Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une aubaine pour Sonatrach
Les prix du gaz flambent en Europe
Publié dans L'Expression le 17 - 08 - 2022


Les sanctions européennes contre la Russie commencent à se faire sentir. Alors que les cours du pétrole se stabilisaient, ceux du gaz naturel dépassent, hier, la barre de 2.500 dollars pour 1.000 mètres cubes sur les marchés européens. Une première depuis mars 2022. Des prix aussi élevés n'ont plus été vus en Europe depuis 1996. Le prix minimum des contrats à terme pour septembre, selon l'indice TTF, s'établit à 2.181,2 dollars (+ 0,4% par rapport à la veille), le maximum est de 2.407,6 dollars (+ 10,8%). Des prix qui pourraient encore augmenter de 60%, avertit le géant russe Gazprom avant de prédire que le prix du gaz pourrait «dépasser les 4.000 dollars (3.946,94 euros) les 1.000 mètres cubes cet hiver». Si cette flambée des prix du gaz en Europe s'explique par les nombreuses sanctions européennes contre la Russie, il n'en demeure pas moins que la vague de chaleur et la sécheresse y sont pour beaucoup au point d'engendrer une demande supplémentaire, le tout enrobé par la crainte d'une pénurie. En effet, le niveau des cours d'eau est en baisse. Une situation qui met en péril le transport des produits énergétiques. Conséquence directe: les exploitants des centrales électriques sont plus dépendants que jamais du gaz, mettant le marché, déjà, sous tension. La vague de chaleur a entraîné les prix de l'électricité dans une spirale infernale. Àner titre illustratif, le prix de l'électricité en Allemagne a dépassé, pour la première fois, les 500 euros par mégawattheure, soit une augmentation d'environ 500% en un an. En Italie, certaines villes commencent à rationner l'électricité et le gaz.Le malheur des uns,fait-il le bonheur des autres? Ces fluctuations du marché énergétique mondial sont en passe de constituer une opportunité inespérée pour l'Algérie, appelée à jouer un rôle de premier ordre. Une aubaine pour la Compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, un des fournisseurs du Vieux Continent, de générer des revenus supplémentaires, étant donné que la plus grande partie de ses ventes est commercialisée sur le marché européen à travers des contrats de long terme. D'autant que le P-DG du groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, a annoncé, récemment, que des accords dans le domaine gazier «seront prochainement annoncés» pour une révision des prix du gaz exporté par l'Algérie. Toufik Hakkar a fait savoir que «la révision des prix du gaz exporté par l'Algérie se fait avec l'ensemble de ses partenaires au vu de l'augmentation des prix mondiaux du gaz» tout en révélant que «d'autres accords sont en cours de négociation avec deux partenaires, d'autant que lors du dernier trimestre, les prix du gaz ont augmenté sur le marché Spot». De son côté, la Sonelgaz pourrait vite se voir jouer un rôle prépondérant en tant que partenaire énergétique incontournable de l'Europe.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.