Il sera inhumé aujourd'hui à El Alia: Abdelkader Bensalah n'est plus    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise    Réunion Gouvernement-walis samedi prochain    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Bekkat Berkani: Une réforme du système de santé est nécessaire    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Annaba a trouvé la parade    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    40 000 ha prévus pour la prochaine campagne agricole    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    Cinglant revers du makhzen    «La rupture avec le Maroc était nécessaire»    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Le MOC et le CRT dans l'embarras    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Les Vertes bouclent leur stage d'évaluation    Tuchel ne lâche pas Werner    Hakimi veut marquer l'histoire du club    Les préoccupations locales dominent    Les projections de l'Anade    Ca grogne    Une saignée inévitable    MERIEM    Démarrage des soldes    De nouveaux établissements inaugurés    La pénurie en eau potable était évitable    182 affaires en 9 mois    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    L'EVEIL DES CONSCIENCES    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    Lamamra s'entretient avec son homologue français    Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    Niger-Algérie à Niamey à 17h    Séminaire pour les arbitres d'élite    La mise au net de Amar Belani à l'ambassadeur du Maroc    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Attention aux manquements
Béjaïa
Publié dans L'Expression le 03 - 08 - 2021


Les différentes régions de la basse Kabylie vivent au rythme d'une mobilisation exemplaire dans un élan de solidarité qui, souvent, fait oublier l'urgence de l'heure pour parer à la propagation du virus. Les manquements à l'observation des gestes barrières, la bonne conduite et le respect des règles de lutte contre la Covid-19 sont aussi une autre manière de se solidariser avec autrui. C'est dans ce sens que des appels foisonnent et se multiplient à Béjaïa, qui, après un certain laisser-aller, prend à bras le corps la pandémie. Des comités de villages se réunissent, discutent et conseillent. Outre les mesures courantes d'hygiène, de couverture protectrice, de distanciation, qu'il faut absolument observer, la sensibilisation pour une auto-prise en charge est l'innovation de l'heure pour ne pas laisser de quartier à l'agent contaminant. Face à la crise sanitaire actuelle que traverse notre pays et la région en particulier, une réunion s'est tenue, à Paris, entre les comités de villages de la commune d'Akfadou. Il a été décidé en urgence de commander cinq concentrateurs d'oxygène, destinés à la clinique de la commune. Il a été également décidé de créer une association de la diaspora de la commune en France, qui aura plusieurs rôles à jouer...et dont la définition des contours se décideront en septembre prochain. La diaspora de cette localité invite néanmoins, les habitants à respecter les gestes barrières, à porter le masque, à laver les mains régulièrement, d'éviter les rassemblements et de ne sortir qu'en cas d'extrême nécessité. Dans d'autres communes, la même ritournelle s'invite. Se basant sur un constat de manquements à l'égard des gestes barrières, tout le monde participe du même souci, celui d'inciter les gens à adopter machinalement les gestes essentiels et préventifs dont le lavage systématique des mains, l'éternuement dans le coude, l'évitement des poignées de main, les câlins, etc. À Béjaïa, des citoyens n'hésitent pas à interpeller leurs vis-à-vis, qui se laissent aller à la négligence. Un client a quitté précipitamment une épicerie lorsque le propriétaire s'est permis de servir un autre client qui ne portait pas de bavette. «en obligeant vos clients à respecter les gestes barrières, vous nous protégez et vous vous protégez vous, vos enfants et votre entourage», lui rappelle le client avant de quitter les lieux. Ce genre de geste découle d'un relâchement, voire un manquement préjudiciable à tous. La mobilisation pour l'acquisition des centrales de production d'oxygène est une bonne chose, mais à elle seule elle ne suffit pas, si nous ne faisons pas barrage à la propagation du virus», estime plusieurs personnes qui se désolent franchement du comportement de certains individus.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.