Trump s'attaque à la loi protégeant les espèces menacées    New York déboutée de son action contre cinq géants pétroliers    L'Iran accuse les Etats-Unis de déstabiliser le monde    MCA : Bendebka : «On a perdu à cause d'un manque de concentration dans les ultimes minutes»    CSC : Kagambiga a besoin de visa pour rentrer avec le groupe au pays    CRB : La piste Cherif El Ouazzani toujours d'actualité    De l'alternance promise au pouvoir absolu.    La régularisation de la situation des jeunes de 30 ans et plus se poursuit dans de «bonnes conditions»    Des changements et des postures    Sanctions, répressions et tentations ne feront pas reculer les Palestiniens    Renvoi des demandeurs d'asile algériens: Berlin revient à la charge    Bassin gazier de Berkine: Accord entre Sonatrach et Eni    Es-Seddikia et El Menzeh (Canastel): Une vingtaine de panneaux publicitaires anarchiques démantelés    Constantine - Université d'été 2018: «Entrepreneuriat et Innovation» à l'honneur    L'étau se resserre sur Zetchi    L'ESS et le MCA en lutte pour un seul billet    ASM Oran: Les dirigeants optimistes malgré les contraintes    BAC 2018 : Un taux de réussite de 55,88%    Les pharmaciens et les assurés sensibilisés    Le certificat de capacité du permis de conduire en trois jours    Où va le pays ?    «Nécessité d'encourager les conventions et les partenariats industriels»    Le chargé d'affaires en pied de l'ambassade de la Colombie en visite à Oran: Les relations bilatérales avec l'Algérie sont «excellentes»    Une nouvelle prestation estivale à Chlef    Quand l'art fusionne avec la beauté    La "Mastercard" et la "Carte Visa" arrivent    Trump a demandé 8 fois à voir Rohani lors de l'AG de l'ONU    Les pays arabes creusent    Il tue son neveu pour un lopin de terre    Coup d'envoi demain à Chélia    Au moins 19 morts dans un naufrage au large de Chypre    Makri tire sur Ould Abbès    Ces dossiers qui paralysent le mercato    Victoire de l'Algérie devant la Jordanie    Guéguerre interne au FFS    La Jordanie, la nouvelle terre de création pour le cinéma arabe    Du nouveau pour la diaspora    Le chargé de la communication de la sûreté d'Alger limogé    Mandela : architecte international de la paix    Russie-Afrique du Sud : d'une pierre, deux coups    L'Etat poursuivra en justice les incitateurs au boycott des élections    La Sonelgaz pointée du doigt    Le RCD tiendra un Congrès extraordinaire en 2019    Fadhma N'soumer gagne la bataille de Tachkirt contre le Maréchal Randon    Ould Abbes : "L'armée ne fait pas de politique"    Le livre, le meilleur ami !    Avec la participation d'une trentaine de jeunes de différents pays: Le chantier culturel de bénévolat d'été lancé    Bouteflika procéde à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lycéens et collégiens manifestent pour tamazight
Ils ont marché à TizI Ouzou
Publié dans Liberté le 14 - 12 - 2017

La contestation des élèves des lycées et des collèges de la wilaya de Tizi Ouzou pour la promotion de tamazight, ne semble pas s'estomper. En effet, depuis une semaine, des milliers d'élèves continuent de battre le pavé pour revendiquer la promotion et la généralisation de tamazight à travers le territoire national. C'est ainsi qu'à Draâ El-Mizan, les collégiens du CEM de la Nouvelle Ville, brandissant des drapeaux amazighs, étaient les premiers à sortir dans la rue, dès 8h du matin, pour scander "Assa azeka, tamazight thella, thella". Ils passèrent ensuite au CEM Harchaoui puis aux lycées Ali-Mellah et Saïd-Hamdani ainsi qu'au technicum Oudni-Aomar et au CEM nouveau Krim-Rabah pour inciter leurs camarades à les rejoindre. La foule compacte aura alors sillonné toutes les artères de la ville sous l'œil vigilant des services de sécurité mobilisés, à l'occasion, pour régler la circulation automobile et veiller à d'éventuels débordements. De l'avis d'un ancien militant du MCB, "il est temps pour les acteurs de la société civile de trouver des moyens appropriés pour convaincre les élèves de reprendre leurs cours d'autant plus que la grève illimitée décidée par le Cnapeste a déjà eu des conséquences négatives sur la scolarité des élèves et ce, depuis le 20 novembre dernier". Par ailleurs, à M'kira, dans la daïra de Tizi Gheniff, les élèves ont initié une autre marche dans la rue principale de la localité tout en reprenant en chœur les mêmes slogans pour la promotion effective de tamazight, tout cela pour dire que, comme en avril 1980 et 2001, les lycéens ne veulent pas rester en marge dès qu'il s'agit de la revendication de l'identité amazighe du peuple algérien. Les lycéens du chef-lieu de la daïra de Tizi Gheniff ont également manifesté pour tamazight. Ils ont marché jusqu'au siège de l'APC ou se trouvait le wali venu installer le nouvel exécutif communal. La manifestation s'est déroulée dans le calme. Il en fut de même dans la daïra de Maâtkas où les collégiens des deux localités de Souk El-Khemis et de Souk El-Tenine sont encore sortis dans la rue pour manifester leur profond attachement à tamazight même si les associations de parents d'élèves s'efforcent de convaincre leurs enfants à reprendre le chemin de l'école. Enfin, à Draâ Ben-Khedda, important chef-lieu de daïra, ce sont les élèves du CEM Nouveau qui sont sortis dans la rue, tôt dans la matinée, pour entraîner dans leur sillage les élèves des deux autres CEM Haddad et Raiah afin d'improviser une marche populaire dans les rues principales de la ville en scandant "Tamazight, thella, thella" avant de se rassembler pacifiquement au centre-ville pour se disperser finalement dans le calme, vers 10h du matin.
O. G./R. A.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.