LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Un chanteur condamné à un an de prison avec sursis    Cette diplomatie dézédienne qui dérange furieusement son altesse Pegasus 6 !    Baâdji passe à l'acte, ses détracteurs n'en démordent pas    L'avant-projet de loi définissant les modalités d'élection des membres du CSM remis à Tabi    Des mesures pour stabiliser le marché    LES PRECISIONS DES DOUANES ALGERIENNES    Cherche oxygène désespérément    Le coup de grâce du Covid-19    L'aval de Mohammed VI    La révolution électrique en marche    Opération spéciale été    Triki : "Objectif : offrir une médaille à l'Algérie"    ELLE AURA LIEU LE 10 AOÛT AU STADE DU 5-JUILLET    Les festivités reportées au mois de décembre prochain    Amar Bourouba, le défenseur qui n'a pas eu peur de Pelé    Vaccination du personnel éducatif avant la rentrée sociale    La protection pénale de la richesse forestière en débat    Les cliniques privées non impliquées à Sétif    «Nous ne sommes pas à l'abri d'une 4e vague»    C'est plus pire !    Le CADC lance son programme virtuel    Le programme du mois d'août    MC Oran : La Real Sociedad s'intéresse à Belloumi    Le président prie Feghouli de trouver un club    Washington décide de reconsidérer la vente de drones et d'autres armes au Maroc    Sétif : Le professeur Abdelmadjid Kessaï s'est éteint    El Tarf - Covid-19 : des opérations de contrôle et de sensibilisation    Ambassade des Etats-Unis à Alger: Une «bourse de développement du leadership»    Les fruits amers des accusations interposées    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    Son prix explose dans les marchés: Lorsque le citron joue à la grosse légume    L'été de tous les cauchemars    Les mégaprojets miniers revisités par 5 ministres    Un blessé et d'importants dégâts matériels    La date bientôt fixée    Trois dossiers brûlants au menu    L'Algérie produira de l'oxygène chinois    Des malades de plus en plus jeunes    Le gouvernement espagnol doit intervenir pour mettre fin aux violences marocaines    Yahi attend la réponse de Sayoud    Franck Dumas nouvel entraîneur    La pandémie a été «la goutte d'eau qui a fait déborder le vase»    La chute d'une grue fait un blessé    34 millions de dollars de recettes pour Disney    34 Nouveaux sites inscrits    Un projet novateur et révolutionnaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cabale médiatique contre l'Algérie
Elle est la cible de plusieurs attaques
Publié dans L'Expression le 17 - 06 - 2021

Ternir l'image du pays pour le plaisir de salir une référence!
«À chaque fois que l'Algérie franchit une nouvelle étape dans le processus d'édification institutionnelle et de renforcement de son front interne, des voix s'élèvent pour dénigrer le travail accompli» dénonce, dans un communiqué, le bureau du Conseil de la nation.
Le lynchage médiatique orchestré contre l'Algérie, qui fait l'objet ces derniers jours, d'une cabale sans précédent où tous les coups bas sont permis, «la dernière en date est celle d'une parlementaire socialiste membre du Sénat français, réputée pour sa haine envers l'Algérie et habituée à distiller son fiel contre notre pays, usant d'une logique politique perverse et faisant de notre pays un des points cardinaux de son agenda politique, dont la bassesse et la vilenie n'ont d'égal que les sentiments des nostalgiques du sinistre passé colonialiste fidèle qu'elle est à la voie tracée par ses ancêtres socialistes colonialistes à l'instar de Guy Mollet et Robert Lacoste dont les visées néfastes contre ce pays ont été réduites à néant grâce à l'héroïsme et aux sacrifices du valeureux peuple algérien», précise le communiqué. Elle n'en est pas à sa première ni à sa dernière.
En effet, une certaine presse étrangère s'est emballée, ces derniers jours, pour s'attaquer frontalement à l'Algérie, à son Armée nationale populaire et à son peuple. Ces attaques sournoises, qui cachent à peine le désir de ces médias de voir l'Algérie basculer dans l'anarchie et la violence, ne peuvent être le fait exclusif de médias aux ordres, mais davantage l'oeuvre d'agences spécialisées dans la propagande, la subversion et la manipulation psychologique, domaine de prédilection des barbouzes au service du Makhzen. Pour mener leur «lynchage», ces pseudos «donneurs de leçons» affrètent les médias locaux et internationaux qu'ils contrôlent.
Son implication dans divers événements survenus en Algérie n'est plus à démontrer. Une stratégie basée sur la désinformation, notamment les fake news, mouillant l'Algérie dans des dossiers pour le moins, inconfortables.
« Des déclarations nourries et relayées par les tribunes de la désinformation et de la désillusion qui ne cessent de répercuter et d'amplifier des contre-vérités sur la base de directives visant à nourrir de faux espoirs et créer des héros en papier», souligne dans son communiqué le bureau du Conseil de la nation. «La stabilité de l'Algérie dérange ses ennemis parmi les haineux, les envieux et ceux qui se cachent derrière des lobbies, toujours prisonniers d'un passé à jamais révolu. Des lobbies connus depuis le berceau, connus par leurs ramifications et leurs instruments et auxquels nous ferons face», affirmait Abdelmadjid Tebboune dans une allocution au siège du ministère de la Défense nationale devant les cadres et personnels de l'ANP.
De par ses positions déclarées et intransigeantes à l'égard de certaines questions politiques régionales et internationales, particulièrement la question des frontières et du Sahara occidental, l'Algérie dérange au point d'être la cible de plusieurs attaques. La quasi-«coïncidence» de ces attaques est loin d'être un fait du hasard.
Le retour sur la scène régionale et internationale de l'Algérie, à travers sa diplomatie officielle, est l'élément déclencheur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.