L'Algérie pays à fortes potentialités    Les attentes prononcées des professionnels    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    La nouvelle stratégie    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les incendies de retour    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Inondations au Soudan: l'Algérie présente ses condoléances    Ligue 1/CS Constantine: Madoui restera l'entraîneur de l'équipe    Soudan: au moins 52 morts dans des inondations    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    L'Algérie présente ses condoléances    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    Une association sahraouie condamne les violations de l'occupant marocain contre la famille du militant Ghali Bouhela    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie s'incline face à l'Arabie saoudite (2-1)    Journée nationale de la poésie: riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Maroc: plus de 60% des jeunes diplômés universitaires sont au chômage    Egypte: 41 morts dans l'incendie d'une église au Caire    Secousse tellurique de magnitude 2,5 degrés dans la wilaya de Tipaza    Onze foyers d'incendies enregistrés ce dimanche à travers six wilayas    Festival de musique et chant Chaouis de Khenchela: la 10è édition en août    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): "Excellente organisation ", estiment les participants    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à la bonne utilisation du GPLc    AS Rome : Mourinho se félicite du mercato    Régénération verte    Plusieurs wilayas concernées: Températures caniculaires et mises en garde    Pr Mahyaoui - Covid-19: l'épidémie n'est pas encore terminée    L'inversion des rôles et l'Etat    Après deux ans de suspension: Le Salon international du tourisme de retour    Hors jeu semi-automatique: Un nouveau test avant le Mondial 2022    Port d'Oran: 4.250 portables saisis    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'armée russe a pris Lyssytchansk
Conflit en Ukraine
Publié dans L'Expression le 04 - 07 - 2022

Le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a affirmé, hier, que les forces russes contrôlaient toute la région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine, après avoir conquis la ville-clé de Lyssytchansk, au coeur d'intenses combats. «Sergueï Choïgou a informé le commandant en chef des forces armées russes, Vladimir Vladimirovitch Poutine, de la libération de la République populaire de Lougansk», a indiqué un communiqué du ministère de la Défense. Les forces russes et leurs alliés séparatistes ont pris «le contrôle complet de Lyssytchansk et d'autres villes proches dont les plus notables sont Belogorovka, Novodroujesk, Maloriazantsevo et Belaïa Gora», ajoute ce communiqué.
De violents combats ont fait rage samedi à Lyssytchansk, grande ville de l'est de l'Ukraine, au coeur de la bataille pour le contrôle du Donbass, tandis que le Bélarus a abattu des missiles tirés depuis l'Ukraine et menace de riposter à l'avenir. Dans le Donbass, région industrielle de l'est de l'Ukraine, largement russophone, en partie contrôlée par les séparatistes depuis 2014 soutenus par Moscou, les informations en provenance de Lyssytchansk étaient contradictoires. Les séparatistes, cités par l'agence de presse TASS, ont affirmé que la ville était «totalement encerclée». Lyssytchansk est la dernière grande ville à ne pas être aux mains des forces russes dans la région de Lougansk, l'une des deux provinces du Donbass et «épicentre des combats», selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky. La ville, qui comptait avant le conflit près de 100 000 habitants, est jumelle de celle de Severodonetsk, conquise la semaine dernière par Moscou à l'issue de plusieurs semaines de bataille. Les deux villes sont séparées par la Donets, principal affluent du Don. La prise de Lyssytchansk permettrait à l'armée russe d'avancer vers Sloviansk, à une soixantaine de kilomètres à l'ouest, déjà sous le feu de l'artillerie russe, et Kramatorsk, autre grande ville du Donbass dont les habitants vivent avec le bruit quotidien des bombardements et des sirènes d'alerte. Samedi matin, l'état-major général ukrainien avait affirmé avoir repoussé une offensive russe à quelques kilomètres à l'ouest de Lyssytchansk, alors que la veille, Volodymyr Zelensky reconnaissait que la situation demeurait «extrêmement difficile» sur place pour les forces ukrainiennes. «L'activité ennemie dans la région de Kharkiv s'intensifie», a estimé samedi soir le président ukrainien.
Igor Konachenkov, le porte-parole du ministère de la Défense russe, a déclaré que l'armée de l'air russe avait frappé à Kharkiv l'usine de tracteurs locale abritant des troupes et du matériel militaire ukrainien. D'une manière générale, a affirmé Konachenkov, «l'ennemi subit de lourdes pertes sur tous les fronts». Sur le front sud, selon Konachenkov, l'armée russe a atteint avec des tirs d'artillerie ou des frappes aériennes 39 centres de commandement et deux dépôts de munitions près de Mykolaïv.
L'armée russe a affirmé avoir abattu, hier, à l'aube trois missiles ukrainiens lancés contre la ville de Belgorod, proche de l'Ukraine, où un responsable local avait auparavant annoncé la mort d'au moins quatre personnes après des explosions. «Les défenses anti-aériennes russes ont abattu les trois missiles Totchka-U à sous-munitions lancés par les nationalistes ukrainiens contre Belgorod», a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, lors de son briefing quotidien.»Après la destruction des missiles ukrainiens, les débris de l'un d'entre
eux sont tombés sur une maison de la ville», a-t-il poursuivi. L'armée russe a aussi abattu deux drones ukrainiens TU-143 «chargés d'explosifs» et se dirigeant vers la ville de Koursk, également proche de la frontière ukrainienne, a-t-il ajouté.
Au Bélarus voisin, le président Alexandre Loukachenko a affirmé qu'«il y a environ trois jours, peut-être plus, on a essayé depuis l'Ukraine de frapper des cibles militaires au Bélarus». «Dieu soit loué, nos systèmes anti-aériens Pantsir ont intercepté tous les missiles tirés par les forces ukrainiennes», a-t-il ajouté, alimentant les spéculations d'une implication croissante de cet allié de Moscou dans le conflit avec l'Ukraine. Depuis le début de l'opération spéciale en Ukraine, le 24 février, le Bélarus est accusé par les Occidentaux de servir de base arrière aux forces russes. «On nous provoque», a-t-il lancé, menaçant de riposter «instantanément» à toute frappe ennemie contre le territoire du Bélarus, un message visiblement destiné à Kiev et aux Occidentaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.