Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Man United : Pour Mourinho, son limogeage était mérité    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    Real - Zidane : "Satisfait pour Karim, mais..."    Les magistrats confirment et dénoncent    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Début de la révision des listes électorales    Une nouvelle marche populaire pour la libération des détenus à Chemini    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le niet de Benbitour    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Interception de 9 harragas    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Les syndicats chez le ministre    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Le procès renvoyé au 29 septembre    Tribunal militaire de Blida : Un procès sur fond d'interrogations    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    On adopte la règle du pollueur payeur    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    GALETTE ET PETIT-LAIT    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La consécration de l'ASPTT Alger
BASKET-BALL FEMININ
Publié dans L'Expression le 26 - 07 - 2008

Cette équipe compte maintenant s'attaquer à des titres internationaux.
En décrochant avec panache le doublé (coupe-championnat) de la saison 2007-2008, les jeunes athlètes de l'ASPTT Alger sont entrées au Panthéon du basket-ball féminin algérien, après avoir pratiquement survolé leurs adversaires et placé le club au sommet de la discipline.
Le vieux club algérois, connu depuis toujours par sa vocation de formation, a patiemment attendu son heure pour récolter les fruits d'un travail de longue haleine entrepris par des dirigeants compétents et bénévoles, qui ont toujours misé sur le travail à long terme.
«Notre réussite est le fruit de la continuité et de la stabilité aussi bien des joueuses que des staffs technique et dirigeants», a déclaré M.Yazid Aït-Braham, le directeur technique de section (DTS) de l'ASPTT Alger.
Revenant sur le doublé acquis par son équipe en l'espace de trois jours, Aït-Braham a fait remarquer que la stabilité des joueuses dont la moyenne d'âge est de 24 ans, et qui jouent ensemble depuis trois à quatre saisons, a été la clef de la réussite.
La palme de la fidélité revient incontestablement à Abderrazak Amina qui, à 25 ans, est la plus ancienne de l'équipe dans laquelle elle évolue depuis l'âge de 17 ans.
Cette joueuse, de surcroît, membre de l'équipe nationale, a eu l'honneur, avec la majorité de ses camarades d'avoir pris part à toutes les campagnes victorieuses de l'équipe, en décrochant le doublé en 2006, le titre national en 2007 et enfin un autre doublé en 2008.
Ces victoires successives permettent ainsi aux protégées de l'ancien coach national, Toufik Chebani, de supplanter l'autre géant du basket-ball féminin, l'OC Alger, rentré dans le rang après plus de deux décennies d'hégémonie sans partage sur la discipline, ponctuées par un record sans précédent de dix Coupes d'Algérie consécutives. «Nous avons toujours privilégié la formation à la base en décrochant régulièrement depuis longtemps des titres dans les jeunes catégories (masculines et féminines), mais ce n'est pas le cas en seniors, où il faut avoir la politique de ses moyens, du moment que nous ne sommes ni prêts, ni en mesure de faire des folies et aussi de la surenchère aux grosses cylindrées (notamment chez les garçons) qui accaparent les meilleurs joueurs dont ceux de l'ASPTT», estime Aït-Braham. Revenant à l'équipe féminine qui n'a concédé que deux défaites cette saison, le DTS du club affirme que ses joueuses sont chaque saison sollicitées par les autres clubs, mais elles préfèrent ne pas donner suite '«car elles sont à l'aise sur tous les plans». «Nous accordons à nos joueuses des primes et salaires honnêtes qui leur sont versés régulièrement et sans retard», affirme-t-il, d'où relève-t-il encore, le refus des athlètes de l'ASPTT Alger de répondre aux offres alléchantes des autres clubs.
Avec un effectif assez jeune et de qualité dans lequel figurent cinq internationales dont la Malienne Kadiatou, l'ASPTT envisage de jouer dorénavant les premiers rôles au niveau arabe.
«Maintenant, nous allons améliorer notre standing sur la scène arabe, même s'il est difficile de rivaliser avec des clubs qui participent aux compétitions avec de véritables sélections nationales, ou renforcés par des joueuses étrangères (européennes ou américaines), comme cela a été le cas lors de la dernière édition du Championnat arabe au Maroc (2007)», a ajouté le responsable technique en soulignant que l'ASPTTA a réussi à atteindre les demi-finales avec son effectif réel.
L'ASPTT Alger a, rappelle t-on, décroché la Coupe d'Algérie en battant nettement en finale le MC Alger par 67-41.
Trois jours auparavant, les postières avaient décroché le championnat à Boumerdès, en terminant le tournoi play-off sans subir la moindre défaite, devant le MC Alger (2e) et l'OC. Elles sont championnes d'Algérie:
Amina Abderrazak (25 ans) - Kenza Guerroumi (25) - Nadia Isli (24)-Kadiatou Touré (25 - Malienne)- Khadidja Brahimi (25) - Ikhlas Zerouala (23)- Samira Ferrag (23) - Naïma Ferrag (26) - Siham Louzri (29)-Ketoum Djemoui (31)- Radia Boulaya (33) - Amina Boumesrag (23)- Amina-Aïcha Azzi (23).
Entraîneur: Toufik Chebani - Entr.adjoint: Katim Guerrab.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.