Le Président Tebboune préside la cérémonie annuelle de remise de grades et de médailles aux officiers de l'ANP    Saïd Chanegriha promu au grade de général d'armée (Vidéo)    JM/Handball - dames (match de classement) : l'Algérie s'incline face à la Macédoine du Nord (31-23) et termine 8e    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    60e anniversaire de l'indépendance : une série de mesures adoptées pour permettre aux citoyens d'assister au défilé militaire    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain dans les secteurs de Mahbes et Hawza    JM (8e journée) : tableau des médailles    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    «Nous revenons par la grande porte»    10e place pour Reguigui en course en ligne    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    «Vous avez une bataille à mener»    Tebboune à coeur ouvert    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    En dents de scie    Contacts établis avec Ziyech    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La coalition multiplie les raids à Marib
La paix au Yémen, une «lutte ardue», selon l'émissaire de l'ONU
Publié dans L'Expression le 10 - 11 - 2021

L'envoyé spécial de l'ONU pour le Yémen, Hans Grundberg, a affirmé lundi que la lutte pour la paix dans ce pays ravagé par la guerre était «ardue», appelant les parties en conflit au «dialogue» pour «briser le cycle de la violence». Ses déclarations interviennent alors que les combats entre les troupes pro gouvernementales, soutenues par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, et les rebelles Houthis, proches de l'Iran, se sont intensifiés ces dernières semaines autour de la ville stratégique de Marib, dernier bastion loyaliste dans le nord du Yémen. Le diplomate suédois s'est rendu lundi à Taëz (sud-ouest), ville sous contrôle gouvernemental mais assiégée depuis 2015 par les Houthis. Il y a rencontré le gouverneur, ainsi que des représentants des partis politiques et de la société civile dans cette ville, la troisième du pays, qui compte environ 600.000 habitants.»Oeuvrer pour la paix au Yémen est une lutte ardue», a dit M. Grundberg lors d'une déclaration à la presse. «Nous ne devons jamais oublier qu'il existe toujours un moyen pour briser le cycle de la violence. Il y a toujours des occasions pour un dialogue pacifique.» Selon l'émissaire onusien, les difficultés auxquelles font face les Yéménites «sont concentrées à Taëz», maintes fois bombardée par les rebelles. Il a déploré les conditions de vie des habitants de la ville, affirmant qu'ils «font face à de sévères restrictions sur leur liberté de mouvement».»Ils sont affectés par la dégradation de la situation économique et les pénuries de services de base, dont l'eau et l'électricité, outre l'insécurité.» Parallèlement, l'émissaire américain Tim Lenderking a fait sa première visite au Yémen avec un déplacement à Aden, deuxième ville du pays et siège du gouvernement, dont il a rencontré les dirigeants. Il a plaidé que le moment était «venu pour tous les Yéménites de se rassembler afin de mettre fin à cette guerre et mettre en oeuvre des réformes courageuses pour relancer l'économie», a rapporté le département d'Etat américain dans un communiqué. Il a appelé toutes les factions du gouvernement yéménite à éviter les «divisions» qui ne font que les «affaiblir» face aux Houthis. Plus tôt dans la journée, la coalition dirigée par Riyadh avait indiqué avoir tué 115 rebelles Houthis et détruit 19 véhicules militaires ces dernières 24 heures dans de nouveaux raids autour de Marib, chef-lieu de la province riche en pétrole du même nom.
Les raids aériens ont visé les localités de Sirwah (à l'ouest de la ville) et al-Jawf (au nord), a indiqué la coalition dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle saoudienne SPA. La coalition, qui appuie le gouvernement yéménite depuis 2015, indique presque quotidiennement depuis près d'un mois infliger d'importantes pertes aux rebelles, mais ces derniers affirment tout de même avancer vers Marib. Les bilans de la coalition ne peuvent pas être vérifiés de source indépendante et les Houthis ne communiquent que très rarement sur leurs pertes. Depuis le déclenchement en 2014 de la guerre, les Houthis ont progressivement pris le contrôle d'une large partie du nord du Yémen, à l'exception de Marib. La perte de cette province stratégique serait un désastre pour le gouvernement et son allié saoudien. En sept ans, la guerre a plongé le Yémen dans l'un des pires drames humanitaires au monde selon l'ONU, avec plus des deux tiers de la population dépendant de l'aide internationale. Des dizaines de milliers de personnes, la plupart des civils, ont été tuées et des millions déplacées selon des organisations internationales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.