Real Madrid: Navas tout proche du PSG ?    CRB: Amrani dirigera le Chabab à N'Djamena    JSK - Zeghdane: «Nous sommes déterminés, la qualification est notre seul objectif»    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Le maréchal Haftar source d'alimentation du marché noir pétrolier    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    5e colonne, en marche !    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Rassemblement demain devant l'ambassade d'Algérie à Paris    Ribéry prolonge le plaisir chez la Viola    Les joueurs mettent fin à la grève    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    Collecte d'affaires scolaires pour les enfants défavorisés    Nouveau décès parmi les pèlerins algériens    3 morts et 35 blessés dans deux accidents de la route    Un danger permanent en période de grosses chaleurs à Naâma    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Trois sœurs de Kasdi Merbah appellent à rouvrir le dossier    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    L'incident a créé la panique : Deux blessés dans la chute du toit d'une bâtisse à Skikda    Litige opposant Hydro Canal à une société italienne: Risque de vente aux enchères des actions de la société algérienne    Enième report de la livraison des 2.800 logements AADL de Misserghine: Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Chlef: Le secteur hôtelier renforcé    Djemaï s'essaye au désespéré sauvetage du FLN    La discipline des juges et magistrats    Risque d'embrasement ?    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Après le Front El Moustakbel, rencontre avec Talaï El-Houryate : L'instance de médiation et du dialogue à la rencontre de la société civile    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Au second trimestre : Thomson Reuters relève ses prévisions après une croissance de 4%    Energie solaire L'Algérie est prête pour la réalisation du projet national de production de 5600 MW d'électricité    Les 4 conditions de Benflis    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'artiste est toujours mécontent...»
SOIREE MUSICALE AU TNA
Publié dans L'Expression le 06 - 09 - 2009

Un très beau récital en perspective et une nouvelle occasion de renouer avec un patrimoine musical à la richesse et à la saveur irrésistibles.
Les trépidations de la vie nocturne se font de nouveau sentir, de manière progressive, sur l'esplanade du Square Port-Saïd qui redouble d'animation au fur et à mesure que le mois de Ramadhan avance.
Les citoyens qui, au début du mois de jeûne, envahissaient les salons de glace et les boutiques, transgressant les animations qui leur étaient proposées par les structures culturelles, affluent ces jours-ci en grand nombre vers ces dernières.
L'une d'elles est le Théâtre national algérien où s'est tenue une soirée musicale chaâbie qui a accueilli à l'affiche, des stars de la chanson chaâbie en l'occurrence Mohamed Sargoua, Moussadek Bouchachi, Radia Manal et Rachid Khali. Il a suffi d'un concert de qualité et dont le succès a fait le tour de la ville pour que les spectacles de la manifestation qui se déroulaient, au début devant une salle vide, retrouvent un public aussi nombreux qu'enthousiaste. Pour la première partie du spectacle, au milieu d'une salle archicomble, l'assistance applaudissait au rythme d'El Guendouza et autres chansons puisées du répertoire culturel interprété par Moussadek Bouchachi.
L'infatigable Mohamed Sargoua, modeste et toujours égal à lui-même a «enflammé» la salle en interprétant son répertoire à l'instar d'El Haraz; Yarguia El Hadjeb. Quant à la deuxième partie du spectacle, le public a surtout été séduit par la prestation de Rachid Khali qui a gratifié le public d'un concert mémorable, au cours duquel il a interprété avec maîtrise tout un répertoire finement équilibré, un régal de chants populaires, tels que Ya Rab El Ibad, Narak Fel Qalb, Nassabalak Ya Omri... Un très beau récital en perspective et une occasion, encore une fois, de renouer avec un patrimoine musical à la richesse et à la saveur irrésistibles.
Des youyous fusaient des quatre coins de la salle. Tout le temps qu'aura duré ce «spectacle», le public n'a cessé d'ovationner et d'applaudir chaleureusement leur chanteur préféré, connu pour sa culture musicale, chantant toujours avec la même conviction pour la mère patrie, laissant les fans bercés par les inflexions.
Rachid nous promet incessamment un nouveau-né intitulé D'zaïr. Un bouquet de dix titres, de beaux textes de notre intarissable patrimoine culturel. «Sa réflexion, principalement centrée sur une Algérie en tant que patrie, s'est progressivement étendue, par une capillarité des comparaisons à d'autres périodes, en d'autres lieux, jusqu'à la guerre de Libération et la tragédie nationale», a-t-il dit. D'ailleurs, «un bon nombre de musiciens a été sollicité pour mettre sur pied ce nouvel album, ce qui prouve que ni les efforts ni les moyens financiers n'ont été épargnés pour relever ce défi», a-t-il ajouté. Comme souvent, l'artiste réserve des surprises à ses fans.
Cette tournée qu'il a déjà entamée la semaine passée à Souk Ahras, sera une occasion aux Bônois, lundi prochain, mardi aux Constantinois et mercredi aux Batnéens, de renouer avec un patrimoine musical à la richesse et à la saveur irrésistibles.
La manifestation a également permis à l'autre tête d'affiche, le chanteuse Radia Manal, de se produire sur la scène du Théâtre Mahieddine-Bachtarzi.
En interprétant un répertoire aux rythmes traditionnels variés tels que Ouahrane El Bahia et tant d'autres chansons, que les spectateurs trouvent intérêt et plaisir en valorisant et accompagnant la chanteuse dans ses airs musicaux.
Radia Manal a pu les faire voyager avec l'idée de réincarnation et de renaissance, dans les soirées, comme elle a l'habitude de le faire. En somme, une soirée de toute beauté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.