Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Saïd Bouhadja n'est plus    Images d'ailleurs, regards d'ici    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des transporteurs d'Ouled Bouchia bloquent la RN5
Bouira
Publié dans Liberté le 11 - 02 - 2015

Les transporteurs d'Ouled Bouchia sont revenus à la charge, avant-hier matin, en barricadant la RN5 à l'intersection menant vers la ville de Bouira et le CW127 reliant Sour El-Ghozlane. Pneus en flamme, des fûts usagés, des branchages et autres barricades de fortune empêchaient toute circulation sur ce tronçon.
Dès le début de matinée, des altercations entre usagers de la route et manifestants ont éclaté alors que les gendarmes n'étaient toujours pas intervenus.
La veille, ces mêmes transporteurs privés avaient protesté devant le siège de l'APC de Bouira pour réclamer l'aménagement et la réfection de la route reliant leur localité au chef-lieu de wilaya.
Ces transporteurs de la ligne n°7, reliant Ouled Bouchia, distante de cinq kilomètres de la ville de Bouira, avaient manifesté leur mécontentement en interpellant les autorités communales, à leur tête le P/APC. "La dégradation avancée de la chaussée malmène sérieusement nos véhicules, sans parler des clients qui se plaignent quotidiennement. La route est tellement exiguë que, régulièrement, des tôles se froissent en croisant d'autres véhicules", fulmine Ahmed, un transporteur privé exaspéré par le laxisme des autorités. Il est à souligner que la boue couvre toutes les crevasses et autres nids-de-poule en rendant quasiment impraticable ce tronçon de route. Cela serait dû, selon les protestataires, à la non finition des travaux de raccordement au réseau de l'assainissement. Une délégation de ces transporteurs avait été reçue, et les autorités communales ont promis d'étudier la situation pour y remédier dans les plus brefs délais. Hier, le P/APC de Bouira, qui s'est rendu sur les lieux, a une fois de plus réitéré ses promesses en affirmant que l'entrepreneur chargé des travaux de réfection de la route et de l'assainissement doit reprendre les travaux incessamment. L'édile a même promis que l'éclairage public, une des revendications soulevées également serait prise en charge très rapidement. Aux alentours de 10h, les manifestants ont levé le camp, non sans promettre de nouvelles actions de rue si rien n'est fait dans les meilleurs délais.
H.B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.