Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pékin, capitale du monde
LES XXIXE JEUX OLYMPIQUES COMMENCENT DEMAIN
Publié dans L'Expression le 07 - 08 - 2008

Le ban et l'arrière-banc du sport et de la politique seront dans la capitale chinoise.
La cérémonie de l'ouverture officielle des JO sera lancée par le président chinois Hu Jintao. La Chine accueille du 8 au 24 août le plus grand événement sportif de la planète. De nombreux dirigeants venant des quatre coins du monde y sont attendus. On annonce la présence d'au moins 80 chefs d'Etat et de gouvernement. Parmi les invités de la Chine, notons la présence du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, celle du président américain, George W.Bush et du président français, Nicolas Sarkozy.
La Russie sera représentée par son Premier ministre, Vladimir Poutine. Egalement de prestigieuses personnalités culturelles, artistiques et sportives sont annoncées pour prendre part à la cérémonie d'ouverture de cet événement qui durera trois heures incluant, notamment, le défilé des délégations des athlètes représentant les pays participants aux Jeux. Pour cette édition, des centaines d'athlètes vont se livrer, durant 18 jours de compétition, à des épreuves sportives à travers une trentaine de disciplines programmées. Afin de réussir cet événement, la Chine a aménagé une trentaine de sites de compétition à travers le pays, dont douze sont entièrement nouveaux, qui doivent accueillir les délégations. Les plus grandes oeuvres architecturales sont le Stade national de Pékin ou «Nid d'oiseau», et le Centre national de natation ou «Cube d'eau», construits côte à côte au sein du parc olympique. Quant au village olympique, d'une superficie de 66 hectares, il accueillera, durant plus de 18 jours, les 17.000 athlètes et officiels recensés en sus de la cohorte de journalistes, photographes et cameramen qui vont immortaliser l'événement. En ce qui concerne la participation algérienne, les responsables du Comité olympique algérien (COA) misent beaucoup plus sur les sports individuels. Ils tablent sur une participation honorable dans les disciplines telles que la boxe, l'athlétisme et le judo. L'Algérie est représentée par une délégation de 61 athlètes dans 12 disciplines, la natation, la boxe, le judo, le volley-ball (première participation des volleyeuses algériennes à des Jeux olympiques), escrime, tennis de table, lutte, canoë-kayak et athlétisme. L'Algérie n'a jamais été représentée par un nombre «aussi important», selon les responsables, lors de ses précédentes participations. On se réjouit que la présence de ces sportifs à ces joutes ait été obtenue grâce aux efforts qu'ils ont consentis sur le terrain. Afin de motiver les sportifs algériens, les mêmes responsables promettent des primes alléchantes pour les athlètes qui s'illustreront durant les joutes de Pékin. Les sportifs algériens médaillés olympiques sont assurés d'empocher une récompense de 70.000 dollars (médaille d'or), 40.000 dollars (médaille d'argent) et 20.000 dollars (médaille de bronze), ainsi qu'un logement gracieusement accordé par le ministère de l'Habitat et une voiture de luxe de marque allemande, outre la récompense qu'accordera le ministère de la Jeunesse et des Sports. Concernant le montant global de la participation algérienne aux JO de Pékin, il avoisine les 177 millions de DA (1,4 million d'euros). Lors de ses précédentes participations, l'Algérie a réussi à s'affirmer dans le concert des nations sportives avec de nombreuses médailles obtenues au cours de différentes épreuves olympiques. Le nombre de sportifs engagés ne cesse, par ailleurs, d'augmenter au fil des Olympiades. L'Algérie a pris part pour la première fois à cette compétition, lors des JO organisés à Tokyo (Japon) en 1964. Soit deux ans après son Indépendance. A cette époque, notre pays a été représenté par un seul athlète, à savoir le gymnaste Lazhari Mohamed. Depuis, les athlètes algériens marquent leur présence d'une manière régulière aux rendez-vous olympiques.
Le drapeau algérien a flotté pour la première fois dans les Olympiades à l'occasion des JO de Los Angeles en 1984. C'était grâce aux boxeurs Mohamed Zaoui (-75 kg) et Moussa Mustapha (81 kg) que l'emblème national a flotté sur le ciel californien. Ils avaient réussi à ouvrir la brèche à leurs compatriotes lors des éditions suivantes. Après la réussite de la boxe, c'était le tour de l'athlétisme. C'est la discipline la plus porteuse. Six médailles, dont trois en or, toutes remportées dans l'épreuve reine du 1500m (hommes et dames).
L'honneur revient incontestablement à l'athlète Hassiba Boulmerka qui avait été la 1re à faire retentir Kassaman dans l'immense stade olympique de Barcelone, en remportant, haut la main, le 1500m (dames).
Son compatriote Noureddine Morceli, malheureux à Barcelone, s'est racheté de fort belle manière quatre années plus tard en montant sur la plus haute marche du podium à Atlanta, aux Etats-Unis, en 1996. L'autre spécialiste de l'épreuve reine, Nouria Benida-Merah, remportait, à la surprise générale, la médaille en vermeil aux JO de Sidney en 2000. De 1964 à 2004 et de Tokyo à Athènes, le sport algérien a eu son mot à dire. Qu'en sera-t-il à Pékin?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.