Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Ghannouchi sur le départ ?    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Jusqu'à 46 degrés sur l'Ouest et le Centre    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Antony Blinken au Rwanda    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    On s'organise comme on peut    La Série A démarre aujourd'hui    Vahid Halilhodzic limogé    Zefizef «corrige» Lekjaâ    Un fleuron pour l'excellence technologique    Le Makhzen affame son peuple    L'Autorité nationale installée    Un policier assassiné    En constante amélioration    À doses homéopathiques    «Tebboune accorde un grand intérêt à la diaspora»    Le pays confronté à l'insécurité persistante    L'édition du retour...    Fondateur du roman algérien moderne    Echanges multiples    Wanda Nara sort la sulfateuse et menace le PSG    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Athlétisme : deux nouvelles médailles de bronze pour l'Algérie    Annaba: jeux de plage et concerts créent une ambiance estivale bon enfant    Coronavirus: 148 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    Les enfumades de Sebih à Chlef, un crime colonial ancré dans la Mémoire collective    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sahara occidental: Joe Biden appelé à soutenir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Des températures caniculaires annoncées samedi et dimanche sur l'Ouest et le Centre du pays    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    11e Festival de la chanson Chaâbi : prestations de quatre ténors confirmés du genre    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    L'écrivain Dib, la BNF et la terre algérienne    L'heure de la convergence patriotique    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Grandes déclarations de coopération et vraies tensions
Sommet des Amériques
Publié dans L'Expression le 11 - 06 - 2022


Le Sommet des Amériques organisé par Joe Biden à Los Angeles a donné lieu jeudi à de grandes déclarations en faveur de plus de coopération sur le continent, mais a aussi laissé transparaître des tensions entre certains pays et les Etats-Unis. Le président américain a ainsi connu un vrai moment d'embarras diplomatique quand le Premier ministre du Bélize puis le président argentin l'ont critiqué, en pleine séance plénière de l'événement, et alors qu'il était assis à quelques mètres. «Il est inexcusable que tous les pays des Amériques ne soient pas ici», a déclaré le Premier ministre du Bélize John Briceno, prenant en particulier la défense de Cuba et du Venezuela qui, comme le Nicaragua, n'ont pas été conviés par les Etats-Unis. Le président argentin Alberto Fernandez a lui estimé qu'«être le pays hôte du sommet ne donne pas la capacité de décider qui a le droit ou non» d'y participer. Malgré ces désaccords sur la liste des participants, qui ont déjà conduit le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador à bouder le sommet, «sur les questions de fond ce que j'ai entendu était quasiment de l'unité et de l'uniformité», a pourtant assuré Joe Biden. Le président américain a notamment pointé «l'accord presque total» sur des sujets tels que la gestion de l'immigration et la lutte contre le changement climatique. Le démocrate de 79 ans a aussi affiché un ton conciliant lors de sa première rencontre bilatérale avec son homologue brésilien Jair Bolsonaro, avec qui les sujets de friction ne manquent pourtant pas. Il a qualifié le Brésil de démocratie «vibrante» dotée d'institutions «solides» et salué les «sacrifices» faits par le pays pour protéger la forêt amazonienne, lors d'une courte allocution à laquelle assistaient les journalistes, avant que ne se tienne la réunion proprement dite. Jair Bolsonaro a lui assuré avoir «beaucoup de points en communs» avec le président américain, par exemple celui d'être des «démocrates» attachés à «la liberté». Le président d'extrême-droite, climato-sceptique notoire, y est toutefois allé de sa critique concernant la forêt amazonienne, estimant que le Brésil se sentait «parfois menacé dans sa souveraineté» à ce sujet. Le chef d'Etat brésilien, cette semaine encore, a mis en doute publiquement la validité de la victoire de son homologue américain. Jair Bolsonaro, qui brigue un second mandat mais qui est distancé dans les sondages par l'ancien président Lula, attaque par ailleurs régulièrement le système électoral de son propre pays. Comme s'il se préparait déjà à contester une défaite, ce qui inquiète Washington. L'organisation même du Sommet des Amériques, le second se déroulant aux Etats-Unis depuis la première édition de 1994, a donc montré que la question de ce qu'est la démocratie, et des moyens de la défendre, ne fait pas consensus au niveau régional. L'administration Biden n'en espère pas moins relancer le dialogue avec une région qui n'a jusqu'ici pas été en tête de ses priorités diplomatiques, et où la Chine avance ses pions.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.