«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La première tranche validée
516 PPDRI du programme 2009-2014 à Batna
Publié dans Liberté le 30 - 09 - 2009

Dans le cadre de la politique de renouveau de l'économie agricole et rurale, au cours de l'année 2009, 84 projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) ont été validés par le comité technique de la wilaya (CTW) et signés par le wali de Batna, apprend-on au niveau de la direction de la Conservation des forêts de Batna.
Ces projets, constituant la première tranche d'un total de
516 projets du programme 2009-2014 (scindés en 6 tranches), traiteront des problématiques locales des zones rurales : lutte contre la désertification, le développement de la pluriactivité, de la promotion des patrimoines et du savoir-faire local. Il est à signaler que les
84 projets validés, pour l'année 2009, toucheront 84 localités et
54 908 ménages situés à travers
44 communes sur les 61 que compte la wilaya de Batna.
Ces 84 projets (dont 22 projets de programme-pilote de lutte contre la désertification (PPLCD)) sont répartis en 12 projets de modernisation ou réhabilitation des villages et ksour, pour 9 communes, 27 projets de diversification des activités économiques en milieu rural pour 39 communes,
44 projets de protection et de valorisation des ressources naturelles pour 38 communes et, enfin, un projet de protection et de valorisation du patrimoine rural matériel et immatériel pour une seule commune. Le coût de cette première tranche du programme prioritaire à exécuter dans ce cadre est d'une enveloppe financière de
3 535 945 000 DA. “Les organisations rurales, les entreprises économiques, les collectivités territoriales et les administrations publiques sous forme de partenariat sont chargées, à travers l'élaboration de contrats de performance et une dynamique, de la mise en œuvre de projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI)”, nous indique notre source. Ces PPDRI s'appuieront sur deux instruments de soutien, à savoir le Système national d'aide à la décision pour le développement rural (Snaddr) et le Système d'information pour le programme de soutien au renouveau rural (Sipsrr) qui est chargé du suivi et de l'évaluation des projets de proximité de développement rural intégré de la formulation jusqu'à la réalisation.
Pour financer cette première tranche de 84 projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) de l'année 2009, la répartition du montant financier total a été partagée entre les différents secteurs de la manière suivante : 190 000 000 DA au Fonds de développement rural et de la mise en valeur des terres par la concession (FDRMVTC) du secteur des forêts, 830 000 000 DA au PPDRI,
1 500 000 000 DA au FDRMVTC (programme des Hauts-Plateaux), 450 000 000 DA au FLDDPS,
173 145 000 DA au BE-HCDS,
95 800 000 DA au Cdars,
222 000 000 DA au PSD (forêt),
85 000 000 DA au PSD (parc de Belzma), 270 000 000 DA aux autres secteurs.
De ces projets collectivement élaborés, il est attendu, à la fois, la création de nombreux emplois pour assurer la stabilité des populations desdites zones rurales, le renforcement de la viabilité des entreprises rurales et la consolidation du rôle de l'agriculture dans l'économie. Rappelons que les
516 projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) du programme interdisciplinaire
2009-2014 de la wilaya de Batna se répartissent comme suit : 72 projets de modernisation ou réhabilitation des villages et ksour,
166 projets de diversification des activités économiques en milieu rural, 268 projets de protection et de valorisation des ressources naturelles et 10 projets de protection et de valorisation du patrimoine rural matériel et immatériel.
Ces 516 PPDRI de la wilaya de Batna vont non seulement appuyer le retour des populations ayant quitté leurs zones d'origine pour des raisons sécuritaires et économique, mais vont sans aucun doute développer et améliorer durablement leurs revenus et leurs conditions de vie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.