Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Arrestation de 27 individus à Kherrata et Beni Ouartilane
Activant dans l'organisation terroriste «MAK»
Publié dans L'Expression le 07 - 09 - 2021

La lutte contre le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), classé en mai dernier, organisation terroriste en Algérie, se poursuit. Dans un communiqué rendu public, hier, les services de la Sûreté nationale, ont annoncé l'arrestation de 27 personnes suspectées d'appartenance à ce mouvement, dont 25 à Kherrata et deux à Beni Ourtilane. Les personnes arrêtées durant ces dernières 48 heures, sont accusées d'avoir «tenté de semer la discorde et la fitna, de trouble à l'ordre public et d'incitation au rassemblement». L'atteinte à «l'unité nationale» a également été retenue contre les mis en cause, tout autant que la tentative de «réactiver des cellules dormantes du MAK à l'instigation de parties établies à l'étranger».
Selon la police, des membres de ce «groupe criminel ont eu recours à des agressions et à des hold-up de magasins commerciaux», suite à quoi des éléments de la sûreté ont intervenu, pour rétablir l'ordre et protéger les citoyens et leurs biens. Des éléments de la Sûreté nationale ont été blessés par des jets de pierre et d'objets durs et tranchants», note le communiqué. L'opération a abouti à l'arrestation des suspects, et c'est à la suite de la perquisition de leur domicile, sur ordre du parquet régional, territorialement compétent, qu'il a été découvert «des accessoires de tenues militaires, du matériel informatique, un détecteur de métaux, des armes blanches, des cachets falsifiés portant la mention ''a voté'' et ''a voté par procuration'', des registres administratifs, des drapeaux du MAK et des téléphones portables». Il y a lieu de rappeler que la ville de Kherrata a été le théâtre, ces derniers jours, d'affrontements entre les forces de l'ordre et des manifestants après un rassemblement. En mai dernier, le Haut Conseil de Sécurité (HCS) a classé le MAK et Rachad comme «organisations terroristes». Il avait juste après affirmé l'implication des deux mouvements dans les incendies qui ont ravagé l'Algérie cet été, notamment la Kabylie, ainsi que dans l'assassinat du jeune Djamel Bensmail, lynché à mort le 11 août à Larbaâ Nath Irathen. Le HCS avait alors annoncé sa décision «d'intensifier les efforts des services de sécurité, afin d'arrêter le reste des personnes impliquées dans ces deux crimes, ainsi que tous les éléments de ces deux organisations terroristes qui menacent la sécurité publique et l'unité nationale, jusqu'à leur éradication totale, notamment le MAK qui reçoit le soutien et l'aide de parties étrangères, en tête desquelles le Maroc et l'entité sioniste».

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.