Communiqué du Conseil des ministres    Les relations entre l'Algérie et l'Arabie saoudite, un "jalon essentiel" de l'action arabe commune    Maroc: appel à une participation massive à la marche du 29 mai contre la cherté et la répression    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques sur les sites des forces marocaines au secteur de Mahbes    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison ferme requis contre l'ancien Premier ministre Abdelmalek Sellal    Le Conseil de la nation participe à la 33e Conférence extraordinaire de l'UIPA    Riche participation algérienne à la manifestation "Portes ouvertes des ambassades" à Washington    Nécessité de renforcer les services de réanimation en moyens matériels et humains pour une meilleure prise en charge des malades    Le Conseil de la nation prend part à une conférence sur les droits et conditions des personnes âgées dans la région arabe    Le moudjahid Abbas M'hamed, un parcours remarquable au service du pays    Chanegriha supervise un exercice tactique au niveau de la 5ème Région militaire    Algérie-République tchèque: Signature d'un procès-verbal de coopération dans le domaine minier    Le Barça s'intéresse à Koulibaly    Leeds : Kalvin Phillips dans le viseur de Manchester City    Ligue Europa: l'Eintracht Francfort l'emporte aux tirs au but face aux Glasgow Rangers    Saison estivale: 550.000 m3/jour pour l'alimentation en eau potable    Football - Ligue 1: Les poursuivants à l'affût    Tiaret : le mouvement sportif en deuil: Hadj Moumene Ahmed n'est plus    Tlemcen: Le salon de l'étudiant de retour    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Plaques de signalisation routière, chaises métalliques...: Une bande spécialisée dans le vol démantelée à Bir El Djir    Université: La formation d'ingénieurs privilégiée    Céréales : les stocks stratégiques suffisants    L'imposture totalitaire à l'aune de la duplicité dialectique: Lorsque les médias occidentaux jettent une lumière crue sur des vérités trop longtemps dissimulées    Les bases de la transition énergétique    La femme et le réajustement des ordres établis    L'ivrogne, ce que dit le cœur et ce que dit la bouche    L'archéologie islamique en question    Brèves Omnisports    La double confrontation face à la Palestine fixée    La Sonelgaz se met de la partie    La dernière trouvaille du Makhzen    Manifestation à Londres contre l'extradition de Julian Assange    La Médiation internationale se mobilise    Les entreprises privées du Btph suffoquent    Des faussaires de billets de banque arrêtés    Pêche en eau trouble    Une femme à la tête d'un gang de voleurs    Une amitié de 60 ans sans aucune ride    Le message fort du président Tebboune    «Il couronnera le triomphe électoral du parti»    Pourquoi les prix ont baissé    Mbappé quasiment d'accord    Amara Rachid: de l'école au maquis    Les nouveaux membres installés    Amar Metref ou la voix d'un humble    Justice: 10 ans de prison requis contre Skander Ould Abbès et 5 ans contre Tliba    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les APC sans majorité absolue débloquées
Tizi Ouzou
Publié dans L'Expression le 27 - 01 - 2022


Les Assemblées populaires communales, issues des dernières élections locales, et qui étaient dépourvues de majorité absolue, ont été débloquées, cette semaine. Les nouveaux maires de ces communes ont été installés officiellement. C'est le cas de nombreuses communes dont Aïn Zaouïa, dans la daïra de Draâ El Mizan. Dans cette dernière, grâce à une alliance entre élus issus de plusieurs listes, Rabah Brahimi a été choisi pour devenir l'actuel maire d'une commune qui est restée bloquée 2 mois. Ce qui a poussé de nombreux observateurs locaux et comités de villages, à réagir en appelant les élus à faire preuve de sagesse pour ne pas pénaliser une commune qui accuse déjà énormément de retard en matière de développement local et qui connaît une multitude de problèmes qui devraient être pris en charge dans les meilleurs délais. Le nouveau maire Rabah Brahimi, issu de la liste indépendante «Une chance pour Aïn Zaouïa», a reconnu, juste après son investiture, cette semaine, qu'il avait du pain sur la planche et que beaucoup de défis l'attendent. Mais, a-t-il promis, qu'il ferait de son mieux pour être à la hauteur des attentes dont il a été investi de la part de la population de sa commune. La population de Aïn Zaouïa a d'ailleurs exprimé sa satisfaction, suite au dénouement de la crise qui secouait l'APC, car craignant qu'elle s'inscrive dans la durée, rééditant ainsi des scénarios regrettables ayant été vécus dans le passé dans plusieurs communes de la wilaya de Tizi Ouzou. De nombreuses autres APC ont également été débloquées, à l'instar de l'APC de Fréha près d'Azazga. Dans les trois communes de la région d'Ath Djennad, et pour la première fois dans l'histoire de la région, ce sont des candidats du Front des Forces socialistes (FFS) qui ont été élus maires. Il s'agit des APC de Timizart, Aghribs et Fréha. Après une situation de blocage ayant duré deux mois, Arezki Arezki, vient d'être élu président de l'APC de Fréha. Depuis l'avènement du multipartisme en Algérie, c'est la première fois qu'un élu du FFS devient maire à Fréha, car il s'agit d'une région qui a été toujours un fief du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie. Le FFS a pu tirer profit du boycott du RCD, non seulement à Fréha, mais également à Aghribs, région natale de l'ex-président du RCD, Said Sadi, qui était pendant des décennies l'apanage du RCD. Mais contrairement à Fréha, ce n'est pas la première que le FFS détient les rênes de cette commune. La chance n'a toutefois pas souri au FFS dans la commune de Souamaâ dans la daïra de Mekla. Alors que tout portait à croire que c'est le FFS qui allait remporter la présidence de cette commune, une alliance entre les élus de listes rivales a engendré le contraire. Ce qui a poussé d'ailleurs les élus du FFS dans cette commune à exprimer leur mécontentement, suite à leur éjection de la présidence de la commune. Ces derniers ont exprimé leur déception dans un communiqué virulent, rendu public, cette semaine.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.