Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Se battre pour défendre le film qu'on aime!»
Premières rencontres de critiques de cinéma en Algérie
Publié dans L'Expression le 20 - 09 - 2021

Christian Monggaard a clôturé ainsi, la série de conférences entrant dans le cadre de l'événement «Jil Cilima, premières rencontres des critiques de cinéma en Algérie».
La conférence donnera un aperçu de la façon dont la critique de cinéma peut contribuer à élever la scène cinématographique nationale au niveau international.
S'appuyant sur plusieurs exemples célèbres (Lars von Trier, Thomas Vinterberg et Susanne Bier), Monggaard donnera une conférence sur comment le cinéma danois s'est fait connaître dans le monde entier et comment la critique de cinéma a aidé au développement de la scène cinématographique danoise.
Christian Monggaard est un critique de cinéma et journaliste danois. Il est rédacteur en chef du quotidien Information depuis 1997. Il travaille en indépendant pour différents magazines mensuels et a écrit et contribué à plusieurs livres sur le cinéma.
Christian Monggaard travaille pour l'ambassade du Danemark, c'est lui qui introduira cette dernière séance de leçon par Zoom en invitant d'abord son hôte à se présenter et ainsi à nous apporter d'emblée, de par son parcours et expérience les éléments qu'il faut retenir dans la promotion du cinéma local sur le plan international.
Qu'est-ce que la critique?
Christian Monggaard dira que la critique c'est d'abord parler du style de narration et de l'aspect visuel qu'on découvre dans le film. Il s'agira d'aborder aussi les messages que véhicule tel ou tel film, et détecter à quelle école de cinéma appartient le réalisateur, et dévoiler ainsi comment le film parvient à parler de la société, de la politique, de la religion et d'autres sujets avoisinants.
Le conférencier donnera aussi comme exemple le dernier film de Denis Villeneuve, Dune en évoquant la complexité qui existe entre le film et le livre d'où il a été adapté.
Evoquant sa critique de ce film, il dira avoir évoqué notamment la qualité des effets spéciaux, la volonté du réalisateur et ses motivations d'avoir voulu faire ce film aujourd'hui et son impact sur le public tout en se demandant dans quel mesure ce film puisse t-il parler de notre société actuelle contemporaine et, notamment de ce qui se passe en Afghanistan. Aussi, il donnera un autre exemple de film, à savoir Indigènes de Rachid Bouchareb qui a eu un rôle politique énorme en France puisqu'il a fini par pousser le gouvernement français à payer les indemnités ou pensions aux différents combattants appelés
«Indigènes» qui ont pris part à la Seconde Guerre mondiale.
Quel impact un film a sur notre société?
Il décortiquera aussi le célèbre film Caché de Michael Haneke, un long métrage a été primé au festival de Cannes 2005 pour sa mise en scène. À propos de la promotion du cinéma local, il estimera qu'il est nécessaire d'apporter des arguments valables de façon à soutenir le pays du film, dans ce sens le critique doit être comme un combattant qui se doit de défendre ce qu'il aime. Christian Monggaard évoquera aussi le parcours du cinéma danois et son évolution depuis les années 1990 avec l'arrivée de nouvelles générations de producteurs et de réalisateurs entre autres et le soutien effectif du gouvernement envers le cinéma danois. Il estimera que la popularité de certains films est dûe à la bonne critique de différentst films qui passent dans des festivals comme à Cannes, Berlin ou Venise etc «En tant que critique tu peux user de ton pouvoir pour encourager tel ou tel film à l'étranger en interviewant, notamment auprès du réalisateur à propos de son film pour susciter la curiosité des lecteurs... et en le suivant même dans les petits festivals pour le faire connaître davantage..» a-t-il fait savoir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.