Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    Un casse-tête chinois    Quand les plans de l'AEP font défaut    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Un challenge au sommet de l'UA    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les hôpitaux réservés à la Covid-19 saturés
Oran
Publié dans L'Expression le 07 - 12 - 2021


La situation sanitaire se détériore à Oran. Les contaminations quotidiennes à lanCovid-19 sont de plus en plus nombreuses. Résultat des courses: il n'y a presque plus de places au niveau des services dédiés à la prise en charge des patients atteints par ce virus. En effet, les hôpitaux de Haï Nedjma (ex-Chtaïbo) et d'El Kerma, réservés à la prise en charge des cas de Covid-19 dans la wilaya d'Oran, sont quasiment saturés ces derniers jours, a-t-on appris, hier, auprès de la direction de la santé et de la population (DSP). L'hôpital de Haï Nedjma affiche ainsi complet, depuis quelques jours, tandis qu'à El Kerma, il reste encore quelques lits pour arriver à saturation, a indiqué le chargé de communication de la DSP, le docteur Youcef Boukhari. La wilaya d'Oran enregistre entre 40 et 45 nouveaux cas par jour, dépistés uniquement par tests PCR. Le nombre avoisinera ou dépassera les 100 nouveaux cas/jour, en comptant les tests antigéniques et sérologiques, a fait savoir Boukhari. «La situation est un peu inquiétante», a-t-il souligné. Les lits des deux établissements sont quasiment tous occupés, a-t-il ajouté, signalantque 215 patients sont sous oxygène, 19 suivent des soins intensifs et 4 autres intubés. Jusque-là, la situation est stable et maîtrisée. «Nous craignons toutefois une recrudescence des cas, principalement avec le non-respect des mesures de prévention et le faible engouement pour la vaccination observés ces derniers mois», a mis en garde la même source. Le docteur Boukhari appelle, dans ce sens, les Oranais, à davantage de respect des mesures préventives contre le coronavirus, dont le port du masque et la distanciation sociale, mais aussi à la vaccination qui reste, selon lui, en plus des mesures de prévention, le moyen le plus «efficace» pour endiguer la propagation de la Covid-19.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.