2 436 affaires traitées en 2017    La planche à billets plus sollicitée que prévu    Marche de soutien aux travailleurs de Cevital    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Les eurodéputés des Verts et de la gauche dénoncent un vote illégal au parlement européen    250 000 réfugiés pourraient rentrer en 2019, selon l'ONU    USMA, le dernier challenge pour 2018 s'envole !    L'Algérien Syoud bon dernier de sa série    Shakhtar-Lyon, duel pour le dernier ticket    Fin de la trêve entre le ministère de l'éducation et les syndicats    Deux élus locaux destitués    Les élèves de 43 écoles primaires de la wilaya mangent des repas froids    Aïn Témouchent célèbre le 11 Décembre    Mohamed Aïssa, le vivre-ensemble et tout le reste    Distribution de près de 2 000 logements    NA Hussein Dey: Lacète n'appréhende pas l'arbitrage en Zambie    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (Suite et fin)    Renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation: Les élus locaux en pleine campagne électorale    De quel droit vous parlez au nom des Algériens ?    Une bande de narcotrafiquants démantelée    Pour mauvaise gestion: Fin de fonctions du DG et du SG du CHU de Bejaïa    Kafka, l'Algérino    Louh: Enquêtes sur 67 affaires d'agressions sur des Algériens à l'étranger    L'ASM Oran en deuil: Mohamed El-Kadiri a tiré sa révérence    IS Tighennif: L'Idéal mène le bal    La terre des rêves, des chants de piste et des kangourous: Alice Springs, cœur central du territoire des Aborigènes, le 17 novembre 2018.    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    4 établissements fermés !    Le projet approuvé par le CNI    L'Office central de la répression de la corruption dissous ?    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les textes désormais contestables    Coupe d'Algérie: DRB Tadjenanet-CRB et ESS- O Médéa, affiches des 32es de finale    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La ville du futur
SIDI ABDALLAH
Publié dans L'Expression le 24 - 08 - 2002

D'ici à dix ans, cette agglomération sera la nouvelle métropole algéroise.
Le projet de la nouvelle ville située à Mahelma, permettra dans quelques années, à plusieurs milliers d'Algérois vivant dans la promiscuité de la capitale de s'installer dans l'espace vaste de ville du futur Sidi Abdallah.
M.Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, a inspecté ce projet ambitieux.
Une visite de travail sur le site des projets en cours de la nouvelle ville de Sidi Abdallah a permis à la délégation ministérielle de s'enquérir de l'état d'avancement des travaux.
La nouvelle ville de Sidi Abdallah, qui s'étend sur une superficie de 2000 hectares, est un projet qui comprend 29.000 logements dont 4000 affectés et qui, a permis la création de 20.000 emplois.
5000 logements ont été affectés au programme de l'Agence d'amélioration et de développement du logement (Aadl).
Ce projet devra être terminée à l'horizon 2020, selon M.Hamidi Lyès, responsable de l'Entreprise publique de l'aménagement de la nouvelle ville de Sidi Abdellah (ANSA), qui a souhaité qu'elle le soit avant même 2015.
Le même responsable a précisé que 400 logements seront de type amélioré, le reste de type social. Ces logements devront être attribués à des demandeurs d'Alger-Centre, aux populations locales et à la demande future d'investisseurs intéressés.
S'agissant du volet routier du projet, M.Amar Ghoul s'est informé sur le renforcement et l'élargissement des CW 13 et 112, devant assurer le désenclavement de Sidi Abdallah.
Ces deux chemins, qui relient Birtouta à Mahelma, devront être livrés fin octobre prochain et auront coûté plus de 70 millions de dinars. La délégation ministérielle a visité le projet en cours d'une station d'épuration des eaux usées par lagunage, d'une capacité équivalant à 4000 habitants.
Sur les 3200 logements inscrits au titre du projet de construction de Sidi Bennoun, M.Hamidi a indiqué au ministre que 820 sont déjà achevés, 54 sont en cours, 78 études sont terminées et 200 logements sont à l'étude.
La proximité du barrage de Douéra et la présence de deux petites retenues d'eau ont été signalées au ministre.
Pour ce qui est de l'environnement, le ministre a visité diverses infrastructures environnementales, notamment un espace récréatif pour enfants équipé de divers jeux et aménagé autour d'une retenue collinaire où vivent des canards sauvages, constituant un bel exemple d'accompagnement des espaces verts environnants, ainsi que les sites de projets de construction d'un stade polyvalent et d'un boulodrome.
M.Ghoul s'est, par ailleurs, rendu sur le site ou sera aménagé le futur cyber-parc qui s'étale sur 15 hectares et qui devra abriter le premier institut de formation de techniciens dans les nouvelles technologies, auquel viendront s'ajouter 9 centres de recherches et d'études de haut niveau attenant aux ministères de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication.
Le ministre a indiqué qu'il est impératif de prendre en compte la construction de la deuxième rocade d'Alger pour désenclaver Sidi Abdallah insistant sur la «réalisation, dans les plus brefs délais, des études faites selon le schéma directeur du ministère établi dans le cadre d'une vision futuriste globale». Un périmètre de protection sur lequel toute construction sera interdite est prévu, a encore indiqué M.Hamadi qui a précisé que cet espace protecteur sera consacré à l'agriculture.
Il est clair que d'ici à dix ans, la ville de Sidi Abdallah sera la nouvelle métropole algéroise et les nouveaux habitants devront effacer la nature hostile de la région, le vaste horizon désertique et le semblant de misère des habitants de Mahelma. Sidi Abadallah sera alors la cité future de l'Algérie moderne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.