CRISE POLITIQUE : Les partis de l'alternative démocratique rejettent le dialogue    EXPORTATIONS DU CIMENT : 30 millions de dollars de ciment exportés en 5 mois    Hafid Derradji qualifié de ‘'terroriste''    EGYPTE : Des dizaines de supporters algériens bloqués au Caire    AU PROFIT DES NOUVEAUX BACHELIERS : Les portes ouvertes sur l'université    GROGNE DES IMAMS : Hadjimi menace d'un vendredi blanc !    SURETE DE WILAYA DE MASCARA : Deux vendeurs de boissons arrêtés    TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    Grandiose !    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    ACTUCULT    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Explosion de joie sur fond de révolution    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    De la catastrophe écologique à la désertification    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Le festival de la chanson oranaise revient    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chauds débats autour de la situation du CHU
Session ordinaire de l'APW de Sidi-Bel-Abbés
Publié dans Liberté le 21 - 04 - 2005

Ouverts lundi passé et durant deux jours, les travaux de la première session ordinaire de l'APW de Sidi Bel-Abbès ont été consacrés à l'examen en plénière de cinq dossiers inscrits à l'ordre du jour : la situation du secteur de la santé, le programme de l'alimentation en gaz naturel, la lutte antiacridienne, le secteur de l'hydraulique et le fonds de développement des communes du sud de la wilaya.
En effet, et lors de la première journée, deux importants dossiers ont été soumis à l'étude en plénière. Il s'agit du programme de l'alimentation en gaz naturel et la situation du CHU du chef-lieu de wilaya. Ce dernier, qui était très attendu par les élus, a, en effet, suscité de chauds débats parmi les membres de l'assemblée. Un rapport a relevé les problèmes constatés lors des déplacements des membres de la commission de la santé et des affaires sociales, à travers les différentes structures du secteur de la santé. Ces derniers ont dressé un état des lieux des plus inquiétants autour de la situation du CHU et des multiples préoccupations de la population locale, surtout celles relatives à l'accueil, la prise en charge et le séjour des malades au sein des structures hospitalières, les soins prodigués au malades, la défectuosité des équipements médicaux, dont certains à l'état de réformes et qui auraient été acquis durant les années 1970, le réactif périmé au sein des laboratoires des analyses médicales et le Samu, etc.
Dans un autre registre, ces mêmes membres se sont aussi penchés sur le cas de la maternité centrale de la capitale de la Mekerra et qui, selon les intervenants, s'est distinguée ces dernières années par un dysfonctionnement sur le plan de l'accueil, la prise en charge et le séjour des accouchées. À tel point que, rappelons-le, ces défaillances ont été à maintes reprises dénoncées par les citoyens, notamment en ce qui concerne l'absence de sécurité et d'hygiène, le libre accès au bloc gynéco-obstétrique à des personnes étrangères au service et le constat de patientes couchées à même le sol.
Pour sa part, la directrice générale du CHU, et en réponse aux constatations négatives étalées par les élus sur le fonctionnement de l'établissement hospitalier et ses annexes, a d'emblée répliqué que malgré la situation catastrophique de la structure sanitaire qu'elle gère, elle a enregistré, tout de même, à son actif, la mise en œuvre d'un véritable plan de redressement et qui, sans doute, selon elle, va permettre à ce centre hospitalo-universitaire de se conformer aux normes internationales, décrétées en matières de prise en charge des patients.
De même, des opérations sont déjà entamées pour la réhabilitation des infrastructures du système pavillonnaire et le renouvellement des équipements médicaux. En outre, la DG du CHU a également annoncé le lancement imminent d'une nouvelle formule, en cours de finalisation, et qui concernera les soins et l'hospitalisation à domicile des malades, dont les pathologies ne nécessitant pas un séjour au sein de l'hôpital, ainsi que la création d'un réseau Intranet.Par ailleurs, les travaux de la deuxième journée ont été consacrés à l'examen et la présentation des rapports portant sur les trois dossiers relatifs au secteur de l'hydraulique, à la lutte antiacridienne et au fonds de développement des communes du Sud de la wilaya et qui ont été soumis à l'approbation de l'assemblée.
B. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.