Real : Rüdiger est la priorité défensive    L'Algérie pour écrire son nom sur les tablettes de l'épreuve    Lionel Messi au septième ciel du football à Paris    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    "EDEX-2021" du Caire : Said Chanegriha reçu par son homologue égyptien    Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché dans le contexte des craintes du variant Omicron    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Raffinerie de Skikda : une flamme derrière l'incident survenu mardi    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Une bureaucratie en remplace une autre !    Les nouvelles technologies au secours de la culture    "Fahla , l'audace dans la langue algérienne"    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    11 entraîneurs européens présents au Qatar    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    L'article 29 à la carte !    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Assommants cachets...    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    Un cas unique de corruption    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouvelles mesures à l'encontre des opérateurs
Chambres de froid et Hangars
Publié dans L'Expression le 19 - 10 - 2021

Le ministère du Commerce a décidé de passer à la vitesse supérieure pour contrecarrer les manoeuvres de spéculation sur les produits de large consommation. Les opérateurs économiques, dont les fellahs et les commerçants, qui disposent d'espaces de froid et de hangars de stockage, de procéder à leur signalement immédiat.
Les directions de wilaya du commerce, qui ont annoncé ces mesures, ont sommé les opérateurs économiques activant dans le domaine de l'approvisionnement ou le stockage des produits alimentaires, notamment les légumes et fruits, de procéder aux déclarations des chambres froides dont ils disposent et les espaces de stockage.
Faute de quoi, des sanctions sévères seront appliquées à l'encontre des contrevenants. Pour les directions du commerce, tous les espaces ressemblant à des hangars ou à des chambres, en activités ou pas, exerçant dans le commerce ou autres, doivent impérativement faire l'objet d'une déclaration ou d'un signalement auprès des services compétents. Un recensement qui ne dit pas son nom, mais qui promet d'être efficient en matière de décantation dans la filière de la spéculation. Parallèlement, des sorties d'inspections seront organisées conjointement entre les services du commerce et ceux des services de sécurité, afin de procéder aux vérifications des espaces jugés suspects. Parallèlement, les espaces signalés ou déclarés par leurs propriétaires devront faire l'objet de visites d'inspection de la part des équipes de terrain des directions du commerce.
Cette annonce intervient simultanément au moment où le texte de loi sur la criminalisation de l'acte de spéculer est sur la table du Conseil des ministres. Une manière, pour le département de Rezzig, de prendre de court les tenants de la spéculation, qui sont assimilés à de véritables antinationalistes, étant donné l'impact de leurs activités respectives sur la stabilité et la paix sociale.
Il y a lieu de signaler que les services mixtes, notamment ceux des services de sécurité conjointement avec les inspections du commerce, ont procédé, durant les semaines écoulées, à des saisies de produits alimentaires, dont des stocks de pommes de terre allant jusqu'à plus de 1200 quintaux pour une seule saisie. Les interventions des équipes du commerce ont eu lieu dans différentes wilayas du pays, dont Aïn Defla, Mila, Mascara et d'autres wilayas encore. Par ailleurs, lors d'une déclaration rendue publique sur la page Facebook du ministère du Commerce, Rezzig annonce avoir saisi les walis concernant l'éradication des marchés hebdomadaires. Le ministre du Commerce semble faire de cette option, une mesure phare à même de réguler le marché des prix des produits de première nécessité. Seulement, il ne faut pas occulter les dégâts collatéraux que pourraient engendrer une telle mesure, notamment sur le plan de l'emploi et la subsistance des familles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.