Haddad à Tazoult et Tahkout à Babar    Oran: sortie de 5 promotions à l'école supérieure de l'administration militaire ESAM    Fusion de quatre filiales du Groupe Sonelgaz    L'ENIEM augmentera le taux d'intégration d'une gamme de ses produits à 70%    Investissement: recensement des actifs de production des secteurs public et privé    Accord de normalisation Emirat-Israël: plusieurs pays expriment leur rejet et indignation    TIARET : Installation des nouveaux président et procureur général de la Cour de justice    CHANGER L'ASPECT DES ZONES D'OMBRE : Djerad donne un ultimatum de 4 mois    REUNION GOUVERNEMENT/WALIS : Pour une véritable décentralisation autour de grands pôles régionaux    HUILE ET SUCRE : Vers la production de 30% des besoins nationaux    Le FLN et le RND ont boycotté Bengrina    PROCHAINE BASE MILITAIRE ISRAELIENNE AUX EMIRATS : L'énième trahison    L'Autorité palestinienne annonce le rappel "immédiat" de son ambassadeur à Abou Dhabi    PROCHAINE RENTREE SOCIALE : Un protocole sanitaire préventif dans les écoles, universités et CFPA    DOUARS ‘'SIDI LANTRI'' ET ‘'R'AYED'' (TISSEMSILT) : Les habitants des zones d'ombre interpellent les responsables    SIDI BEL ABBES : 85 motos mises en fourrière en juillet    Le premier cancer détecté chez un dinosaure soulève de nouvelles hypothèses    Hôpital mère-enfant de Sétif : ablation d'une tumeur de 20 kg de l'utérus d'une quinquagénaire    BEM-BAC: un processus de conception, d'élaboration et d'impression des sujets    Covid-19: 488 nouveaux cas, 377 guérisons et 8 décès    Des bureaucrates entravent la mise en œuvre du programme du président Tebboune    Khaled Drareni n'a jamais été détenteur de la carte de presse professionnelle    Réunion FIFA-CAF consacrée à la préparation du retour des activités footballistiques    El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Nivellement par le bas, suite et pas fin !    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Coup d'envoi du projet de la station d'épuration    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    La traque d'un "sulfureux" général    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    Presse: Il faut crever l'abcès !    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chauds débats autour de la situation du CHU
Session ordinaire de l'APW de Sidi-Bel-Abbés
Publié dans Liberté le 21 - 04 - 2005

Ouverts lundi passé et durant deux jours, les travaux de la première session ordinaire de l'APW de Sidi Bel-Abbès ont été consacrés à l'examen en plénière de cinq dossiers inscrits à l'ordre du jour : la situation du secteur de la santé, le programme de l'alimentation en gaz naturel, la lutte antiacridienne, le secteur de l'hydraulique et le fonds de développement des communes du sud de la wilaya.
En effet, et lors de la première journée, deux importants dossiers ont été soumis à l'étude en plénière. Il s'agit du programme de l'alimentation en gaz naturel et la situation du CHU du chef-lieu de wilaya. Ce dernier, qui était très attendu par les élus, a, en effet, suscité de chauds débats parmi les membres de l'assemblée. Un rapport a relevé les problèmes constatés lors des déplacements des membres de la commission de la santé et des affaires sociales, à travers les différentes structures du secteur de la santé. Ces derniers ont dressé un état des lieux des plus inquiétants autour de la situation du CHU et des multiples préoccupations de la population locale, surtout celles relatives à l'accueil, la prise en charge et le séjour des malades au sein des structures hospitalières, les soins prodigués au malades, la défectuosité des équipements médicaux, dont certains à l'état de réformes et qui auraient été acquis durant les années 1970, le réactif périmé au sein des laboratoires des analyses médicales et le Samu, etc.
Dans un autre registre, ces mêmes membres se sont aussi penchés sur le cas de la maternité centrale de la capitale de la Mekerra et qui, selon les intervenants, s'est distinguée ces dernières années par un dysfonctionnement sur le plan de l'accueil, la prise en charge et le séjour des accouchées. À tel point que, rappelons-le, ces défaillances ont été à maintes reprises dénoncées par les citoyens, notamment en ce qui concerne l'absence de sécurité et d'hygiène, le libre accès au bloc gynéco-obstétrique à des personnes étrangères au service et le constat de patientes couchées à même le sol.
Pour sa part, la directrice générale du CHU, et en réponse aux constatations négatives étalées par les élus sur le fonctionnement de l'établissement hospitalier et ses annexes, a d'emblée répliqué que malgré la situation catastrophique de la structure sanitaire qu'elle gère, elle a enregistré, tout de même, à son actif, la mise en œuvre d'un véritable plan de redressement et qui, sans doute, selon elle, va permettre à ce centre hospitalo-universitaire de se conformer aux normes internationales, décrétées en matières de prise en charge des patients.
De même, des opérations sont déjà entamées pour la réhabilitation des infrastructures du système pavillonnaire et le renouvellement des équipements médicaux. En outre, la DG du CHU a également annoncé le lancement imminent d'une nouvelle formule, en cours de finalisation, et qui concernera les soins et l'hospitalisation à domicile des malades, dont les pathologies ne nécessitant pas un séjour au sein de l'hôpital, ainsi que la création d'un réseau Intranet.Par ailleurs, les travaux de la deuxième journée ont été consacrés à l'examen et la présentation des rapports portant sur les trois dossiers relatifs au secteur de l'hydraulique, à la lutte antiacridienne et au fonds de développement des communes du Sud de la wilaya et qui ont été soumis à l'approbation de l'assemblée.
B. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.