Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Plafonnement des réductions pour l'Assurance automobile: L'Association des consommateurs veut saisir la justice    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Rencontre wali-investisseurs: Un «petit» bureau à la place d'une «grande» commission pour débloquer les projets    Une visite et des attentes    Le Liban n'est plus la Suisse    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Ligue des champions d'Afrique: ASEC Mimosas-CRB, aujourd'hui à 16h00 - Le Chabab en mission commando    Equipe nationale: Belmadi en remet une couche sur Delort    Coupe de la CAF: FAR Rabat-JSK, aujourd'hui à 17h00 - Un derby maghrébin indécis    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    Colère des travailleurs de l'éducation à Oran: Sit-in ce lundi devant l'académie    Bethioua: Des projets de développement au profit des zones d'ombre    Un «Tapie» d'or    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Une «tumeur maligne»    Belaribi brandit l'expérience algérienne    Le Brésil prend le large    Ibrahimovic est rétabli    Staveley annonce la couleur    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Des rejets à la pelle    C'est l'apanage des mamans!    La femme rurale tient salon à Béjaïa    Deux routes fermées à la circulation    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    «La présidentielle française brouille la réconciliation»    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    Liverpool : Klopp mécontent du rachat de Newcastle    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    La prise d'otage de tout un peuple    MACRON, LA QUESTION MEMORIELLE ET LE MASSACRE DU 17 OCTOBRE 1961    Les camions poids lourd et les travaux routiers interdits la journée à Alger    Un militaire décédé et deux autres blessés aux frontières ouest du pays    Giroud : "Le retour de Benzema a créé un déséquilibre"    Paris tente de calmer à nouveau le jeu    Grand cafouillage dans la programmation    D'autres procès attendent Tayeb Louh et Saïd Bouteflika    L'innovation pour relever le défi du développement durable    L'association RAJ dissoute    Près de 3 100 stagiaires inscrits à Naâma    L'accent est mis sur la nécessaire égalité entre les Etats et les Nations    La Nation ne s'invente pas, elle est    Actuculte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le 7eme art décortiqué par des spécialistes...
«Jil Cilima» Premières Rencontres de critique cinéma en Algérie
Publié dans L'Expression le 11 - 09 - 2021

Nous l'annoncions il y a quelques jours, et voila le jour J! Les Premières Rencontres de critiques cinéma qui se tiennent en ligne à partir d'aujourd'hui et jusqu'au 18septembre, viennent de dévoiler leur programme en détail. Rappelons que cet événement baptisé«Jil Cilima» est organisé par Eunic Algérie et le ministère de la Culture en tant que partenaire.
Le but de cette manifestation est « de questionner les experts critiques européens sur la situation actuelle de la critique du film envers l'industrie du cinéma, le public, et le monde digital avant et sous l'ombre de la distanciation sociale et la situation pandémique. Tous les master-class, ateliers et panels de discussions sont destinés aux professionnels et passionnés du cinéma, des étudiants aux journalistes et acteurs du cinéma, somme toute, des scripts, photographes, réalisateurs, producteurs etc/»/
52 participants
Le programme de formation sera dispensé par Ian Haydn Smith et l'atelier que dirigera l'ex - directrice artistique des rencontres cinématographiques de Béjaïia et actuelle responsable de la coopérative culturelle «Dima cinéma», à savoir Leila Aoudj sont, pour rappel, réservés aux candidats sélectionnés qui se joindront à tous les programmes d'événements dans le cadre de leur processus d'apprentissage pour pratiquer la critique de film au sein des médias officiels ou en tant qu'indépendants.Ànoter que «Jil Cilima», Rencontres des critiques cinéma est le premier projet de ce type en Algérie organisé en ligne par Algérie Eunic Cluster avec le soutien d'Eunic Global et du ministère algérien de la Culture.
Les membres Eunic Algérie participant sont: British Council, Institut Cervantes, l'ambassade du Danemark, Institut Goethe, Institut culturel italien, l'ambassade de Suède et l'Institut suédois à Paris.
L'événement a comme partenaires le Cadc (Centre algérien pour le développement du cinéma) et le CAC (le Centre algérien du cinéma). Les experts critiques sont Pere Ortin Andres (ES), Laila Aoudj (ALG-DE), Andrea Chimento (IT), Helena Lindblad (SE), Valentina Manzoni (IT), Christian Monggaard (DK), Batiste Pepin (SE), et Ian Hayden Smith (RU). Aussi, pour savoir comment l'atelier de formation va se dérouler en détail, notons que l'atelier de critique de cinéma débutera ce samedi et se tiendra de 9h à 16h en première partie. Il sera animé par un membre de Eunic, à savoir Ian Hayden Smith. Prendront part à cet atelier de discussion 52 participants algériens.
Un programme riche en perspective
Un chiffre énorme qui témoigne de l'engouement des participants pour ce genre de formation. La second partie se déroulera de 19h à 20h30 et sera destiné cette fois - ci aux professionnels et au grand public. Il sera animé par Helena Lindblad qui abordera un thème spécifique relatif à «l'avenir du cinéma et de la critique sont une question d'égalité».
Le dimanche 12 septembre sera consacré aux master class et abordera la question de la grammaire cinématographique. Ce sera animé par Valentina Manzoni et dédié aux professionnelles et aux participants.
L'atelier du lundi sera consacré à la critique d'un film documentaire suédois et animé par Batiste Pepin.
La critique de la critique et la lecture seront l'objet de travail du jour d'après. Il sera animé par Ian Hayden Smith en direction des professionnels. Suivra juste après un panel de discussion entre les différents animateurs et Nabil Hadji (journaliste cinéma) et Salim Aggar (critique de cinéma, cinéaste et directeur de la cinémathèque).
La grammaire cinématographique sera à nouveau débattue le mercredi 15 septembre entre Valentina Manzoni et les professionnels du cinéma.
«Quel futur pour le cinéma?» est le sujet qui sera débattu le jeudi 16septembre entre les quelques intervenatns internationaux et Drifa Mezner (cinéaste et resposanble de la plateforme Tahia Cinema) et Nabila Rezaig la nouvelle directrice du Cadc.
Quel film choisir et la programmation cinématographique sera le thème abordé par Laila Aoudj le vendredi 17 septembre et les participants qui ont répondu à l'appel.
Enfin, « la critique et cinéma local. Le rôle de la critique dans la promotion du cinéma local» sera le thème débattu le samedi 18 septembre de 17h à 18h30 et ce par Christian Christian Monggaard en direction des professionnels et les participants. En somme, un programme bien studieux et riche qui ravira assurément tout les participants entre intervenants, participants et professionnels confondus! Place donc aux échanges et vive le cinéma!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.