TRIBUNAL MILITAIRE : L'avocat du général Toufik demande le report du procès !    PRESIDENTIELLE : 39 postulants à la candidature retirent les formulaires    ELECTION PRESIDENTIELLE : Le parti de Makri garde le suspense    AIN TEMOUCHENT : 3 ‘'harraga'' interceptés à Oulhaça    BACCALAUREAT PROFESSIONNEL : Installation d'une Commission pour l'examen du dossier    MASCARA : 8 individus arrêtés pour vol de véhicule    Real Madrid: Benzema, un record de la tête en 2019    Boudjemaâ Talaï placé sous mandat de dépôt    Vent de contestation au groupe média d'Ali Haddad    Le bilan s'élève à près de 200 victimes    L'Iran plaide pour un projet régional de sécurité    L'armée envoie des renforts à proximité du plateau du Golan    Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Suez    Les magistrats confirment et dénoncent    Résultats    Bien négocier la manche aller    Batelli critique le rendement des joueurs    Ce que risque Sofiane Bouchar    Le temps des incertitudes    Les travailleurs exigent le versement de leurs salaires    Un Plan national climat pour bientôt    Des partis et des personnalités soutiennent Kaïs Saïed    Plus de 16 500 étudiants affiliés    Lancement de la campagne à Naâma    Le policier à l'origine de l'accident mortel à Oued R'hiou écroué    Un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire    "Trésor humain vivant" du Sénégal    Blonde ou brune ?    Tinder lance une série interactive qui influencera les rencontres proposées à l'utilisateur    Réception de plusieurs équipements au 1er trimestre 2020    Affaire Kamel Chikhi : Report du procès au 6 octobre prochain    «La classe politique et les personnalités doivent se positionner avec le peuple»    Le procès renvoyé au 29 septembre    JS Kabylie : Enchaîner par une troisième victoire face au CRB    MO Béjaïa : Nechma remplace Bouzidi    La langue de Molière ou la langue de Shakespeare : «Is that ‘‘la question'' ?»    Aït Ferrach (Bouzeguène) : Un mémorial de chouhada en chantier    Aïn Defla : Abdelkader Chaterbache, un artisan au service de l'éducation    Pommades cancérigènes: Les précisions du SNAPO    Le spleen du professeur avant la retraite    El-Tarf: Des transporteurs bloquent l'accès d'une base de vie chinoise    Division nationale amateur - Ouest: Le SCMO, l'IRBEK et le CRT confirment    La future coalition en Israël : blanc bonnet et bonnet blanc    Le ministère s'explique    Les victimes protestent et réclament leur argent    Téhéran met une nouvelle fois en garde contre une attaque    Présidentielle en Tunisie … La logique arithmétique plaide pour Kaïs Saïed    Brexit : Le Royaume-Uni quittera l'Union européenne le 31 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les résultats des Fennecs au Mondial AGITent la droite et l'extrême droite en France
Des milliers de policiers mobilisés et drapeaux algériens interdits à Nice
Publié dans Liberté le 01 - 07 - 2014

La Coupe du monde au Brésil et les prestations de l'équipe nationale algérienne ont réveillé les vieux démons de l'extrême droite et au sein même de la droite. En effet, à travers des messages et des arrêtés tous azimuts comme celui signé, hier, par le maire de Nice, Estrosi, ces politiciens français en mal de pouvoir n'ont pas trouvé mieux que de s'en prendre aux Algériens afin de leur interdire de supporter les Fennecs. La chasse aux sorcières et la haine "anti-Algériens" est désormais à l'ordre du jour en France et les Algériens semblent être la cible idéale des extrémistes français. Pour le maire de Nice, qui a bien choisi le moment, quelques heures avant le match Algérie-Allemagne, il ne faut mettre que du bleu, blanc, rouge durant la Coupe du monde. Les autres drapeaux des autres nations ne sont pas les bienvenus sur cette terre des droits de l'Homme. "L'utilisation ostentatoire des drapeaux étrangers dans le centre de Nice est interdite de 18 heures à 4 heures du matin, et ce, jusqu'à la fin de la Coupe du monde, le dimanche 13 juillet prochain."
La communauté algérienne en France s'est étonnée de cette stigmatisation dont elle fait l'objet alors qu'il ne s'agit que de football. "Franchement, je trouve que c'est de l'acharnement politique camouflé dans du football, l'équipe nationale algérienne est au Brésil, mais les haineux n'ont pas changé. Je suis contre les casseurs, mais je reste fier de mon pays l'Algérie et de l'équipe nationale. Et qui prouve que les casseurs sont tous Algériens. Je suis convaincu que ce n'est pas le cas, mais cela arrange la droite et l'extrême droite. Il faut cesser de politiser le football, c'est ridicule. On connaît la chanson et vive l'Algérie", diront certains supporters algériens à Barbes.
25 000 hommes mobilisés
Du jamais vu en France, des moyens colossaux sont réquisitionnés pour le maintien de l'ordre dans plusieurs grandes villes françaises telles que Paris, Lyon, Lille. Des canons à eau et des hélicoptères pour l'identification de nuit d'éventuels fauteurs de troubles et un total de
25 000 policiers rien que pour la soirée d'hier, afin d'encadrer les supporters algériens. Néanmoins, cette occasion est saisie par Marine Le Pen et ses partisans, mais aussi l'aile extrême droite de l'UMP, qui a pourtant fait chuter Sarkozy, pour revenir à la charge et exister à leur manière le temps d'un Mondial supposé rassembler les peuples. Ce qui est loin d'être le cas avec la droite et l'extrême droite qui ont fait de cet événement planétaire un rendez-vous politique avec des démarches purement électoralistes, comme celle décidée par le maire de Nice. Ces politiciens noyés dans plusieurs scandales politico-financiers profitent de cette Coupe de monde pour rebondir, ce qui est loin d'être le cas, puisque les uns comme les autres ne font que s'enfoncer davantage. Par ailleurs, chose inédite et loin de ce nationalisme du premier âge, les imams ont autorisé les fidèles à reporter à l'après-match les prières spéciales du mois de jeûne. Une première que les musulmans de France ont trouvée sympathique afin de dédier toute la soirée aux Fennecs. Enfin, les Algériens de France demande au gouvernement algérien de se montrer solidaire avec la communauté algérienne en France et de dénoncer cette chasse aux sorcières qu'orchestrent la droite et l'extrême droite françaises visant les Algériens, et ce, depuis le début du Mondial brésilien.
C. M.
Nom
Adresse email


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.