L'Opep+ décide de prolonger la Déclaration de coopération jusqu'à fin 2023    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    Revirement de Madrid sur le Sahara occidental : "une grave violation" du droit international    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    Nouvelles agressions marocaines    Le projet prend forme    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu"à mercredi soir    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Les félicitations du président    Le silence de la communauté internationale déploré    Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Nos ennemis ont des visées sournoises»
Saïd Chanegriha à l'école supérieure de guerre
Publié dans L'Expression le 08 - 01 - 2022

Le général de corps d'armée, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), Saïd Chanegriha, a mis l'accent sur l'intérêt accordé par le Haut Commandement de l'ANP à l'appareil de formation, en général, et à l'école supérieure de guerre, en particulier, laquelle est investie d'une mission «hautement vitale», au regard du contexte international et régional particulier, visant à créer des foyers de tension dans la sous-région, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale.
Présidant les travaux de la 15e session du Conseil d'orientation de cette école prestigieuse, le chef d'état-major de l'ANP, a souligné que la mission de l'école supérieure de guerre est de développer les capacités des officiers supérieurs, notamment en termes d'assimilation des données stratégiques, technologiques, économiques et humaines, se rapportant au domaine de la Défense et de la Sécurité nationales et de les qualifier à occuper des postes supérieurs au sein des commandements opérationnels. Dans ce sens, le général de corps d'armée a insisté sur la sensibilité de cette mission qui incombe à cette école en soutenant que «cette mission est aussi sensible que vitale pour l'Armée nationale populaire, au regard des évènements internationaux et du contexte régional particulier que nous traversons ces derniers temps, à l'aune des manoeuvres que mènent les ennemis des peuples», pour créer, a-t-il souligné, «des foyers de tension dans la sous-région, visant l'effritement de ses états et la spoliation de ses ressources naturelles, soit par l'action directe, soit sous le couvert d'organisations non gouvernementales et de multinationales, qui exercent le chantage et la pression pour s'ingérer dans les affaires internes de ces états».
À cela s'ajoute, a encore attesté, le chef d'état-major de l'ANP,«les mutations profondes opérées sur les caractéristiques des guerres modernes, qui sont menées, désormais, par procuration, ou par le recours à des organismes militaires privés, à des organisations terroristes et subversives, à la criminalité organisée et à l'emploi de la drogue comme arme». De plus, précise encore Saïd Chanegriha «il est fait appel à la manipulation de l'opinion publique, à travers la propagande tendancieuse, visant à ébranler le moral des populations, à semer la discorde et à attiser les conflits entres ses composantes ethniques, religieuses et tribales, de même qu'aux différentes formes d'opérations militaires hybrides, visant la destruction des états et le renversement de leurs régimes». Formulant des instructions formelles à l'égard des hauts responsables de cette école en ce qui concerne l'adaptation de la formation aux nouvelles donnes qui prévalent en cette conjoncture, le général de corps d'armée insiste «il vous appartient en tant que responsables de cette école supérieure de consentir davantage d'efforts pour adapter les programmes d'enseignement dispensés aux évolutions sus-évoquées et aux grandes avancées technologiques enregistrées dans les différents armements et systèmes d'armes». En effet, soutient le chef d'état-major de l'ANP, «en révolutionnant les méthodes de combat et les tactiques de la bataille moderne, ces nouveaux systèmes ont changé le cours des guerres», d'où «la nécessité de relever les défis et de remporter l'enjeu du monde d'aujourd'hui, qui consiste en la sauvegarde de la souveraineté de notre pays et la préservation de sa sécurité et sa stabilité».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.