113ème vendredi de manifestations: La mobilisation ne faiblit pas    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Algérie Poste: Les grévistes menacés de licenciement    LA POUSSIÈRE SOUS LE TAPIS    Droit de grève et service public    Groupe Est: Le trio de tête en déplacement    FAF - Elu président à la majorité: Les chantiers de Charaf-Eddine Amara    Ligue 2 - Groupe Ouest: Sérieux tests pour l'ASMO et le CRT    Retard dans le versement des salaires: Grève et protestation des enseignants    Aïn Defla: Carambolage entre 34 véhicules, huit blessés    Sidi Bel Abbès: Des jeunes manifestent contre le confinement    Manifs et manips    Elle s'appele Elizabeth Moore Aubin    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    Le processus électoral est inéluctable    Tebboune appelle à choisir «en toute liberté»    Le Hirak perd son inspiration    Place au carré se dessine    Brèves Omnisports    Lancement des essais du système d'éclairage    Garder son numéro en changeant d'opérateur    Le gouvernement desserre l'étau    L'entente cordiale    Takeda met à l'honneur «Home Infusion»    Les étudiants affichent leur mécontentement    Impressionnant bilan du MDN    Une situation explosive au Sahel    Quand la jeunesse répond présent    Initiation des enfants aux arts    Des films algériens en compétition    Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Le gouvernement français «regrette»...    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le vieux rêve prend forme
Béjaïa, dédoublement et modernisation de la voie ferrée
Publié dans L'Expression le 08 - 03 - 2021

L'Entreprise nationale Cosider a entamé les travaux de creusement de l'un des trois tunnels inscrits dans le cadre du projet de dédoublement de la voie ferrée Béjaïa - Béni Mansour, indiquait hier un communiqué de la wilaya de Béjaïa. Situé au niveau du village Amtik Ouguemoun dans la commune de Semaoun, la longueur du tunnel se réalisera sur une distance de 669 mètres linéaires. Une réunion de coordination avec les responsables de l'Agence nationale d'études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires, l'entreprise Cosider ainsi que les directeurs de l'exécutif qui interviennent dans ce projet a été tenue avec le chef de l'exécutif concernant l'examen de l'état d'avancement des travaux de réalisation de ce projet avant le déplacement au niveau du site, précise le même communiqué. Quant aux deux autres tunnels prévus dans ce projet, l'un à Sidi-Aich (907 ml) et l'autre à Takriet (281 ml), les travaux de creusement seront entamés incessamment.L'entreprise réalisatrice a mobilisé les moyens requis pour la réalisation de ce projet tant attendu par les citoyens. Cette entreprise, embauchera, par ailleurs, à 90% la main- d'oeuvre locale et en prenant en charge la formation de ces jeunes recrues.
Des signes qui ne trompent pas, le confirment. Après l'abattage d'arbres sur la longueur du sens unique d'El Kseur, parallèlement à l'ancienne voie ferrée, cela atteste le lancement du creusement du premier tunnel et confirme la réalité de ce projet d'envergure. Un vieux projet qui ne pourra qu'induire davantage autant sur la fluidité de la circulation routière sur la Nationale 26 que sur le plan du développement local. Le projet de dédoublement de la voie ferrée Béjaïa - Béni Mansour sur 87 km, sera suivi par une commission mixte chargée du suivi des travaux et de lever les obstacles pouvant freiner le chantier. Ce projet structurant est pris au sérieux par les autorités de la wilaya. Outre son apport sur tous les plans, le dédoublement de cette voie ferrée permettra au train de rouler à plus de160 km/h pour le transport des voyageurs et à 100 km/h pour le transport des marchandises, alors que la vitesse autorisée ne dépassait jusque-là, pas la vitesse de 70 km/h. Plus que la durée du voyage qui sera à coup sûr, réduite considérablement, attirant de ce fait les voyageurs vers la capitale, le transport de marchandises par train connaîtra un boom et allégera de manière significative le fardeau du transport par la route. Il va de soi que la sécurité routière n'en sera qu'améliorée. Détentrice d'un ordre de service, remis en janvier 2020 à l'entreprise algérienne Cosider, chargée de réaliser les travaux de dédoublement et de réhabilitation de la voie ferrée Béni Mansour - Béjaïa, celle-ci s'active même si une lenteur est à noter en raison des oppositions nombreuses qui ont vu le jour sur le tracé, tout au long du couloir de la vallée de la Soummam, qu'il faudra lever. Les travaux porteront pour l'instant sur les parties libérées du tracé. Parallèlement, la commission mixte consacrera ses efforts à lever toutes les autres oppositions par un dialogue de concertation avec les propriétaires terriens, des unités de production implantées tout au long de l'ancienne voie ferrée. Une lourde tâche, sachant que le projet en question traversera tout comme la pénétrante autoroutière, plusieurs chemins communaux situés sur les deux rives de l'oued Soummam. Doté d'une enveloppe financière de 106 milliards de dinars, la livraison du projet est prévue dans cinq ans, si toutefois son évolution ne sera pas freinée par des considérations diverses comme ce fut le cas avec la pénétrante qui n'est toujours pas livrée dans sa totalité. Il est, par ailleurs, question de la suppression des 98 passages à niveau existants sur le tracé de la voie ferrée à travers la réalisation de 55 ouvrages d'art entre tunnels et ponts.
C'est donc là un projet structurant qui prend forme dans une wilaya qui en a fortement besoin. La décongestion des routes, suffisamment saturées, relancera incontestablement l'économie de cette région entravée par la vétusté des axes routiers. L'amélioration du transport, qui reste le poumon de l'économie, permettra à la wilaya de bien respirer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.