Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le vieux de mon village    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Un Palestinien tombe en martyr    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Comme un certain 5 Juillet 1962...
Grandiose spectacle au stade du 5-juillet
Publié dans L'Expression le 03 - 07 - 2022


Magnifique! Le coup de starter des festivités du 60e anniversaire du recouvrement de l'Indépendance nationale a été donné, vendredi dernier, au stade du 5-Juillet à Alger. Un «auditoire qui porte, d'ailleurs, bien son nom. Des milliers de familles avaient pris d'assaut le complexe olympique pour assister à cette belle soirée. Des communes, notamment de la capitale, ont même mis à disposition de leurs administrés des bus pour pouvoir se rendre facilement à ce stade mythique. Comme pour un grand match de l'Equipe nationale, il était plein à craquer plusieurs heures avant le début de la représentation. Une ambiance des plus conviviales y régnait. Les familles présentes ont véritablement «allumé le feu» pour faire de ce rendez-vous un grand moment de fierté et de joie. Ils ont «planté» le décor en attendant l'arrivée des officiels pour donner le coup d'envoi de l'évènement. C'est vers 20h, que le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane débarque. Il était accompagné du conseiller du président de la République chargé des relations extérieures, Abdelhafid Allahoum, des membres du gouvernement, du wali d'Alger Ahmed Maâbed, des élus des deux chambres du Parlement, et de hauts cadres de l'Etat. Une attente festive que les présents n'ont pas regrettée. Car, ils ont eu droit à un spectacle des plus grandioses qui les a plongés 60 ans en arrière, où des millions d'Algériens fêtaient l'indépendance de leur chère patrie. C'est ainsi que des motos et voitures de collection, datant de l'époque, ont déferlé sur la piste d'athlétisme de l'enceinte olympique. C'est l'enfant Mouaâtaz, âgé de 5 ans, qui a montré la voie. Il a ouvert le défilé à bord d'une mini-moto électrique qui a fait le tour du stade avec l'emblème national accroché à son véhicule avant de crier haut et fort avec sa voix innocente: «Tahia El Djazaïr, Allah yarham ech'chouhada». Plus de 500 motards et autres véhicules les ont suivis. Comme un certain 5 Juillet 1962, ils transportaient hommes, femmes et enfants qui exhibaient fièrement le drapeau national en criant «Tahya El Djazaïr» (vive l'Algérie, ndlr). Hayek, tenues traditionnelles et costumes de l'époque ont ajouté encore plus de charme à cette parade. Des youyous nourris fusaient de partout. La chair de poule s'est emparée des milliers de présents où les chants patriotiques et populaires, diffusés en série, ont ravivé chez l'assistance le sentiment de fierté d'appartenir à la nation algérienne. Les motards de la Gendarmerie et la Police nationales ont clôturé cette réplique avec un magnifique «show» et des acrobaties où ils ont porté très haut le drapeau national. Merveilleux! Ils ont ensuite laissé la place à l'orchestre de la Garde républicaine qui a interprété et chanté les cinq couplets de l'Hymne national. Le public s'est alors levé comme un seul homme pour entonner «Kassaman». Un grand moment de communion nationale! Cette belle soirée de juillet s'est poursuivie par des chants patriotiques, de danses traditionnelles et folkloriques, ainsi qu'une série de défilés. À l'image des troupes folkloriques de, «Sidi Djaber» de Ghardaïa, «Karkabou» de Tindouf, «Ouled Naïl» de Djelfa et d'autres encore de Sétif, Constantine, Souk Ahras, Batna, Bouira et Tizi Ouzou. Plusieurs danses évoquant la tradition populaire, assimi, alaoui, targui, chaoui, notamment ont été présentées devant un public très nombreux, ainsi que des représentations de fantasia et de cavalerie, au rythme des chansons patriotiques et populaires qui ont marqué les grands moments de l'histoire de l'Algérie à l'instar de «Ya Chahid El Watan», «Tiyara sefra» et «Sebâa ayyam». Bref, le public du 5- Juillet a eu droit à un spectacle presque aussi merveilleux que celui de la cérémonie d'ouverture des Jeux méditerranéens d'Oran. Ceux qui n'ont pas eu la chance d'être dans les gradins ont pu le suivre en direct sur les télévisions nationales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.