Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    Entre autres sujets abordés: Un Conseil des ministres consacré à l'ouverture des frontières    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Coupe de la CAF : CS Sfax - JSK, aujourd'hui à 17 h 00: Un premier obstacle à franchir    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Aïn El Turck: 2,5 milliards de centimes pour les préparatifs de la saison estivale    Ouverture des frontières : Le «oui, mais» du comité scientifique    Praticiens spécialistes : Les assurances du ministre de la santé    Les (mauvaises) manières du «discours»    L'Onilev déstocke de nouvelles quantités    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Pari réussi pour Belaribi    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    Ronaldo ne retournera pas au Sporting    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Ils redoutent une «débâcle» électorale    Le bouclier juridique    Vers une seconde conférence internationale    Réception de 3.400 doses    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Un jeune assassiné le jour de l'Aïd    9 personnes ont péri noyées    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Retour sur les principaux changements    Charfi réfute toute «nature politique»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





20.000 entreprises seront mises à niveau
10 MILLIARDS DE DINARS LEUR SONT CONSACRES
Publié dans L'Expression le 08 - 07 - 2010

Sur près d'un demi-million de PME, seulement 341 sont admises à la mise à niveau.
Avec l'ouverture de l'économie nationale sur le marché mondial, le gouvernement a entrepris de mettre en place un dispositif d'évaluation, de conformité, d'accréditation et de normalisation. En effet, ce dispositif d'évaluation de conformité consiste à la création d'organismes d'évaluation de la conformité, de laboratoires accrédités, ainsi que d'organisme d'accréditation des laboratoires de contrôle.
A ce titre, l'Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprise (Andpme) a procédé, hier en son siège à Alger, à la signature de quatre conventions de partenariat avec quatre organismes de la qualité. Il s'agit en l'occurrence de l'Organisme algérien d'accréditation (Algerac), l'Institut algérien de normalisation (Ianor), l'Institut national algérien de la propriété industrielle (Inapi) et l'Office national de métrologie légale (Onml). Ces quatre organismes forment ainsi la maison de la qualité selon l'Andpme. L'objectif assigné à ces accords vise l'amélioration de la compétitivité de la PME algérienne, le maintien de sa part du marché interieur et la conquête éventuelle du marché extérieur.
Pour ce faire, un programme national de mise à niveau des entreprises a été lancé par le gouvernement. Il est de l'ordre de 10 milliards de dinars. Il concernera la mise à niveau de pas moins de 20.000 PME dans les cinq ans à venir avec une moyenne de 4000 PME par an.
Le montant alloué pour chacune des PME dans le cadre de leur mise à niveau peut atteindre huit millions de dinars. C'est ce qu'a indiqué le directeur général de l'Andpme, M.Rachid Moussaoui, en marge de la cérémonie de signature. «Nous avons énormément de problèmes en matière de qualité et il est nécessaire d'aider les PME à bénéficier de ce programme», a déclaré M.Moussaoui. Les résultats escomptés de ce programme concernent la viabilité et la compétitivité des PME ainsi que la création de l'emploi selon le DG de l'Andpme.
Depuis 2007 à 2010, l'Andpme a enregistré 1700 demandes de mise à niveau pour bénéficier du programme national de développement et de soutien des entreprises algériennes. De ce fait, 270 dossiers ont été finalisés en 2009, avance M.Moussaoui. Il a souligné également, l'organisation et l'essor du processus de la mise à niveau des entreprises algériennes selon les normes et standards internationaux. M.Moussaoui considère que 341 entreprises sont fiables et remplissent les conditions requises pour une mise à niveau.
Par ailleurs, 519 autres PME ont exprimé, dit-il, leur voeu, de tirer profit de ce programme de soutien et d'accompagnement des PME en termes, notamment de formation, de management et d'expertise ainsi que la certification ISO 9001.
Il y a lieu de noter que dans le but de rapprocher le programme de mise à niveau des entreprises dans plusieurs wilayas, l'Andpme est en train d'installer ses annexes au niveau des régions suivantes: Alger, Oran, Annaba, Sétif et Ghardaïa.
Pour assurer une couverture nationale, l'Andpme envisage la création de 10 annexes qui se répartissent comme suit: Alger, Blida, Sétif, Annaba, Constantine, Oran, Tlemcen, Tiaret, Béchar et Ouargla.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.