Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Un acte inacceptable estime Abdelaziz Rahabi    30e vendredi du Hirak: Appel au départ de tous les symboles de l'ancien système    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Portes ouvertes sur la CASNOS    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    La préservation des acquis de la révolution, priorité des Tunisiens    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Assemblée générale extraordinaire le 17 septembre    «Boudaoui est bourré de talent»    Réda Benbaziz (-63 kg) dominé par l'Ouzbek Adu Raimov    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Alger, Constantine, Annaba plus exposées aux inondations que d'autres villes du pays    Baisse de 60 % du taux de mortalité de la mère parturiente    Après adoption par les deux chambres des deux textes de loi organique relatifs à l'Autorité en charge des élections et au régime électoral: Place à ...    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    Les startups favorisées    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Le marché de Tidjelabine rouvre ses portes    Le tour de vis du gouvernement    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    Borussia Mönchengladbach: Bonne prestation de Bensebaini face à Cologne    L'autorité des élections reflète-t-elle les articles de la Constitution ?    TISSEMSILT : Installation du nouveau chef de sûreté de wilaya    NUIT DE DELUGE A ALGER : La capitale avait ses avaloirs bouchés    LES MEDECINS DENONCENT L'INSOUCIANCE DES RESPONSABLES : Un ‘'abattoir'' à l'hôpital de Mostaganem    Six soldats émiratis tués dans une collision de véhicules militaires    Un 15e penalty sifflé    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 4ème journée    La DJS prête à louer le stade Zabana le jour des matchs    Deux collines illuminées par des milliers de manifestants    Détermination plus forte    Vers de fortes tensions sur le marché de la devise    Des milliers de Soudanais dans les rues    ACTUCULT    Julien Clerc célèbre ses 50 années de carrière à L'Opéra d'Alger    "Bee Home" ou la culture dans la convivialité    Plaisir du grattage et pizza anti-cancer au menu    LDC (2e tour – aller) JS Kabylie – Horoya Conakry (19h30) : Assurer la qualification à Tizi Ouzou    Comment la stratégie israélienne contourne le blocage libanais en se portant vers l'est de L'Euphrate    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Campagne des vendanges à Aïn Témouchent
480 000 quintaux de raisin attendus
Publié dans Liberté le 15 - 08 - 2013

La relance de cette filière s'est heurtée au problème de la remise à niveau du potentiel de transformation existant, qui n'a pas suivi, mais aussi et surtout à cette politique de remise en cause du projet d'une production à grande échelle de vin de cuve, qui devrait assurer des rentrées en devises estimées à 64 185 000 dollars à l'horizon 2015.
Selon les prévisions des services agricoles de la wilaya de Ain Témouchent, la production de raisin atteindra lors de la prochaine campagne des vendanges, dont le coup d'envoi est prévu dans quelques jours, une quantité estimée à 480 000 q, dont 265 000 q, destinés à la transformation vitivinicole, soit l'équivalent de 189 286 hl, et 215 000 q de raisin de table. Et dire qu'à l'époque, à la faveur d'une politique portant sur la réhabilitation du vignoble dans cette wilaya, ce potentiel devait assurer une production de 650 000 q, l'équivalent de 450 000 l.
La superficie globale du vignoble dans la wilaya de Ain Témouchent ne cesse de se réduire d'année en année. De 22 109 ha en 2007, le potentiel viticole est passé à 13 156 ha pour cette année, sur une superficie globale agricole de 262 362 ha, dont 8837 ha de vigne de cuve et 4319 ha destinés à la production de raisin de table.
La relance de cette filière s'est heurtée au problème de la remise à niveau du potentiel de transformation existant, qui n'a pas suivi, mais aussi et surtout à cette politique de remise en cause du projet d'une production à grande échelle de vin de cuve, qui devrait assurer des rentrées en devise estimées à 64 185 000 dollars à l'horizon 2015. Mais depuis, l'arrachage du vignoble pour lequel l'état a engagé de grosses sommes d'argent a fait son bonhomme de chemin pour assouvir le désir de ceux qui s'opposaient à cet ambitieux projet. En ce qui concerne le raisin de table, les vendanges des cépages précoces, comme le cardinal et l'aura, ont débuté en juillet et se poursuivent à ce jour, au même titre que les variétés dites saisonnières comme l'italia.
En ce qui concerne le raisin de cuve, l'opération n'a pas encore débuté. à ce titre, les services agricoles mobilisent tous les moyens humains et matériels pour un bon déroulement de l'opération. Treize caves de transformation appartenant à l'ONCV (Office national de commercialisation des vins) sont prêtes pour la réception de la production des viticulteurs. Selon nos informations, un accord a été trouvé le 28 juillet dernier entre les services agricoles de wilaya et l'ONCV pour élaborer un programme de sortie pour le contrôle du degré de maturité au niveau de la cave de Kéroulis (Chentouf), laquelle a fait l'objet, rappelons-le, d'une rénovation des équipements. Quant aux prix proposés aux viticulteurs, ils varieront, selon notre source, entre 3000 et
3500 DA/q pour le raisin de cuve, suivant la qualité du produit, l'offre, la spécificité de la région ainsi que la quantité proposée à la transformation, tandis que le raisin de table est cédé pour cette année entre 100 et 150 DA/kg.
M. L
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.