Les députés de la majorité accélèrent la cadence    Léger recul des prix    Pour une introduction concertée des nouvelles molécules    Les milliers de Khashoggi au Yémen…    Les réactions des politiciens    Le renouveau du CRB dépend de Bouhafs    57EME ANNIVERSAIRE DU MASSACRE DU 17 OCTOBRE 1961 : Ici on noie les Algériens !    L'impératif d'installer une industrie dans le pays    L'Algérie plaide pour une «vision commune»    Louh élude les sujets qui fâchent    Douze personnes appréhendées pour tentative de migration clandestine    L'inquiétude des céramistes    Dussuyer et ses joueurs déterminés    47 athlètes en stage à Tlemcen    Le changement climatique, c'est maintenant    La grande musique au rendez-vous    17 octobre 61 : il pleuvait ce jour-là, mais le soleil scintillait à l'horizon…    Hai El Makkari et Toumiat: Relogement demain de 268 familles    1.800 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Hadj 2019: Début des inscriptions au tirage au sort ce jeudi    APN: la solution est-elle dans la dissolution?    L'effet octobre    MC Alger: Courbis lâche le Mouloudia    Une instance chargée du développement des zones frontalières sera créée prochainement    4éme session de la commission mixte bilatérale algéro-nigériane    Muhend U Yehya : Le premier fils de la Toussaint    «Hzem El Ghoula» pour le lever de rideau    Projection d'«Ech Chebkha» de Ghouti Bendedouche    Athlétisme : Kip Keino et six dirigeants kenyans inculpés pour corruption    Allemagne : La coalition de Merkel meurtrie après l'échec électoral bavarois    L'Algérie et son racisme    On vous le dit    Le ministère procède à l'examen des recours    949 associations activent sur le terrain    La gendarmerie neutralise un dangereux gang    Les phrases qui tuent    Installation d'un nouveau président de la commission de wilaya du parti FLN    Sahara Occidental … Une ONG américaine accuse des fonctionnaires de l'ONU de corruption    Commerce : L'excédent chinois se rit des menaces de Trump    Les confrontations des promesses des sélectionneurs, qui aura raison ?    Le souci de son département de faire des maisons de jeunes des espaces d'éclosion des talents    «Une AGEx dans les plus brefs délais pour l'élection d'un président»    «Corps et Mouvements», l'Espaco rouvre ses portes    Menace sur 2 millions de diabétiques !    5 députées du FLN affichent leur ralliement à Said Bouhadja    Un arsenal judiciaire contre le harcèlement    Renault Algérie prolonge les remises sur la Clio 4 et la Symbol    2e Salon de la bande dessinée de Tizi-Ouzou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lycéens et collégiens manifestent pour tamazight
Ils ont marché à TizI Ouzou
Publié dans Liberté le 14 - 12 - 2017

La contestation des élèves des lycées et des collèges de la wilaya de Tizi Ouzou pour la promotion de tamazight, ne semble pas s'estomper. En effet, depuis une semaine, des milliers d'élèves continuent de battre le pavé pour revendiquer la promotion et la généralisation de tamazight à travers le territoire national. C'est ainsi qu'à Draâ El-Mizan, les collégiens du CEM de la Nouvelle Ville, brandissant des drapeaux amazighs, étaient les premiers à sortir dans la rue, dès 8h du matin, pour scander "Assa azeka, tamazight thella, thella". Ils passèrent ensuite au CEM Harchaoui puis aux lycées Ali-Mellah et Saïd-Hamdani ainsi qu'au technicum Oudni-Aomar et au CEM nouveau Krim-Rabah pour inciter leurs camarades à les rejoindre. La foule compacte aura alors sillonné toutes les artères de la ville sous l'œil vigilant des services de sécurité mobilisés, à l'occasion, pour régler la circulation automobile et veiller à d'éventuels débordements. De l'avis d'un ancien militant du MCB, "il est temps pour les acteurs de la société civile de trouver des moyens appropriés pour convaincre les élèves de reprendre leurs cours d'autant plus que la grève illimitée décidée par le Cnapeste a déjà eu des conséquences négatives sur la scolarité des élèves et ce, depuis le 20 novembre dernier". Par ailleurs, à M'kira, dans la daïra de Tizi Gheniff, les élèves ont initié une autre marche dans la rue principale de la localité tout en reprenant en chœur les mêmes slogans pour la promotion effective de tamazight, tout cela pour dire que, comme en avril 1980 et 2001, les lycéens ne veulent pas rester en marge dès qu'il s'agit de la revendication de l'identité amazighe du peuple algérien. Les lycéens du chef-lieu de la daïra de Tizi Gheniff ont également manifesté pour tamazight. Ils ont marché jusqu'au siège de l'APC ou se trouvait le wali venu installer le nouvel exécutif communal. La manifestation s'est déroulée dans le calme. Il en fut de même dans la daïra de Maâtkas où les collégiens des deux localités de Souk El-Khemis et de Souk El-Tenine sont encore sortis dans la rue pour manifester leur profond attachement à tamazight même si les associations de parents d'élèves s'efforcent de convaincre leurs enfants à reprendre le chemin de l'école. Enfin, à Draâ Ben-Khedda, important chef-lieu de daïra, ce sont les élèves du CEM Nouveau qui sont sortis dans la rue, tôt dans la matinée, pour entraîner dans leur sillage les élèves des deux autres CEM Haddad et Raiah afin d'improviser une marche populaire dans les rues principales de la ville en scandant "Tamazight, thella, thella" avant de se rassembler pacifiquement au centre-ville pour se disperser finalement dans le calme, vers 10h du matin.
O. G./R. A.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.