LDC : Partage de points entre l'Inter et le Shakhtar    Arkab: le projet d'amendement de la Constitution "jette les fondements d'une économie productive diversifiée"    Sahara occidental/Minurso: réunion mercredi du Conseil de sécurité    Sahara occidental : l'ONU doit obliger le Maroc à fermer la brèche illégale à El-Guerguerat    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 21ème jour de la campagne référendaire (VERBATIM)    FAF: Zetchi évasif sur la question du deuxième mandat    L'amendement de la Constitution, un moyen de réaliser les objectifs ambitieux pour les enfants de l'Algérie    Campagne: appel à voter pour le changement et l'édification de l'Algérie nouvelle    Sélection algérienne: "Le contrat de Belmadi a déjà été prolongé"    Qualifications CAN-2021 (4e j.): des arbitres soudanais pour Zimbabwe - Algérie    Projet d'amendement de la Constitution : le référendum, une opportunité pour tracer les contours de l'Algérie nouvelle    Le projet de l'amendement constitutionnel "début de reforme et de changement dans la nouvelle Algérie"    Covid-19: 287 nouveaux cas, 171 guérisons et 9 décès    Abdelmadjid Tebboune admis dans une unité de soins spécialisés à l'hôpital militaire    FETE DE LA REVOLUTION :La journée du dimanche prochain chômée et payée    LES ELEVEURS SONT EXCEDES : Hausse des prix de l'aliment de bétail à Mostaganem    LE GENERAL CHANEGRIHA AFFIRME : ‘'L'Algérie sortira gagnante''    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès de l'ex-wali Zoukh au 17 novembre    CELEBRATION DU MAWLID ENNABAWI : Appel au strict respect des mesures préventives    BECHAR : Tentative de suicide par immolation    Nouveau rassemblement de soutien à Khaled Drareni    Economie d'énergie : nécessité d'un nouveau mode de consommation du citoyen    Le 10 novembre, dernier délai pour le dépôt des demandes de licences    Le procès de Karim Tabbou reporté au 16 novembre    Les arabes, les musulmans et la vie sans camembert Président    Juventus : Ronaldo toujours incertain pour le match face au Barça    Une caravane médicale au profit des populations nomades    Rahmoun Yazid en renfort    Actucult    Risque de covid-19 : Regroupements dangereux des parents devant les écoles    Ghazaouet : Sensibilisation sur le cancer du sein    Village le plus propre de Béjaïa : «A Aguemoune Nat Amar, nous avons toujours été propres et organisés»    Le système politique algérien, formation et évolution (1954-2020) : Bonnes feuilles    Festival du film franco-arabe de Noisy-Le-Sec : Une dizaine de films algériens en compétition    L'hôpital Nedjma d'Oran équipé de 14 lits de réanimation    Une troisième tentative de cessez-le-feu vole en éclats    Reprise des négociations tripartites aujourd'hui    La comptabilité analytique au sein des entreprises en vue d'assuer l'accès aux marchés extérieurs    Les agglomérations africaines brillent par leur absence    BMS Corona    L'ENCRE ET L'HISTOIRE    ES Sétif: La stabilité enfin payante ?    Une majorité de Soudanais contre la normalisation avec Israël    Mascara: Des terres agricoles non exploitées seront récupérées    Bouira: Apprendre à reconnaître les «fake news»    Choc inévitable ?    Tlemcen: L'Institut français relance ses activités    Tiaret: La radio locale souffle sa 22e bougie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ESS : Le CA décide d'une réévaluation virtuelle du capital
La direction défie les pouvoirs publics et tente de bloquer Belayat
Publié dans Liberté le 05 - 01 - 2013

Hassène Hamar, le président du CSA/ESS a convoqué comme il l'avait promis avant-hier le conseil d'administration de la SSPA/Black Eagles pour discuter sur le vœu de Hasnaoui Belayat du rachat de la majorité des actions de la société. Un conclave auquel ont pris part tous les membres du CA ce qui nous confirme du reste le responsable Ententiste : “Tout à fait. Nous nous sommes réunis pour parler du vœu de Belayat du rachat de la majorité des actions de la SSPA. On a décidé de faire une réévaluation du capital social de la société à travers un expert. Celui-ci devrait nous donner son rapport dans les plus brefs délais. Ce n'est qu'après cela qu'on va ouvrir le capital aux actionnaires". En effet, pour Hamar, le capital sera réévalué en plus du patrimoine, avev les contrats des joueurs, du label et du palmarès du club. Or, il se trouve que ces derniers n'ont aucune valeur économique vis-à-vis de la loi qui est claire à ce sujet puisque seule la valeur réelle du capital sera prise en considération et à ce titre le montant du capital de la SSPA/ESS ne dépasse pas 2,5 milliards de centimes. Une décision que le patron du groupe Belayat et fils a jugé une manière comme une autre de lui barrer la route pour concrétiser son vœu. “Je me demande pourquoi ils (les membres du CA ndlr) n'ont pas procédé à la réévaluation du capital avant que j'ai émis le vœu du rachat de la majorité des actions de la SSPA. J'estime que quelque part, on continue de me mettre des bâtons dans les roues. Moi de toutes les manières, je vais attendre ce que va donner la réévaluation puis on verra la suite a donner", a-t-il dit. Pour rappel, le MJS à travers la FAF a appelé les clubs de Ligue 1 et 2 à l'ouverture du capital au niveau des SSPA afin de permettre aux sociétés privés ou étatiques d'investir et apporter le soutien financier qui fait terriblement défaut à nos clubs. Mohamed Raouraoua a révélé en effet que la prochaine loi sur le professionnalisme, actuellement en voie de finalisation au MJS, va obliger les clubs pros à ouvrir leur capital sous peine de suspension. “Le professionnalisme a besoin de financement et pour ce faire, il faut faciliter l'arrivée d'investisseurs publics et privés. Il faut donc en finir avec les blocages constatés et à ce titre, la prochaine loi va obliger les clubs pros à ouvrir leur capital et s'ils refusent de le faire, ces équipes seront suspendues par la FAF de toutes compétitions" déclare-t-il avant d'ajouter : “La loi va fixer aussi l'apport du CSA à pas plus de 20% dans la SSPA. À partir de là, rien n'empêche les investisseurs privés ou publics de se lancer dans le bain comme le font le groupe Haddad, ou Sonatrach et ses filiales. De toute façon pour obtenir la licence pro qui sera lancée la saison prochaine, les clubs doivent répondre à des exigences dont les ressources financières''. Notons en outre que le bureau fédéral a appelé les clubs professionnels à faciliter la participation des investisseurs au capital des SPA dans l'intérêt de la pérennité du club sous peine de sanction, note un communiqué de la FAF au terme de la réunion de son bureau fédéral, tenu jeudi. “Les cas de blocage avérés seront sévèrement sanctionnés conformément aux cahiers des charges", met en garde le BF. Enfin, il y a lieu de souligner qu'une rumeur circule depuis quelques jours à Sétif faisant état du vœu de la firme des produits cosmétiques “Gillette" de racheter la majorité des actions de la SSPA. On évoque même le montant de 200 milliards que cette société est prête à injecter c'est-à-dire 80 milliards de plus ce qu'offre le groupe Belayat et fils.
F R

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.