Serie A : Mourinho essuie sa première défaite avec l'AS Rome    Recensement de 52 sinistrés    Qualifs Mondial 2022 : Les dates pour les matchs face au Niger dévoilées    Arrêt de la publication du rapport Doing Business    Le long chemin de la transition    Paris rappelle ses ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie    L'ex-président Condé "demeurera en Guinée"    Plus de 10 000 migrants campent sous un pont à la frontière    Le RCD explique les raisons de son boycott    "Notre participation n'est nullement un renoncement"    Un seul mot d'ordre : la qualification !    Mahrez à la hauteur de Madjer avec 11 buts    La direction dément un départ précipité d'Aït Djoudi    PSG : Leonardo mécontent des fuites sur le contrat de Messi    2021, année blanche pour l'automobile    Une rentrée difficile pour le CEM Admane-Arezki    Des écoles équipées en énergie solaire    Appel à candidatures jusqu'au 30 septembre    Une disparition dans la discrétion    Sachez que...    FAF-BF : un communiqué, deux versions    Un essai critique sur le discours des médias français    «Les Français quittent volontairement l'Algérie, après 132 ans de vacances...»    El-Bayadh: 21 établissements scolaires raccordés aux réseaux d'électricité et de gaz    Liste des bénéficiaires des logements de la formule à points: Plus de 9.000 recours déposés par les exclus du relogement    Gdyel: 50 logements LPA 2 distribués avant la fin de l'année    Trouble-fête    Une réforme délicate    Le cul-de-sac    Tlemcen: La bataille de Sidi-Brahim revisitée    Le MSP opte pour la participation    De chauds dossiers à traiter    Premières réponses à l'ONU    Attentats à Jalalabad, au moins 2 morts et 19 blessés    Une centaine de dirigeants attendus à New York malgré la pandémie    L'Algérie condamne l'attitude irresponsable du Maroc    Réactions internationales    Des logements et des barrages    Disparition mystérieuse d'une future mariée    Les kidnappeurs d'une fillette arrêtés    Le baril demande à souffler    Les dernières heures au pouvoir    Un diplomate hors normes    164.286 nouveaux inscrits    Une stèle érigée à sa mémoire    Un enregistrement inédit de John Lennon mis aux enchères    Offrez-vous les voitures du dernier Mad Max!    Le GPRA a joué un rôle "décisif"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Al Arabia interdite en Algérie
Accusée de ternir l'image du pays
Publié dans L'Expression le 01 - 08 - 2021

L'image de l'Algérie est une ligne rouge. C'est certainement le message voulu par le ministère de la Communication, après la décision d'interdire à la chaîne de télévision d'information arabe
al Arabia, d'opérer sur le territoire national.
Le département de Ammar Belhimer a, en effet, annoncé le retrait de l'accréditation octroyée à la représentation à Alger de la chaîne de télévision d'information saoudienne, al Arabia. Ce retrait est motivé par «le non-respect par cette chaîne des règles de la déontologie professionnelle et son recours à la désinformation et à la manipulation», a-t-on pu lire, hier, dans un communiqué de la tutelle. Ledit document ne cite pas les raisons qui ont conduit à cette sanction. Le traitement de l'actualité nationale de ce média autorisé à exercer son métier dans un pays étranger, censé couvrir les événements avec toute la rigueur professionnelle voulue, semble n'avoir pas été du goût des autorités algériennes.
Il y a lieu de rappeler, dans ce sens, qu'un journaliste de ladite chaîne a été récemment au cœur d'une polémique. Raouf Harzallah, avait apporté, en juin dernier, un témoignage accablant sur le non-respect des gestes barrières et la mauvaise organisation, à l'hôtel Mazafran. Dans une lettre adressée au chef de l'Etat, le journaliste avait raconté son expérience et les dépassements constatés, depuis son arrivée en Algérie après la reprise des vols internationaux. Son témoignage sur certains voyageurs exempts de la mise en quarantaine imposée à l'arrivée dans le pays, était la goutte d'eau qui fait déborder le vase. « Dès mon arrivée à l'aéroport, j'ai vu certains passagers exemptés du confinement et d'autres qui ont le bras assez long pour faire annuler les décisions que vous avez prises», avait-il posté sur son compte Facebook.
Notons, par ailleurs, que ce n'est pas la première fois que les autorités algériennes interdisent à un média étranger d'opérer sur le sol du pays. Il y a lieu, en effet, de citer le cas de la représentation à Alger, de la chaîne de télévision d'information française France24. Celle-ci avait fait l'objet de plusieurs rappels à l'ordre, avant qu'elle ne soit interdite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.