Tottenham: Levy sème le doute sur un potentiel départ de Kane !    Danemark: Laudrup allume l'UEFA !    Reprise du pompage de l'eau au barrage de Boussiaba    La direction du tourisme table sur une meilleure gestion des plages    Tensions sur fond de corruption    BRÈVES...    Le deux poids, deux mesures de l'Anie !    Les textes d'application enfin ficelés    Le Liberia remplace le Burundi    Cap sur le championnat    Euro 2020 : Le programme du jour    Timor oriental soutient, l'alliance des partis sud-africains condamne    Un réseau de passeurs démantelé    Bengrina au-dessus des lois ?    Ouverture aujourd'hui des «Nuits du cinéma égyptien» en Algérie    Béjaïa : Difficile d'atteindre le 1% de votants    Tizi Ouzou : 99% des électeurs ont boudé le scrutin    Des Verts imbattables !    "CETTE SELECTION VA ME BOOSTER"    Pétition pour le retrait de confiance au ministre de l'Intérieur    L'Opep table sur une accélération de la reprise de la demande    Le hadj autorisé pour 60 000 Saoudiens vaccinés    Les membres officiellement désignés    Reprise aujourd'hui des RDV pour le visa espagnol    Déroulement du scrutin, vote de personnalités politiques et taux de participation à la Une de la presse    Arrêtées jeudi et vendredi: Plusieurs personnes libérées    L'impératif de l'investissement pour le G7    Députés, mécaniciens et plombiers    Pour préserver le cadre de vie et l'environnement de leurs quartiers: Des commerçants revendiquent des lieux pour l'entreposage de cartons    Gdyel: De nouvelles infrastructures pour la prochaine rentrée scolaire    Djamel Belmadi: «On a eu ce qu'on voulait»    Chambre de commerce et d'industrie de l'Oranie: Un séminaire pour le lancement de la 2ème promotion MBA Corporate    L'Algérie nouvelle, alea jacta est !    Les travaux de restauration des Arènes achevés: Des activités culturelles et sportives après la levée du confinement    La mission du futur gouvernement : Mettre en état un Etat qui était dans tous ses états (1ère partie)    Un casse-tête appelé «salles des fêtes»    Trois Algériens arrêtés    Le Président du Timor oriental réitère le soutien à la cause sahraouie    Un Shopping Maul    93 millions de dollars à économiser    Un adolescent tué par des soldats sionistes en Cisjordanie    L'ONU constate une baisse des attaques    L'abécédaire de l'âme en peinture    Le cinéaste russe ne défendra pas son film    La force du côté obscur des salles!    La pratique et la compétition politiques s'améliorent    Le FLN aspire à contribuer à l'édification des institutions de l'état    Un nouveau gouvernement formé au Mali    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





800 commerçants réquisitionnés
Annaba
Publié dans L'Expression le 11 - 05 - 2021

La direction du commerce de la wilaya d'Annaba est, depuis plusieurs jours, à pied d'oeuvre. Et pour cause, la permanence devant être impérativement assurée par les commerçants réquisitionnés durant les deux jours de l'Aïd El Fitr. Ces derniers devraient donc être saisis par les services de ladite direction. Une liste de plus de 300 commerçants appelés à assurer cette permanence, durant les deux jours de l'Aïd El Fitr, a déjà été établie. Ce ne sont certainement pas les mêmes commerçants qui vont assurer cette permanence, nous a confié un cadre de la direction du commerce. Et de marteler: il fallait que toute la corporation des commerçants prenne conscience de l'importance de cette action.
L'objectif est d'arriver, à moyen terme, à instaurer des traditions de travail durant ces fêtes religieuses, plus particulièrement, affirme notre vis-à-vis. Qu'il soit épicier ou boulanger ou marchand de fruits et légumes, entre autres, chacun de ces commerçants doit répondre à la fois à l'appel des services concernés et aux besoins des citoyens durant ces jours de fête. Il s'agit là d'un droit fondamental, estime ce père de famille, apostrophé sur la question.
La liste de la permanence durant les deux jours de cette fête religieuse sera-t-elle scrupuleusement respectée? Une question tout à fait légitime que l'on se pose. Au regard des expériences passées, la réponse risque de ne pas décevoir les contrôleurs de la direction du commerce de la wilaya d'Annaba, déployées pour vérifier l'adhésion des commerçants, durant les deux jours de l'Aïd El Fitr, car il est utile de noter que, depuis l'avènement de la pandémie de coronavirus, les commerçants réquisitionnés pour les deux circonstances, (en) affichant une large adhésion, dépassant les 90%, comme ce fut le cas de l'Aid El Fitr de l'année dernière. Intrigant regain de respect! Quoi qu'il en soit, les commerçants concernés par la réquisition n'ont pas le choix.
Au moindre manquement de la permanence les concernant, de lourdes amendes seront infligées aux commerçants indélicats, a tenu à rappeler notre interlocuteur.
Dans son sillage, ce dernier a tenu à souligner la politique de rigueur appliquée par la direction du commerce, en témoigne la forte mobilisation des différentes brigades, pour contrôler la qualité des produits de consommation et les prix. En effet, depuis le début du mois sacré, la DCP d'Annaba a mené plusieurs opérations de contrôle des prix et pris des mesures coercitives.
Du contrôle des prix à la qualité des produits de consommation, la lutte contre l'indélicatesse des commerçants a donné lieu à plusieurs verbalisations pour certains et à la fermeture, pour d'autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.