Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Mondial-2022 (barrages) Cameroun - Algérie :"Un choc entre deux équipes qui se connaissent"    Sommet arabe: le Président Tebboune compte proposer une date alliant la symbolique nationale historique et la dimension arabe    USTO-MB: 113 postes de formation en doctorat ouverts en 2021-2022    Fiscalité : prolongation du délai d'accomplissement des obligations au 27 janvier courant    Axe d'une nouvelle gouvernance pour relancer l'économie nationale    Les précisions de la direction générale des impôts    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    "Je demande pardon au peuple algérien"    Le projet de loi en débat au gouvernement    Retour au confinement ?    11 mis en cause placés en détention provisoire    "Les retombées des suspensions des cours apparaîtront à l'université"    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    CAN-2021: la sélection algérienne regagne Alger    Un colonel dans la ligne de mire    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'occupant marocain dans plusieurs régions    Actuculte    Le monde en «aâdjar» !    Numidia...    Covid-19 : une urgence nationale    Appels insistants à la vaccination: Pic de contaminations attendu dans les prochaines semaines    Diplomatie olympique    Formation continue et échange de connaissances: Accord de partenariat entre Djezzy et l'ESI    Equipe nationale: La douche Froide    Football - Ligue 1: Les prétendants sans pitié !    «Dhakhira» Implosée    Les Algériens ont donné de la voix    Le nouveau challenge de Nasri    L'ANP trône sur le Maghreb    Daesh attaque une grande prison en Syrie    Deux manifestations interdites à Ouagadougou    N'est pas influenceur qui veut!    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les parents d'élèves soulagés    L'après Haddadou se prépare    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Une saga familiale à Sétif    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une ambiance bon enfant à Alger
Malgré un début au ralenti
Publié dans L'Expression le 28 - 11 - 2021

Tous les regards étaient braqués, hier, sur l'atmosphère du scrutin électoral pour renouveler, pour cinq ans, les Assemblées populaires communales (APC) et Assemblées populaires de wilayas (APW). Les Algériens ont exercé leur droit de vote pour élire leur prochains maires respectifs, et les élus de wilayas.
Une ambiance bon enfant a régné à Alger. Le scrutin s'est déroulé dans le respect des mesures de prévention et de lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19, comme promis par l'Autorité nationale indépendante des élections (Anie). C'est ce que nous avons constaté, lors d'une virée effectuée dans la capitale, dès l'ouverture des bureaux de vote pour tâter «le pouls» du scrutin, dans cette wilaya si stratégique. Flacons de gel hydro-alcoolique et masques chirurgicaux étaient fournis, à l'entrée des bureaux de vote, pour ceux qui n'en avaient pas. Toutes les conditions y étaient en effet réunies.
L'affluence était grande à 10h pile devant le centre de vote du lycée l'Emir Abdelkader, le centre le plus important du pays. Il a fallu mobiliser pas moins de 270 personnes pour se charger de l'encadrement de l'opération. Cet effectif a été réparti entre les 27 salles de vote réquisitionnées pour le rendez-vous. Dans chaque salle, il y avait 10 observateurs, cinq pour l'encadrement de l'opération du vote pour les APC et cinq pour celle des APW.
Les votants étaient en effet nombreux à investir la cour de cet emblématique établissement scolaire.
Les seniors, connus pour être «de fervents votants» étaient les premiers à s'être présentés. Des femmes de tous âges, accompagnées de membres de leurs familles, se sont également présentées aux urnes pour exprimer leur choix. Ce sont les habitants de la zone de la Casbah. Ils avaient le choix de voter pour élire les 55 membres de l'Assemblée populaire de cette wilaya. Ils avaient également le droit de se prononcer sur les deux listes indépendantes en lice pour la commune de la Casbah, «L'alliance des indépendants de la Casbah», et celle de Sidi Abderrahmane».
Contrairement à ce bureau de vote l'affluence des électeurs et électrices était timide à l'école primaire «El Mouahidine».
Cet établissement scolaire est l'un des 22 bureaux mobilisés au total pour le déroulement de l'opération du scrutin pour l'éléction des élus et du futur maire de l'APC d'Alger-Centre. Cette commune fait saliver touts les candidats, étant donné qu'elle est la vitrine du pays. La période préélectorale n'as pas suscité l'engouement attendu, durant la matinée. Pourtant, la campagne électorale, qui a débuté le 4 novembre dernier et a duré21 jours a été l'occasion pour les deux listes retenues, «La perle d'Alger» et celle du FFS, d'expliquer leurs programmes respectifs afin de susciter l'adhésion des électeurs, pour une éventuelle élection.
Néanmoins, l'affluence avait augmenté au fur et à mesure que la journée avançait. Les jeunes électeurs et électrices, ont préféré, pour la plupart, s'y rendre au début de l'après-midi pour donner leurs voix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.