Bouira : Deux manifestants placés sous mandat de dépôt    L'Agence nationale du sang célèbre la Journée mondiale du donneur de sang    Hand/ Championnat Excellence (messieurs) : le GS Pétroliers déclare forfait pour les play-offs    Logements AADL: des instructions pour l'examen de la 2ème vague de recours des souscripteurs de l'AADL 2013    Enseignement professionnel: création d'un centre de formation dans les énergies renouvelables à Cherchell    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 242 guérisons et 8 décès    11.000 policiers mobilisés pour garantir la couverture sécuritaire des épreuves du BEM    Dossier sahraoui: le Maroc enchaine les camouflets    Coupe Billie Jean King: "On s'attend à un niveau assez élevé"    Espagne : Luis Enrique envoie un message à Eriksen    La 26e journée se jouera vendredi et samedi    L'Algérien Fethi Nourine (-73 kg) qualifié aux JO de Tokyo    El-Hamri cale au mauvais moment    Vive polémique entre Macron et Johnson    28 millions de dollars pour un vol dans l'espace avec Jeff Bezos    Des mesures spéciales au niveau des plages ?    Le record mondial de l'association Errakim de Médéa    L'Unicef et l'OIT promettent d'éliminer le travail des enfants    Sonatrach et des sociétés danoises en quête de partenariats    Choc et impact !    La saturation risque de compromettre les programmes de logements    Un déficit de 45% de la production céréalière    3 soldats tués et 4 autres blessés    CES LOIS QUI FONT LE LIT DU FEMINICIDE    Cité Kouhil Lakhdar à Constantine : Un nouvel effondrement inquiète les habitants    3400 affaires élucidées et 3799 suspects arrêtés en mai dernier    AEP à Alger : Instructions fermes pour un approvisionnement régulier    Vaccination contre la Covid à Annaba : 41% de la population ciblée touchés    La Journée nationale de l'artiste célébrée    Le ministère de la Communication retire l'accréditation à France 24    Ministère des Finances: L'économie se remet progressivement de la crise Covid-19    Tiaret - Foncier industriel : 24 hectares inexploités récupérés    DNA - Ligue 2: Les probabilités à deux journées de la fin    En attendant la proclamation des résultats: Un taux de participation de 30,20% aux législatives    Tribulations d'un raboteur d'urnes !    L'Egypte rejette les mesures unilatérales de l'Ethiopie    Moyenne du taux de participation de 30,20 %    Le FLN «rafle la mise»    La longue nuit du dépouillement    Le discours politique sans impact    «C'est un jour heureux pour l'Algérie»    Le choc post-traumatique de la barbarie israélienne    «Je deviens Ifru Nomade!»    Un livre sur les victimes des traumatismes    Premier festival sur les plantes médicinales en Algérie    Un colloque virtuel sur l'économie informelle et les inégalités de genre    Le livre sur la question kabyle disponible en Algérie    Me Abdelkrim Khaldi tire sa révérence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Les prix baisseront au plus tard demain»
Hadj Tahar Boulenouar, président de l'Anca, à L'Expression
Publié dans L'Expression le 16 - 05 - 2021

L'Expression: Quels constats faites-vous sur la disponibilité des commerces durant les deux jours de l'Aïd et les jours qui suivent?
Hadj Tahar Boulenouar: Je profite de votre question pour saluer les commerçants qui ont, contrairement aux années précédentes, ouvert en ce premier jour de l'Aïd, pour assurer l'approvisionnement des citoyens en produits alimentaires. Je tiens aussi à confirmer le bilan du ministère du Commerce au sujet du respect total du programme de permanence, durant les deux jours de la fête religieuse. J'ajouterai même qu'en plus des 50.042 commerçants réquisitionnés, à travers l'ensemble du territoire national, 1.000 autres, qui n'étaient pas concernés par la permanence, ont ouvert, durant les deux jours de l'Aïd. L'application, l'année précédente, des sanctions contre les contrevenants, a donc porté ses fruits.
Pour ce qui est de la prolongation de la fermeture des commerces, comme les pizzerias, restaurants, et autres activités, cet état de fait a été signalé par nos bureaux de wilayas.
Cette situation ne concerne pas uniquement la capitale. Ceci est devenu un phénomène qui ne date pas d'aujourd'hui. Je dirai également que les Algériens se sont habitués à cette situation.
La preuve en est que les ménages prennent leurs dispositions à la veille de chaque fête religieuse. La course au ravitaillement commence bien avant le jour J.
Selon vous, quelles sont les raisons de cet état des lieux?
Cette situation persistera, puisque les commerçants ayant respecté le programme des permanences durant les deux jours de l'Aïd, ferment automatiquement, dans les jours qui suivent. La plupart des commerces ferment, puisqu'ils sont partis durant le week-end pour passer la fête religieuse dans leurs villes et villages natals.
Le phénomène touche même le secteur de l'agriculture.
Cela se ressent à travers le manque de disponibilité des fruits et légumes, ce qui entraîne systématiquement une hausse des prix.
Les agriculteurs ne sont pas concernés par la permanence. Ils ont cessé d'approvisionner les marchés de gros, 48heures avant l'Aïd. Les vendeurs de détail n'ont pas pu renouveler leurs stocks.
J'ajouterai aussi que plus de la moitié des 50 marchés de gros de fruits et légumes sont restés fermés.
Pensez-vous que les prix des fruits et légumes connaîtront une baisse?
La disponibilité de ces produits se fera à partir de demain, avec la reprise des agriculteurs. les prix vont partir à la baisse.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.