Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Real -Zidane : "Ca montre le caractère de cette équipe"    Juventus : Ronaldo donne un indice sur son avenir    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le buste d'Audin fait polémique
Inauguré sans la connaissance de sa famille et sans cérémonie
Publié dans L'Expression le 19 - 04 - 2021

La famille du martyr Maurice Audin n'a pas tardé pour réagir par rapport au buste en bronze érigé à sa mémoire.
Le hic, c'est que l'inauguration de ce buste s'est déroulée dans un silence le plus total, sans cérémonie ni une action médiatique pour faire connaître l'événement qui n'est pas des moindres. Pourquoi les autorités communales de l'APC d'Alger-Centre ont agi dans le silence et sans cérémonie?
Au-delà du cérémonial, il y a aussi le lieu et l'emplacement choisis pour le buste du martyr Maurice Audin; cet emplacement a suscité des réactions des amis et des militants de la cause anticoloniale qui ont vu en cette décision une sorte de «dévalorisation» de la mémoire et de la place de ce grand nom du mouvement de libération et de l'engagement patriotique qu'est Maurice Audin. Dans un message adressé aux autorités algériennes sous l'intitulé «Lettre ouverte pour le respect de la mémoire du chahid Maurice Audin», le fils de Maurice Audin, Pierre Audin, a expliqué ce qui s'est passé à propos du buste de son père en précisant que «Le 20 août 2020, l'APC d'Alger-Centre a décidé de confier à un sculpteur la réalisation de plusieurs bustes, dont celui de Maurice Audin à ériger sur la place Maurice Audin d'Alger. Le lendemain, 21 août 2020, le sculpteur a pu contacter la famille de Maurice Audin, et il nous a informés de cette décision. Il nous a, par la suite, tenus au courant de la progression de son travail. C'est lui qui nous a annoncé que ce buste devait être inauguré sans doute le 16 mars 2021. Pendant ce temps, aucun contact officiel n'a été pris avec la famille du chahid Maurice Audin. À la date du 13 avril 2021, le buste est en place, dévoilé sans cérémonie», a-t-il précisé.
C'est une première dans les annales des cérémonies de ce genre, surtout que l'affaire concerne la mémoire et le sacrifice suprême comme c'est le cas pour le militant communiste, Maurice Audin. Ce geste inadmissible et condamnable doit être banni illico presto et faire en sorte que ce genre d'agissements ne devraient plus se reproduire. Il est inconcevable qu'une inauguration se fasse sans cérémonie, sans la présence de la famille du martyr, ses amis et ses compagnons de lutte. Le buste a été placé sans que cela ne soit médiatisé, encore moins la présence des représentants des pouvoirs publics comme signe de reconnaissance de la République du sacrifice consenti par ce vaillant fils de la patrie face à un colonialisme barbare et inhumain. Outre le volet qui a trait au buste, il y a aussi l'affaire de la fresque qui a été inaugurée en 2012. Cette dernière a été masquée par un grand drapeau, mais aussi le buste qui a complètement escamoté ladite fresque. Dans ce sens, le fils de Maurice Audin, Pierre Audin, a souligné que «cette fresque connue dans toute l'Algérie et à l'étranger et que chacun apprécie, a été masquée sous un drapeau algérien peu visible, puisque le buste et son socle la cachent», a-t-il précisé à travers sa lettre ouverte adressée aux autorités algériennes. Est-ce que tous ces agissements sont le fruit du hasard? S'agit-il de la dramatique réalité en rapport avec la méconnaissance de l'histoire contemporaine de l'Algérie?
Il est difficile de dire que ces agissements sont le produit d'un travail délibéré et d'un acte volontaire. Il est temps de rectifier l'erreur et agir au plus vite pour rendre un grand hommage à ce militant de la cause anticoloniale. L'histoire retiendra que des hommes de la trempe de Maurice Audin et de beaucoup de militants de la cause de la Libération nationale ont su libérer le pays du diktat colonial et de ses affres au plan humain, civilisationnel, culturel et social. Les pouvoirs publics sont sommés de réparer cette bavure commise par quelques irresponsables au niveau de l'APC d'Alger-Centre. La place «Audin» est située au milieu de l'endroit qui enjambe le tunnel de la Faculté centrale et le long de la ville. C'est au milieu de cet endroit que le buste de Maurice Audin doit être érigé. C'est une manière de le rendre plus visible et plus valorisé. Idem pour la fresque, il faut la réhabiliter et la valoriser en la remettant à son état initial. C'est la meilleure et la seule manière de rendre un vibrant hommage à un militant digne de ce nom, à savoir le martyr de la cause anticoloniale, Maurice Audin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.