Affaire du groupe Amenhyd: 4 ans de prison ferme pour Sellal et 5 ans à l'encontre de Necib    Côte d'Ivoire - Algérie: le Sud-africain de Freitas Gomes à la place du Gambien Gassama au sifflet    Salon international du bâtiment à Annaba: 80 opérateurs exposent leurs produits    Armée sahraouie : nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans les secteurs Houza et Aousserd    Travaux publics : publication prochaine d'une deuxième partie des cahiers de charges types    Covid-19 : mise en garde contre l'idée que le variant Omicron est bénin    Kamel Nasri lance les travaux de dédoublement du tronçon de la RN 01 Djelfa-Laghouat    A l'exception des plénières déjà programmées: Les activités de l'APN reportées à cause du Covid    Dans un discours au siège du MDN: Les mises en garde de Tebboune    Le crime économique organisé, une menace pour la sécurité mondiale    Groupe D : Egypte-Soudan, aujourd'hui à 20h00: Victoire obligatoire pour les «Pharaons»    Groupe D : Guinée-Bissau - Nigeria, aujourd'hui à 20h00 - L'outsider sans complexes    Football - Ligue 2: Le RCK champion d'hiver, l'ASMO en chute libre    Commerce: Le ministre demande aux boulangers de «patienter»    Quid des nouvelles villes en Algérie ?    Oran: Quatre morts dans la chute d'un monte-charge    Sommes-nous vaccinés contre le vaccin ?    Benfreha: Une dizaine de constructions illicites démolies    Tlemcen: Une stèle pour Benaouda Benzerdjeb    L'éternelle nuit religieuse : l'Horloge bloquée sur minuit    Pépé s'attend à un gros duel    Luis Suarez, un cas difficile à gérer    Umtiti blessé au pied et opéré    Sept nouveaux manifestants anti-putsch tués    Onze morts dans des raids au Yémen    Des critiques aux reproches    Le baril affole le marché    Des Américains en prospection à Oran    Panique dans les lycées    Une hausse inquiétante    L'heure est grave    Incontournable marché libyen    «Le spectre de l'achat des voix plane»    Les facteurs d'une Renaissance nationale    Didouche Mourad revisité à Aghribs    La semaine du film documentaire    L'application de certaines dispositions de la loi relative au chahid et au moudjahid, après enrichissement des textes    CAN-2021 / Algérie: " Le match face à la Côte d'Ivoire ne sera pas délocalisé"    Chanegriha : La rencontre avec le président Tebboune au siège du MDN revêt une "symbolique particulière"    Le statu quo !    Le Conseil présidentiel en faveur de la tenue des élections    "L'ACTIVITE SYNDICALE EST VITALE POUR LA SOCIETE"    Trois morts suite à une attaque par drone    Croissance de 8,1% en 2021, au plus haut depuis une décennie    Le pôle de formation ouvre ses portes à la presse    M. Lamamra reçu par le Président égyptien Abdelfattah Al-Sissi    Privilèges, affectations et contrariétés !    Une histoire entre colons    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Sœurs» long métrage de Yamina Benguigui
Avant-première à Tunis
Publié dans L'Expression le 04 - 12 - 2021

«Soeurs», nouveau film de la réalisatrice franco-algérienne Yamina Benguigui devait être projeté en avant-première tunisienne, vendredi 3 décembre dernier au cinéma Le Colisée à Tunis, a annoncé la presse tunisienne. Sorti en France en juin 2021, «Soeurs» est prévu dans «les salles obscures tunisiennes à partir du décembre», a indiqué le distributeur du film en Tunisie, Lassaad Goubantini. La projection aura lieu en présence de la réalisatrice et productrice Yamina Benguigui, de son producteur délégué Philippe Dupuis Mendel et de l'actrice Faiza Guène, qui est également réalisatrice, scénariste et romancière. Cette coproduction de StudioCanal et Cadc est le second long-métrage de la réalisatrice, après «Incha'Allah dimanche» (2000).
La Franco-Tunisienne Hafsia Herzi, algérienne de par sa mère, est à l'affiche de cette fiction animée par une musique signée par le compositeur tunisien auteur de plusieurs oeuvres pour le cinéma arabe, Amine Bouhafa. «Soeurs» revient sur la question identitaire dans une fiction qui réunit un casting d'actrices franco-algériennes, Isabelle Adjani (Zorah), Rachida Brakni (Djamila), Maiwenn (Nohra), ainsi que Faiza Guène dans le rôle de leur cousine à Alger. Tournée fin 2018, entre la France et l'Algérie dans les villes d'Alger, Oran et Constantine, la fiction aborde l'histoire de trois soeurs à la recherche de leur frère disparu depuis son enlèvement par son père. Alors qu'elles nourrissent depuis trente ans l'espoir de retrouver leur frère Réda planqué quelque part en Algérie, les trois soeurs apprennent que leur père est mourant. Elles décident alors de partir sur ses traces pour le retrouver pour qu'il leur révèle où est leur frère.
Commence alors pour Zorah et ses soeurs une course contre la montre dans une Algérie où se lève le vent de la révolution. Rappelons que Yamina Benguigui est une cinéaste et femme politique française, de parents algériens, qui a vécu dans la ville de Lille au Nord de la France. Elle a, notamment été ministre déléguée chargée des Français de l'étranger et de la Francophonie (2012) et ministre déléguée à la Francophonie (2012-2014). La question identitaire et de double culture a souvent été au coeur de ses films et ses actions en faveur des droits des femmes d'origine maghrébine en France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.