Covid-19/vaccination: les citoyens à se présenter dans les structures de santé de proximité    Covid-19: au moins 3.875.359 morts dans le monde    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Compétitions interclubs de la CAF: l'Algérie conserve ses 4 représentants    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Le monde en bref...    Boukhelifa (Béjaïa) : Sit-in des bénéficiaires du lotissement d'El Maghra    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Coupe arabe (U20) : Les Verts débutent par une victoire face à la Mauritanie    Appel à l'adoption de mécanismes pour la facilitation des transferts en devises des exportateurs algériens    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    BAC à Béjaïa : Des absences qui interpellent    Règlement de la crise malienne : L'application de l'accord de paix est «poussive», regrette la CMA    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    Frioui out «plusieurs semaines»    Le message de Washington    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Les ressources financières posent problème    La justice se penche sur la fraude électorale    Qui arrêtera l'Italie ?    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Quelle place pour les clubs algériens ?    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    Sonelgaz cible le marché africain    La suppression de l'essence avec plomb actée    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Les familles de 23 harraga sans nouvelles de leurs enfants    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Au secours M. le président!»
Les travailleurs de l'Eniem de Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 12 - 05 - 2021

Les travailleurs de l'Eniem (Entreprise nationale de l'industrie électroménagère) entrent dans un congé anticipé à partir du 7 du mois de juin prochain. La rupture des stocks de matière première a imposé à la direction de prendre cette décision en attendant le prochain arrivage de pièces détachées à la mi-juillet. Selon un représentant du syndicat des travailleurs, Mohand Amara, les travailleurs qui devaient partir en congé le mois d'août devront sortir en juin pour reprendre le travail à l'arrivée des pièces. Par ailleurs, il convient de signaler que dans une lettre au président de la République, les travailleurs de l'Eniem ont signalé que la situation de leur entreprise ne s'est pas améliorée malgré les changements survenus à sa tête suite au long conflit qui a opposé la direction aux 1 700 travailleurs et qui a fini par le limogeage de l'ancien président-directeur général de l'entreprise. Après une brève période d'optimisme, les mêmes problèmes ont apparu avec des difficultés en matière de matière première ainsi que l'impossibilité de satisfaire à l'obligation d'atteindre un taux d'intégration de 70% pour bénéficier du régime préférentiel qui ouvre la voie aux prêts bancaires. En effet, les représentants syndicaux des travailleurs affirment dans leur lettre adressée au président de la République qu' «après la promulgation du décret exécutif n° 20-31, fixant les conditions d'accès au régime fiscal préférentiel, l'Eniem s'est retrouvée dans une véritable impasse. Et pour cause, le taux d'intégration fixé pour ouvrir droit au régime préférentiel est de beaucoup supérieur à ceux atteints par l'entreprise» citant en exemple, le taux d'intégration exigé par le cahier des charges dans la gamme des produits du froid est de 60% alors que le taux d'intégration réel atteint par l'entreprise avoisine à peine 30%.
Face à cette situation, les travailleurs avertissent que leur entreprise est aujourd'hui dans l'oeil du cyclone «confrontée d'une part à de sérieuses difficultés financières et d'autre part totalement bloquée par les conditions drastiques du cahier des charges contenu dans le précédent décret exécutif». Ces derniers alertent qu' «à défaut de disposer dans l'immédiat d'un fonds d'investissement conséquent qui lui permettrait de se mettre au diapason des nouvelles exigences réglementaires, l'entreprise sera condamnée à disparaître».
C'est pourquoi, au lieu de rester dans les fausses solutions, les représentants syndicaux des 1.700 travailleurs, font appel directement au président de la République afin d'intervenir pour débloquer la situation qui met en péril des dizaines de milliers de familles.
Considérant l'intégration comme un processus long qui nécessite des moyens ainsi que le transfert technologique, ces derniers préconisent une phase préparatoire car, estiment-ils, les entreprises ne sont pas encore prêtes pour relever le défi d'atteindre 70% du taux d'intégration.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.