Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Forum sur "l'industrie pharmaceutique, stratégie et défis": Djerad présidera la cérémonie de clôture    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intempéries : les fortes pluies et la neige ont causé la fermeture des Routes dans plusieurs wilayas
Nombreux villages isolés
Publié dans Liberté le 29 - 12 - 2011

Les intempéries de ces dernières vingt-quatre heures ont provoqué des désagréments à de nombreux habitants de la région d'Aïn Zaouïa, à quarante kilomètres au sud de Tizi Ouzou. Ainsi, dans la nuit de mardi à mercredi, l'affaissement d'un pan du chemin communal reliant la localité de Boumahni au CW128 vers Boghni et le Pont noir pour rejoindre Tizi Ouzou a isolé des centaines de villageois. Dans cet ordre d'idées, il faut signaler que le village d'Ikouvaine dont les habitants étaient recasés dans les écoles suite à un glissement de terrain en mars de l'année en cours est définitivement rayé de la carte communale avec cet autre éboulement.
La population d'Ihamouthène et des hameaux environnants est contrainte de faire tout un détour pour aller jusqu'à Tizi Ouzou et même jusqu'à Boghni car auparavant ce raccourci réduisait la distance à parcourir de plus d'une vingtaine de kilomètres. Notons, enfin, qu'à la rentrée des classes, lundi prochain, les lycéens étudiant à Draâ El-Mizan et au CEM de Boumahni devront se réveiller très tôt pour pouvoir arriver à l'heure tandis que le soir, ils ne rentreront qu'à une heure tardive. Le blocage de la RN30 et de la RN25 pénalise au plus haut point les habitants de la région quand on sait qu'avec la baisse de la température, ils ont besoin de gaz butane dont la distribution risque d'être perturbée en raison du blocage de ces deux axes importants par les populations de Maâmmar et d'Azifour. Pis encore, il y aurait même un risque de pénurie de carburants si des solutions ne sont pas trouvées rapidement à ces deux situations qui se répercutent sur le quotidien des montagnards. Les fortes précipitations enregistrées, toujours dans la nuit de mardi à mercredi derniers, à travers la wilaya de Béjaïa, ont causé la fermeture, toute la matinée d'hier, de la route nationale n°9 reliant la wilaya de Béjaïa à celle de Sétif. La route a été coupée au tunnel de Kherrata par les infiltrations des eaux de pluie.
Les gorges de la même localité n'ont pas été, elles aussi, épargnées. Elles sont également coupées à la circulation par les chutes de pierres sur la chaussée. L'axe routier a été rétabli à la circulation en début d'après-midi après l'intervention des services de la Direction des travaux publics de la wilaya de Béjaïa. Toutefois, la même route nationale est restée toujours coupée à la circulation hier notamment par la neige à hauteur de la commune de Tizi n'Béchar dans la wilaya de Sétif. Par ailleurs, d'importantes chutes de neige accompagnées d'une baisse sensible de la température ont été enregistrées ces dernières 24 heures dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj où plusieurs tronçons routiers ont été partiellement fermés à la circulation. Les chutes de neige ont été particulièrement importantes dans les régions de Djaâfra, de Bordj Ghedir, de Bendaoud et dans les régions est de la wilaya. La neige a atteint dans ces zones une hauteur de plusieurs centimètres, ce qui a perturbé la circulation routière sur pas moins de trois axes principaux de la wilaya, la RN76 et les chemins de wilaya 43 et 42. Les habitants des localités de Medjana-Djaâfra, Zemoura - Sétif ou S'Ra -Taguelait, n'ont pas pu prendre la route. En dépit de l'intervention des équipes de déneigement, les routes sont restées fermées à la circulation routière qui s'effectue, sur certains axes à grande circulation, par convoi, compte tenu de l'épaisseur de la couche de neige. Par contre, la RN5 et la RN45 sont praticables. Mais elles restent difficiles à Mansourah et à Aïn Taghrout pour les deux premières et à El-Euch pour la troisième.
Correspondants


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.