l'organisation traditionnelle kabyle    Ethique: Quels remèdes pour l'administration et l'entreprise publiques ?    Quand l'Egypte séduit la France    Le procès du terroriste «Abou Dahdah» reporté    Programme de modernisation de la ville: Des études pour l'aménagement des sites touchés par le relogement    Acter la consécration de l'état national    Une vingtaine de civils tués dans une attaque terroriste    La pandémie inquiète de plus en plus    La procureure de la CPI reçoit des ministres afghans    La frénésie s'empare de Béjaïa    La JSK confirme encore    L'éviction de listes charme l'opinion    Le front El Moustakbel sur les starting-blocks    L'autre star du Ramadhan    Les trois lauréats dévoilés    Divas d'Oum Kalthoum à Dalida    Mohammed Dib : un écrivain monumental    Le nouveau cap d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un carnage évité à Alger
L'attentat devait être perpétré près des Eucalyptus
Publié dans L'Expression le 04 - 03 - 2021

Un attentat déjoué aux portes d'Alger. Cela fait longtemps que pareille information n'a été révélée par le ministère de la Défense nationale. Cependant, cet attentat a bel et bien été fomenté par un groupe terroriste, ces tout derniers jours. L'engin explosif a été déposé dans la commune des Eucalyptus et était prêt à l'usage. Un communiqué du MDN, rendu public, hier, fait, en effet, état de cette tentative d'escalade de la violence terroriste dans la wilaya d'Alger. Cette découverte a fait suite à un travail d'investigation des éléments de l'ANP qui, «grâce à l'exploitation de renseignements, ont réussi, durant la semaine en cours, à démanteler un réseau composé de trois éléments de soutien à un groupe terroriste qui active sur les hauteurs de Tipasa», rapporte le communiqué. En poussant plus à fond leur enquête, ils ont mis en lumière une opération terroriste en préparation. À ce propos, le MDN précise: «Après investigations, il s'est avéré que l'un des éléments arrêtés dudit réseau avait acheminé une bombe de confection artisanale, qu'il a posée dans un lieu précis aux environs de la commune des Eucalyptus dans la capitale».
Le nombre de ce groupe qui continue d'activer dans cette wilaya n'est pas déterminé, mais semble vouloir faire parler de lui. L'usage des bombes artisanales prouve néanmoins que ce groupe ne possède pas assez de moyens pour provoquer une panique. Cela reste cependant une menace pour la sécurité du pays et des citoyens qui ne sont certainement pas près de revivre le cauchemar des années 90. A propos de l'engin explosif, le MDN ajoute que «cet engin explosif, qui devait être utilisé pour perpétrer un attentat criminel à Alger, a été localisé et désamorcé, hier, 2 mars 2021, par un groupe d'intervention spécial de l'ANP, dépêché sur les lieux». Cette tentative terroriste de s'introduire dans la capitale, ne relève certainement pas d'un fait isolé. Il existe, en effet, un plan savamment élaboré par des chefs terroristes, basés au Sahel, d'enflammer l'Algérie. Reconstituer les maquis au nord du pays est l'un des objectifs intermédiaires et stratégiques de la nébuleuse terroriste. La découverte d'armes, de munitions et de 80 000 euros dans une cache dans la région de Jijel, à la fin du mois de décembre dernier, atteste de ce dessein macabre. Avec une pareille somme, il est possible de recruter des mercenaires de plusieurs nationalités et lancer des opérations contre des objectifs civils et militaires. L'accrochage, il y a quelques semaines, avec un groupe terroriste sur les hauteurs de la wilaya de Tipasa, confirme la volonté de repeuplement des maquis. De l'argent a alimenté les terroristes. Et cette tentative d'attentat aux portes d'Alger apporte la preuve d'une organisation tentaculaire qui planifie le réveil de la «bête».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.