188e anniversaire de l'allégeance à l'Emir Abdelkader, l'unité nationale comme message éternel    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Décès de Maradona : la FAF rend hommage à un joueur "phénoménal"    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le complexe d'El-Hadjar redémarre de nouveau
La production reprend après un énième arrêt dû à une panne
Publié dans Liberté le 08 - 07 - 2017

En arrêt technique, depuis une semaine, le skip à bennes du haut fourneau n°2 du complexe sidérurgique a enfin été dépanné et la production de fonte a repris normalement, mercredi, après des essais concluants, se réjouissent les travailleurs du site Sider d'El-Hadjar. Inquiets à l'idée que cette panne se prolonge indéfiniment et que la psychose de la fermeture des installations s'installe de nouveau dans les ateliers, les travailleurs poussent un soupir de soulagement. Le réconfort est ainsi revenu après un court moment de doute et d'appréhensions, notamment, après l'éviction par le nouveau ministre de l'Industrie de 5 cadres supérieurs du groupe Imetal dont dépend l'entreprise Sider, et l'annonce d'ouverture d'une enquête ministérielle sur la fiabilité des travaux qui ont été entrepris récemment dans le cadre du plan global d'investissement financé par l'Etat pour la modernisation du complexe sidérurgique. "Mal informés eux-mêmes ou incrédules, quant à la nature réelle de ladite panne, certains cadres de l'entreprise avaient crié au désastre et ameuté la presse locale, qui a ébruité subjectivement l'incident ayant ciblé le skip, le présentant comme un acte volontaire de sabotage, sinon comme une défaillance aux conséquences irréversibles de cette installation vitale", confie Noureddine Amouri, le secrétaire général du syndicat d'entreprise, que nous avons contacté. Ce représentant des travailleurs ne cache pas son enthousiasme en assurant que tout va pour le mieux au sein des ateliers de fabrication, contrairement à ce qui s'est dit dans les journaux. "Il est vrai que la panne qui a affecté le skip, qui est en fait l'élément le plus important de l'unité de préparation de la matière (PMA), puisque sans cette installation le chargement en matières premières du haut fourneau devient quasi impossible, avait de quoi inquiéter, puisqu'elle intervient juste un mois après l'entrée en production tant attendue. Pour bon nombre d'entre nous, cet arrêt non programmé a été perçu comme une compromission du coûteux programme de réhabilitation. Un programme qui a concerné, rappelons-le, outre le haut fourneau n°2, l'aciérie à oxygène n°1, la centrale à oxygène, les installations énergétiques et également l'unité de préparation de matières premières et agglomérées, qui nous a préoccupés ces derniers jours, mais Dieu merci, il y a eu beaucoup plus de peur que de mal", se félicite notre interlocuteur.
Et d'affirmer qu'"après l'opération de revamping, les différentes installations ont effectivement commencé à reprendre. À titre d'exemple, nous avons enregistré, la veille de l'arrêt du skip, une production de 2 380 tonnes de fonte liquide au niveau du haut fourneau, de 1 550, 480 et 975 tonnes de produits au niveau respectivement du laminoir à chaud, du laminoir à froid et du laminoir rond à béton, ce qui n'est pas négligeable". Rappelons que l'opération de réhabilitation du complexe sidérurgique a coûté 430 millions de dollars sur les 720 millions de dollars dégagés pour la réalisation du plan d'investissement lequel prévoit d'autres opérations de modernisation pour porter la production en 2020 à 2,2 millions de tonnes d'acier liquide.
A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.