Le Président Tebboune présente ses condoléances à la famille de l'avocate Terrafi Yasmine    Signature d'une convention entre le ministère des Affaires religieuses et l'ONPLC    Russie : Un conseiller du chef de l'agence spatiale russe arrêté pour «trahison»    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Abdelhak Lamiri: «L'idée de relance de l'économie n'a jamais vu le jour»    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Les 13 manifestants acquittés    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Tiaret: Près de 1.800 logements attribués    DENSIFICATION    Oran: trois éléments de soutien aux terroristes arrêtés    Révision de la Constitution: Les propositions du MSP    Complexité insurmontable ?    Institut Cervantès: Un riche programme éducatif et culturel pour juillet    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Flambée des prix des climatiseurs    Le financement participatif bientôt opérationnel    Ouyahia et Sellal rejettent en bloc les charges retenues contre eux    Confinement de 13h à 5h pour 18 communes    Près de 300 migrants interceptés par la Turquie    Un sixième centre de dépistage mis en service à Oran    Réception prochaine d'un service des urgences médico-chirurgicales    Les commerçants tirentla sonnette d'alarme    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    "Le 7e art a permis un changement profond dans les révolutions"    Epopée d'un pays en construction    Eléments constitutionnels de "l'Etat démocratique et social"    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    La Juventus pied au plancher, la Lazio au rattrapage    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    Enfin !    Le général-major Hassan Alaimia inhumé au cimetière d'El-Alia    Le ministre des sports répond a Taoufik Makhloufi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NOIR ET BLANC
Vous avez dit capacité ?
Publié dans Liberté le 03 - 12 - 2012

Avec le temps, j ai fini par me persuader que certains bureaucrates devaient sûrement participer à un concours interne pour designer parmi eux la meilleure peau de vache de l'année. Je ne sais pas s' ils sont toujours en activité, mais c'était à qui rendrait dingue le maximum de citoyens. Pour un cachet mal imprimé, un paraphe mal libellé ou pour toute autre raison qui tienne à la fois du règlement, de l'humidité ambiante et parfois du mouvement tectonique des plaques, votre dossier pouvait être rejeté comme un noyau, refoulé comme un clandestin ou carrément descendu aux archives en attendant la prochaine glaciation des océans ... Bof, me suis-je dit c'était avant, les choses ont bien dû changer depuis. Erreur mon cher Watson, parce que l' honorable lignée de ces bureaucrates n' est pas tout à fait éteinte et leur mère a l' évidence est toujours enceinte. Démonstration. Prenons le cas du renouvellement des permis de conduire. C'est un document banal, basique et pourtant on exige de vous, entre autres papiers que je ne citerais pas, deux certificats médicaux, l'un délivré par un médecin généraliste et l'autre par un ophtalmo pour ceux qui porteraient des lunettes . Alors je pose la question, en quoi un généraliste peut juger de ma capacité à conduire ? Il n'est pas ingénieur des routes et à ce que je sache il ne sait strictement rien en matière de moteur et encore moins de mes réactions psycho motrices face à un volant ... Passons. Votre dossier étant parfaitement ficelé, vous pensez alors que vous en avez terminé avec le chipotage. Eh bien non.
D' autres bureaucrates prennent le relais mais cette fois, pour vous inviter à faire preuve de patience pendant cinq ou six mois car tout dépendait ...de la capacité..
Vous ouvrez naturellement de grands yeux de merlans frits et vous demandez de quelle capacité il s'agit. On vous répondra sans se démonter .... De la capacité de la wilaya à vous établir un permis de conduire.. Je n' invente rien...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.