Vente de médicaments sur Instagram    La FAF prend ses précautions    GRI-GRI CONTRE LA DEFAITE ET LA PEUR    Se prendre les pieds dans ses propres décisions !    Le miracle argentin en temps de Covid    La boîte de Pandore    Sahara Occidental: Guterres appelle à résoudre «une fois pour toutes» le conflit    Episodes de la scène politique tunisienne    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Gel des activités du Parti socialiste des Travailleurs: Le FFS et le PST dénoncent    Les avocats reçus demain au ministère des Finances: Vers le dénouement du conflit ?    Mondial 2022 - Barrages: L'Algérie hérite du Cameroun    Nigeria -Tunisie, aujourd'hui à Garoua (20h00): Les Aigles de Carthage à l'épreuve    Burkina Faso-Gabon, aujourd'hui à Limbé (17h00) à chances égales    Déficiences comblées ?    Explosion des cas de Covid et fermeture des écoles: Le Cnapeste reporte sa grève    Centre-ville, la Glacière et Hai Es Sabah: Sept dealers arrêtés, plus de 460 comprimés psychotropes saisis    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Plusieurs mois sans Fati?    Depay dans le viseur    La Juve veut Vlahovic, mais...    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    L'Algérie compte 45,4 millions d'habitants    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    Grève de trois jours des boulangers de Tizi Ouzou    «Ma rencontre avec la mort»    L'autre réalité du Covid    113 postes de formation en doctorat ouverts    L'Algérie déterminée à dire son mot    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Sahara occidental : l'Espagne plaide pour une solution politique, dans le cadre de l'ONU    Retour au confinement ?    "Jeter les bases d'une presse professionnelle"    Le projet de loi en débat au gouvernement    Les activités du PST gelées    Les avocats gagnent leur première bataille    L'Algérie perd l'un de ses plus grands maîtres luthiers    Un colonel dans la ligne de mire    Parution du roman Les frères Abid de Saâd Taklit    Actuculte    «Dhakhira» Implosée    En deux temps, trois mouvements    Tabi enfin à l'intérieur du pays    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



190 millions de DA pour l'EHS mère-enfant de Meriem-Bouattoura
BATNA
Publié dans Liberté le 02 - 10 - 2011

“Une enveloppe budgétaire de 19 milliards de centimes vient d'être dégagée pour le lancement du projet d'extension (deuxième tranche) de l'EHS mère-enfant de Meriem Bouattoura de la ville de Batna, consistant essentiellement à la réalisation de deux nouveaux blocs opératoires, le premier pour la pédiatrie néonatale et le deuxième pour la chirurgie pédiatrique, en plus des services techniques...”, nous a appris son directeur M. Chouchane.
Toujours, selon la même source, “ce projet vise à améliorer la prise en charge de l'enfant (pédiatrie) sur le plan médical, rencontrant des problèmes de santé”.
Rappelons que l'EHS mère-enfant de Meriem Bouattoura a déjà bénéficié d'une première tranche de 250 millions de DA entièrement réalisée, qui a augmenté ses capacités d'accueil (216 lits alors qu'ils n'étaient que 120 lits) et qui a également amélioré considérablement l'accueil et la prise en charge en assurant le traitement médical complet des parturientes, de son nouveau-né (néonatologie), rencontrant des problèmes de santé.
Les activités et services de l'EHS sont répartis en deux bâtiments contigus dont le premier regroupe les activités obstétricales et périnatales et le deuxième regroupant les activités de pédiatrie, de plus le bloc administratif. L'EHS fait face à un afflux important de la mère et de l'enfant. Les statistiques font état de plus de 85 accouchements et 15 césariennes effectués en 24 heures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.