Corruption : Hamid Melzi condamné à 5 ans de prison ferme    Tlemcen : La Cacobatph prend des mesures au profit des opérateurs économiques    Bendjemil à la tête d'un directoire    Alex Ferguson compare Ronaldo à une grande figure historique    Le départ de Messi ne passe toujours pas pour Tebas    Khellaf directeur de cabinet de la présidence, Aggoune porte-parole    Bientôt un recensement démographique et économique    Bekkaï veut une révision des prix des billets d'avion pour le Sud    Perspectives prometteuses dans la culture du colza    Dispositif d'aide à l'insertion professionnelle pour plus de 1 000 jeunes    Libye et Mali au menu des discussions de Lamamra avec le SG de l'ONU    L'ultimatum de Mahmoud Abbas à l'Etat d'Israël    Le Premier ministre accuse la France d'un «abandon en plein vol»    Une majorité de femmes au Parlement en Islande    La gauche radicale lance sa campagne à Johannesburg    Le procès en appel ajourné pour absence de certains témoins    L'épreuve des signatures    Le sort du RAJ connu ce mercredi    Le Malien Yacouba Doumbia débarque à Tizi    Les Académiciens en stage à Annaba    Lancement prochain de la réalisation d'une première gazonnière en Algérie    La distribution du livre scolaire pose problème    Les comités de quartiers expriment leurs préoccupations    Il frappe son père à coups de couteau, l'agresseur écroué    Drame en haute mer    Un monodrame algérien sélectionné    Débat avec Saïd Boutadjine    Actuculte    Vaste campagne de nettoiement des sites touristiques à Djanet    Tournoi de Toulon : La sélection algérienne des U20 présente    Forêt de Coca: Un jeune découvert pendu à un arbre    Commission ministérielle de la Fatwa: Les salles d'ablution maintenues fermées    Prises de conscience    Faute de pain, nous mangerons des gâteaux !    L'Algérie crée un dispositif d'information passagers    Les locales de toutes les interprétations    Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt    La recette du Président    La réhabilitation du palais du Bey relancée    Les « solutions » du ministère    "Une priorité" pour Aïmene Benabderrahmane    Faut-il une nouvelle loi?    Au moins 50 morts dans des combats près de Marib    Belmadi en mode mondial    Législatives à suspense pour la succession de Merkel    Appel à la participation au dialogue inclusif    «Ma ville, ma vie, ma bataille...»    Le casting du futur film d'animation se dévoile enfin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ahmed Yahya à la tête du comité d'organisation
Super League africaine
Publié dans L'Expression le 22 - 07 - 2021

Rien n'arrêtera le projet de Super League africaine voulu par le président de la CAF. Patrice Motsepe affiche son optimisme quant à la tenue de la compétition qui verra les meilleurs clubs du continent s'affronter dans un tournoi fermé. C'est au vice-président de l'instance, le Mauritanien, Ahmed Yahya, qu'est revenue la mission de mettre sur pied ladite Super Ligue. Patrice Motsepe informe que les tractations sont en bonne voie pour la concrétisation du projet de Super Ligue africaine. Présent à Rabat où il a présidé une réunion du Comité exécutif de l'instance en marge de la finale de la Ligue des Champions 2021, le président de la CAF a fait part des assurances qu'il avait quant à la tenue de la compétition. «Je suis très enthousiaste par rapport au fait que beaucoup de diffuseurs sont venus me voir pour me dire qu'ils veulent contribuer à la Super Ligue africaine», a affirmé le patron du football africain. Le dirigeant sud-africain a entre autres, annoncé la nomination du Mauritanien Ahmed Yahya, vice-président de la CAF, en tant que chargé de la création de la Super Ligue africaine. Si, pour l'heure, on en sait très peu sur le format de la compétition ou les critères de sélection des clubs, il reviendra à ce dernier d'en définir les contours. Un projet similaire en Europe avait fait face à de fortes adversités avant d'être finalement abandonné. Certains clubs, probablement concernés par cette ligue, n'ont pas tardé à répondre favorablement à ce projet, comme le président de l'Etoile de Sahel Ridha Charfeddine. Dans des propos récoltés par Le Monde suite à l'annonce de la Super Ligue, le dirigeant tunisien pense qu'une «Super Ligue permettrait de générer des recettes supplémentaires en matière de sponsoring et de droits télé, tout en mettant en valeur les joueurs. Et contrairement à ce qui s'est passé en Europe, où l'initiative venait de clubs, ici, c'est la CAF qui est à la manoeuvre, il y a donc moins de risques de division». Mais comme lors de l'annonce de la ligue fermée européenne, la Super Ligue ne fera pas que des heureux: «Cela pourrait enrichir les plus riches et appauvrir ceux qui souffrent déjà. De plus, où est l'équité sportive si, par exemple, le FUS Rabat est champion du Maroc, mais ne peut participer à une Super Ligue fermée? Cela pourrait aussi dévaloriser la Ligue des Champions, privée des meilleurs clubs, et la coupe de la Confédération africaine de football», a affirmé un ancien cadre de la CAF sur le sujet.
R.S.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.