Communiqué du Conseil des ministres    Les relations entre l'Algérie et l'Arabie saoudite, un "jalon essentiel" de l'action arabe commune    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines au secteur de Mahbes    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Riche participation algérienne à la manifestation "Portes ouvertes des ambassades" à Washington    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Leeds : Kalvin Phillips dans le viseur de Manchester City    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Les bases de la transition énergétique    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    La Sonelgaz se met de la partie    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Pourquoi les prix ont baissé    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'urbanisme et les Algériens
Parution de Céramiques d'Alger de Rachid Sidi Boumediene
Publié dans L'Expression le 23 - 01 - 2022

Dans son nouvel ouvrage Céramiques d'Alger, l'écrivain et sociologue Rachid Sidi Boumediene aborde la relation des habitants de la ville d'Alger à l'urbanisme et propose un focus particulier sur la décoration des demeures et Palais dans la période allant du XVIIe au XIXe siècle. Publié aux éditions Anep, cet ouvrage de 189 pages, propose au lecteur une immersion dans les secrets de ce rapport particulier des habitants de la ville d'Alger, et de la Casbah spécialement, de la décoration d'intérieur de ces demeures à l'architecture typique avec une recherche sur les origines des carreaux de céramique, connu sous le nom de «zellige».L'auteur établit des descriptions minutieuses des formes géométriques et des dessins qui ornent les petits carreaux en plus d'aborder leurs origines et les voies de leur acheminement jusqu'à Alger pour décorer les bâtisses, en plus d'évoquer les relations politiques et commerciales de cette époque, notant que l'Occident avait déjà des vues expansionnistes sur la rive sud de la Méditerranée.
Un agréable voyage dans le temps
Ce passionné d'urbanisme propose un agréable voyage dans le temps en fournissant des informations détaillées sur la symétrie des carreaux de céramique, leurs décorations florales et végétales inspirées de la nature, en plus d'une autre décoration plus élaborée, faisant partie des arts islamiques et de la calligraphie. Il précise que la confection de la céramique, qui était importée d'Italie, d'Espagne, de Turquie et même de Tunisie, se faisait souvent à la demande du client et selon ses goûts et les spécificités de la culture locale. Pour l'auteur, la présence de la céramique dans les maisons, renseigne également sur le niveau de vie de la population de l'époque et des occupants de ces édifices, particulièrement les raïs de la marine qui s'approvisionnaient dans de nombreux pays. Il s'interroge cependant sur la rareté des artisans locaux spécialisés dans la céramique à cette époque, malgré leurs larges capacités à produire les précieux carreaux très répandus dans d'autres régions comme la Chine et la Turquie avant d'arriver en Occident.
Un élément architectural incontournable
L'ouvrage s'intéresse également aux voies commerciales prises par ce produit très prisé pour arriver jusqu'à Alger et devenir un élément architectural incontournable, un attachement qui devrait être sérieusement exploré, selon l'archéologue et historien Abderrahmane Khelifa, qui a signé la préface du livre. Le lecteur pourra aisément découvrir que l'intérêt de l'auteur pour la céramique remonte à son enfance dans le quartier d'El Madania où il a vu le jour dans une demeure à patio, de style mauresque et richement décorée. Rachid Sidi Boumediene a occupé plusieurs postes de responsable et d'expert dans des institutions spécialisées dans l'urbanisme, comme l'agence d'urbanisme de la wilaya d'Alger et le Comité d'études et développement et d'organisation de l'agglomération d'Alger, avant de travailler comme expert, auprès de l'Unesco et coordonner de nombreux projets de recherche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.