Un journaliste en Algérie n'est pas toujours un flic.    Mali: la Cédéao appelle à l'arrêt des manifestations pour "continuer le dialogue"    Prise en charge de 200 ressortissants algériens rapatriés du Canada    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Examen de la coopération avec les Emirats arabes unis    COUR D'ALGER : Le nouveau président installé dans ses fonctions    Fin de mission pour l'ambassadeur des USA en Algérie    FINANCE ISLAMIQUE : La BNA lance le service dans deux agences à Alger    INCENDIE DE FORETS : Plus de 16300 hectares partis en fumée    ECOLE SUPERIEURE D'AGRONOMIE DE MOSTAGANEM : Protocole de clôture de l'année universitaire, 2019-2020    TREMBLEMENTS DE TERRE A MILA : Des logements et des aides financières pour les sinistrés    Covid-19: 492 nouveaux cas, 343 guérisons et 10 décès    la FAF autorise les présidents de Ligues nationales à poursuivre leur mission jusqu'à l'AGE    La lutte contre le crime organisé sur la table    L'UGCAA de Tizi Ouzou demande la prolongation des délais    Cauchemar    Ah ! La fine équipe !    Un rassemblement de soutien à l'activiste Rabah Ziani réprimé    Farès fonce vers le Lazio    La mise en garde de l'avocat de Prince Ibara    L'histoire, dernier adversaire de Lewandowski    Triste et en colère    La "carte de journaliste", l'arme fatale des autorités    "Le Hirak a beaucoup accompli, il reste l'essentiel"    Tebboune met la pression sur les ministres    Alger veut une réévaluation    Reprise à la Pêcherie    1 349 interventions enregistrées par la Sûreté de wilaya    Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans    La mosquée Sidi-Ghanem de Mila n'a subi aucun dégât    Le comédien Bachir Benmohamed n'est plus    Ce n'est pas moi qui le dis !    Le moudjahid Hamana Boulaaras n'est plus    Encore un scandale à l'ESSTS de Dely Brahim : Quatre plaintes pour harcèlement contre le directeur    Hong Kong : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains    On vous le dit    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au Niger    PUB' : LE GRAND « FAITOUT »    LA SACRALITE DEBONNAIRE DE L'ANSEJ    Tébessa: Autre temps, autres gens...    Ankara envoie un navire de recherche d'hydrocarbures    Le gouvernement Diab démissionne    l'Algérie engagée dans une lutte sans relâche contre les menaces à ses frontières    L'Europe doute des résultats de la présidentielle    Moussaoui, la priorité du Chabab    "Benchaïra a encore une bonne marge de progression"    La composition des deux groupes connue    Polémique autour d'une publication sur Okba Ibn Nafaâ    La dernière icône de l'âge d'or du théâtre algérien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des Algériens se mettent à l'héroïne
DES DEALERS DE DROGUES DURES INVESTISSENT LE PAYS
Publié dans L'Expression le 30 - 05 - 2009

Il n'est plus question d'alerte contre la menace de la drogue, l'Algérie y est en plein dedans.
Des saisies d'héroïne sont sporadiquement effectuées par les services des stupéfiants durant ces dernières années. Ainsi, de pays de transit des drogues dites douces (le cannabis et le haschich), l'Algérie risque de se muer en plaque tournante d'héroïne et de cocaïne, la drogue dite lourde.
Le 24 mai dernier, 7 personnes en possession de 8 grammes d'héroïne ont été arrêtées par la Gendarmerie nationale à Bordj El Bahri sise au nord-est de la capitale, a indiqué un communiqué de la Gendarmerie nationale datant de jeudi dernier.
Les dealers, 3 Algériens et 4 Maliens dont un en situation irrégulière ont été appréhendés par la gendarmerie de Tipaza, laquelle, agissant sur informations et en vertu d'une autorisation d'extension de compétence, a pu arrêter ces derniers au niveau de la cité de Cosider (Bordj El Bahri), précise par ailleurs le communiqué.
Toutefois, il n'est pas tout à fait faux de dire que derrière ces dealers se profilerait un réseau de vente bien organisé projetant d'envahir le marché algérien. Ce n'est pas la première fois que des quantités d'héroïne et de cocaïne sont saisies à travers le territoire national.
Au cours du mois de juin 2008, une quantité de 250 grammes de cocaïne pure a été saisie par la brigade des stupéfiants d'Oran. Trois personnes ont été arrêtées, une saisie record indiquant au demeurant que la commercialisation de ce type de drogue prend de plus en plus d'ampleur. Pis encore, les enquêtes menées jusqu'ici dans ce cadre par les services de sécurité ont établi l'existence d'un lien étroit entre les groupes terroristes d'Al Qaîda au Maghreb et les barons du trafic de drogue, laquelle filière en contrepartie du financement agit librement, notamment au niveau de la bande sahélo-saharienne. Outre la cocaïne et l'héroïne, il faut peut-être rappeler que l'Algérie est inondée de cannabis et de haschisch provenant directement des frontières ouest.
Pour illustrer la prolifération de ce fléau, au premier semestre 2008, plus de 15 tonnes de résine de cannabis ont été saisies; au total 15.443,615 kg de résine de cannabis et 500 g de haschisch ont été saisis par les services de lutte contre la drogue, en plus de la découverte de 9278 plants de cannabis, précise le bilan de la Gendarmerie nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.