Man City : Mahrez pourrait être auditionné dans le procès de Benjamin Mendy    Loin d'être un discours de consommation    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    L'heure de la convergence patriotique    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rachad dans de sales draps!
Une guerre «fratricide» gagne ses structures
Publié dans L'Expression le 26 - 06 - 2022

Le mouvement terroriste Rachad traverse l'une des plus graves situations depuis sa création. Les divisions s'emparent de ses membres en proie à une guerre fratricide des plus destructrices. Les attaques frontales ne cessent de prendre de l'ampleur. Le chantage est devenu leur pain quotidien. Des militants de cette organisation terroristes et qui ont affiché vertement leur démission de cette dernière, à l'image de démissionnaire Yahia Mekhiouba, ont publié des vidéos qui impliquent le blogueur et porte-parole de Rachad, le terroriste Larbi Zitout et d'autres semblants d'influenceurs qui investissent les réseaux sociaux, dans le but de déstabiliser l'Algérie et servir l'agenda des officines étrangères qui les financent en assumant ce rôle de mercenaires par excellence.
Les dernières vidéos coupent court aux spéculations et les impostures qui ont été colportées par le terroriste Larbi Zitout et ses sbires sur la Toile, en accusant un nombre important de leurs «militants» de travailler avec les services du renseignement algérien. Les vidéos, que le terroriste Zitout et sa bande cherchaient à utiliser comme moyen de chantage et de pression contre toutes et tous ceux qui dénoncent la manière avec laquelle leur sbire qui répond au nom de Mohamed Benhlima, a été extradé vers l'Algérie et ceux qui étaient derrière l'opération.
Les dernières révélations du terroriste Mohamed Benhlima à la télévision nationale ont précipité les choses, en allant jusqu'à mettre les membres influents de l'organisation terroriste Rachad dans une situation exécrable, à telle enseigne que les vidéos que le terroriste en chef, Larbi Zitout et ses frères, Smaïl et Miloud utilisaient pour faire taire la voix de ceux qui s'opposaient à la démarche entreprise par ce dernier, ont été divulguées et publiées par d'autres. C'est Yahia Mekhiouba, le transfuge de l'organisation terroriste Rachad et sa clique qui ont pris de court la bande du terroriste Zitout en révélant les tenants et les aboutissants de transfert du terroriste déserteur Mohamed Benhlima et de Mohamed Abdallah, vers l'Algérie.
Ce qui est nouveau dans ces vidéos, c'est que Mohamed Benhlima avait enregistré 11 vidéos avant qu'il ne soit extradé vers l'Algérie. Ces enregistrements le montrent en plein témoignage, rappelant les détails de ce qu'il lui est arrivé en France, par celui qui lui a fait une confiance aveugle, à savoir le nommé Amir Boukhors et la clique qui travaillait en secret pour le terroriste en chef, Larbi Zitout, qui réside à Londres.
Ces vidéos, qui ont été enregistrées le 5 février de l'année en cours, c'est-à-dire avant son extradition du centre de détention d'Espagne vers l'Algérie, révèlent le travail que menait Amir Boukhors et d'autres affidés du terroriste en chef, Larbi Zitout, pour le compte des intelligences étrangères.
Les révélations démasquent ces soi-disants «militants» pour le changement, en les impliquant dans des affaires de trahison et d'intelligence avec les sionistes et le Makhzen.
C'est là un coup sévère porté à la nébuleuse terroriste du Rachad et ses affidés qui se présentaient comme des militants pour le «changement pacifique» dans le pays.
L'inféodation de l'organisation terroriste de Rachad aux officines étrangères et au cercle makhzano-sioniste est avéré, c'est la preuve donnée par le terroriste Mohamed Benhlima, dans ces vidéos enregistrées avant qu'il ne soit extradé vers l'Algérie.
Donc, ce n'est plus un secret de Polichinelle de dire que l'organisation terroriste de Rachad sert des agendas de forces étrangères dont l'objectif est de semer des troubles et le chaos dans le pays pour tracer la voie vers la «printanisation» et la dislocation du pays.
Les carottes sont cuites pour cette organisation à la solde des forces occultes de l'étranger. Quand les révélations se font exprimer par les ex-membres de cette organisation, cela veut dire que les jours de cette nébuleuse terroriste sont comptés.
Le Mouvement populaire de 22 février 2019 a été infiltré par des éléments dont l'objectif n'était pas le changement intrinsèque et algéro-algérien; bien au contraire, ce sont des éléments qui voulaient se redéployer en revenant à la case départ, à savoir les années 90 du siècle écoulé.
C'est ce qui explique la haine et le mépris développés par ces éléments obscurantistes et islamistes radicaux contre l'Etat national et la souveraineté du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.