Aïn Témouchent : Le flou entoure la centrale électrique de Terga    Retards dans la réalisation de projets sportifs : Des mises en demeure adressées aux entreprises et bureaux d'études    Juventus : Ronaldo déterminant pour la signature de De Ligt ?    Saison estivale 2019 : Aménagement de 62 plages autorisées à la baignade    Nouvelles de l'Ouest    Le secteur de la santé à Chlef : Beaucoup d'argent consommé sans impact sur la population    Le PDG de Sonelgaz à Oran: Deux nouveaux directeurs de distribution installés à Oran et Es-Senia    Le coup de com de D. Trump    Alger : Rassemblement pour la libération de manifestants détenus    Affaire KIA: Youcef Yousfi auditionné par la Cour suprême    Equipe nationale: Pouvait mieux faire !    Chambre de commerce et de l'industrie de l'Oranie - CCIO: La commission ad-hoc des JM 2021 installée    Groupe F : Ghana-Bénin, aujourd'hui à 21h00: Les Black Stars à la recherche de leur passé    Conseil de la nation: La demande de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul à l'étude    Tébessa: Cinq personnes écrouées pour une affaire de 730 milliards    SDC-Sonelgaz de Tlemcen: Le président de la commission des marchés publics devant la justice    L'ARBRE DESSECHE    Le drapeau    Forum des chefs d'entreprises (FCE): Mohamed Sami Agli élu nouveau président    Avec Uptis : Michelin lance le pneu increvable    APN : Examen de la levée de l'immunité parlementaire de Boudjemaa Talaï    Fiba-Afrique : Le Mozambicain Anibal Manave nouveau président    Libye: Le président du Conseil social des tribus Touareg salue les efforts de l'Algérie    Analyse : Paix et sécurité en Afrique pour les nuls…et les plus avertis    Pour "réduire leur dépendance envers Moscou" : Les USA veulent accorder des prêts aux pays de l'Otan    Un fonctionnaire de la direction de l'Action locale arrêté en flagrant délit de corruption    Protection des plages contre la pollution    Les moustiques posent un problème de santé publique pour les habitants    Raison d'Etat    Energies renouvelables : L'Algérie s'est dotée d'une stratégie "ambitieuse" pour son développement    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée public    Karim Ziani (Orléans) raccroche les crampons    Levée de l'immunité parlementaire du député Boudjemaa Talai et du sénateur Amar Ghoul    L'Etat à la rescousse    Can 2019 Les verts réussissent leurs débuts    Un médecin placé en détention provisoire    Baisse "importante" des quantités en mai 2019    L'opposant Abdourahman Guelleh a pu quitter le pays    Mustang Shelby GT 500, un V8 de…770 chevaux !    Speedy Algérie : Promo vacances sur les pneus, freins et cli    L'Algérien Toufik Hamoum à latête d'un conseil technique de l'Unesc    L'Iran a utilisé le système Sol-Air Khordad pour abattre le drone de reconnaissance Furtif US RQ-4A    Rassemblement devant le tribunal de Sidi M'hamed pour réclamer la libération des manifestants détenus à El Harrach    Déclaration    Lounès Matoub, la révolution dans l'âme    Paroles et images de femmes    Lancement au Maroc d'une exposition itinérante    Les études se poursuivent pour la reconversion de la prison de Serkadji en musée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ORAN
Publié dans Liberté le 24 - 04 - 2011

Sous couvert d'un visage de mégapole, Oran offre une cuisine de terroirs certaine. Ses marchés nous renseignent bien sur les produits qui la caractérisent. Au centre de riches terres agricoles, Wahran est fournie au fil des saisons de beaux et bons produits maraîchers. Malgré cela, le visiteur ne manque pas de se questionner si la “capitale de l'Ouest” a sa cuisine propre.
Ce serait faire fi d'un pan de la culture des W'harna et de leur goûts que de le leur dénier. Hélas ! Les vicissitudes de l'industrie hôtelière font que ce riche patrimoine gastronomique reste confiné chez l'habitant. La gastronomie oranaise reflète les facettes de l'héritage d'un riche passé historique. Un fond berbère qui lui donne un goût immodéré des céréales, des produits de cueillette ramassés, blettes, mauves, asperges sauvages, cardes, escargots.
Toutefois, c'est sur les étalages des échoppes d'épices qu'on note une distinction certaine. Les épices et les produits condimentaires font l'objet d'un grand commerce. Ainsi sont bien relevées les spécialités locales : les beubouche (escargot) aux herbes aromatiques, à la tomate ou au riz (aroz con caracoles), la felfla, poivrons avec ail et paprika (felfla hamra), la hrira au ras el hanout, khobiza : à l'huile, ail, cumin et garnie d'olives confites (zitoun mtamar), le rogag, “chekhchoukha” typique de l'Oranie accompagnée d'une sauce à la volaille parfumée à la cannelle, l'aroz con pollo, riz au poulet d'origine ibérique, le maâmar : poulet farci diversement (couscous, hachis, riz) cuit en cocote, le melfouf, foie de mouton bardé de crépine, grillé au feu de braises, le tihane, rate de veau farcie d'abats, de graisse, ail, persil, cumin, cousue, coupée en tranche et grillée, le caldero, préparation à bases de poisson, de pâtes ou de riz, la dolma, hachis de chair de poisson au paprika, ail, coriandre, cumin formé en boulettes et cuit en sauce, anis, miel. Ces spécialités font encore les délices de quelques tables familiales bien qu'elles soient menacées de disparition.
RECETTE
RIZ AUX CALMARS
Ingrédients
- 1 kg de calmars
- 800 g de riz
- 2 ou 3 tomates bien mûres, épluchées, épépinées et essorées
- 1 litre d'eau
- 5 gousses d'ail, persil, sel, poivre, safran
- 2 poivrons
Préparation
Couper les poivrons en quartiers, les faire revenir dans une cocotte. Les retirer et réserver. Laisser l'huile refroidir. Mettre les calmars coupés en morceaux. Les faire revenir jusqu'à évaporation de leur eau. Les retirer et réserver.
Eteindre le feu. Lorsque l'huile a refroidi. Ajouter l'ail et le persil haché fin. Rallumer le feu. Remuer l'ail et le persil sans coloration.Ajouter la tomate bien écrasée. Faire revenir, puis mettre les calmars, l'eau, le safran, sel et poivre. Lorsque la cuisson est à point, verser le tout dans une poêle à paella. Ajouter le riz et déposer dessus les poivrons. Faire cuire 15 à 20 minutes suivant le riz, laisser reposer quelques minutes avant de servir.(D'après http://www.meme-anna.com)
Momo
libress[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.