Djamel Ould Abbes nargue ses adversaires    Halliche revient dans les plans de Madjer !    Benzia : «Il faudra se comporter comme des hommes !»    Slimani pressenti titulaire contre Everton    En recul de plus de 83%: Le déficit commercial à 490 millions de dollars au 1er trimestre    Internet: Le commerce à la traîne    Courageuse et digne Natalie Portman    FAF - Zetchi et son équipe présentent leur bilan: L'AG de tous les dangers    Plusieurs articles du projet de loi amendés: Le SNPSP charge la commission parlementaire de la santé    Dréan: Des prétendants aux logements protestent    Don d'organes et de tissus: Entre tabous et réticences des familles    Le rêve du harrag...    Constantine - Colloque sur les libertés publiques: Une réflexion entre deux concepts, islamique et occidental    "Un front uni" contre la Russie    Au moins 57 morts dans un attentat antiélectoral    Nouvel incident avec des avions de combat du Qatar    Droit de visite des familles de détenus sahraouis au Maroc : Le MRAP demande au gouvernement français d'intervenir    Référendum constitutionnel au Burundi : Le 2ème parti au pouvoir invite ses militants à voter "oui"    Le temps des scénarios    Nouveaux changements pour les Algériens    En prévision des Assises nationales de l'agriculture : Clôture des travaux des ateliers    Pour le Ramadhan et l'été 2018 : Renforcement de l'alimentation de l'eau dans toutes les communes    La wilaya s'offre une toilette    Les Verts remportent 17 médailles après 3 journées    L'ES Sétif s'offre le leader    Mesloub : "Le départ de Gourcuff nous a fragilisés, et j'ambitionne encore de revenir en sélection "    Alger et Londres font la cyberpaix    Un plan d'urgence pour Tizi Ouzou    Le réseau était aux abonnés absents    Le drame qui perdure    Philips soigne au-delà des distances    Attention au henné toxique    Air France : La compagnie veut rallier la majorité non gréviste par un référendum    Gaïd Salah serre les vis    La commémoration différée en raison du crash    "Entre Orient et Occident"    du financement de la production audiovisuelle en Algérie    Laghouat : Valorisation et préservation des monuments et sites archéologiques    Hasbellaoui : «Le service civil restera obligatoire»    Comment la sams vend le changement de régime et la guerre aux usa    L'Algérie continue d'enterrer les victimes    Les députés "divisés"    Les syndicats répondent au ministre du Travail    Une vingtaine de proches du chef de la Cosa Nostra arrêtés    Pas de changement dans le dispositif de surveillance    Brahim Tayeb enchante le public algérois    Un terroriste capturé    Selon un dernier recensement: Plus de 530 crânes de résistants algériens conservés à Paris    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lycéens et collégiens manifestent pour tamazight
Ils ont marché à TizI Ouzou
Publié dans Liberté le 14 - 12 - 2017

La contestation des élèves des lycées et des collèges de la wilaya de Tizi Ouzou pour la promotion de tamazight, ne semble pas s'estomper. En effet, depuis une semaine, des milliers d'élèves continuent de battre le pavé pour revendiquer la promotion et la généralisation de tamazight à travers le territoire national. C'est ainsi qu'à Draâ El-Mizan, les collégiens du CEM de la Nouvelle Ville, brandissant des drapeaux amazighs, étaient les premiers à sortir dans la rue, dès 8h du matin, pour scander "Assa azeka, tamazight thella, thella". Ils passèrent ensuite au CEM Harchaoui puis aux lycées Ali-Mellah et Saïd-Hamdani ainsi qu'au technicum Oudni-Aomar et au CEM nouveau Krim-Rabah pour inciter leurs camarades à les rejoindre. La foule compacte aura alors sillonné toutes les artères de la ville sous l'œil vigilant des services de sécurité mobilisés, à l'occasion, pour régler la circulation automobile et veiller à d'éventuels débordements. De l'avis d'un ancien militant du MCB, "il est temps pour les acteurs de la société civile de trouver des moyens appropriés pour convaincre les élèves de reprendre leurs cours d'autant plus que la grève illimitée décidée par le Cnapeste a déjà eu des conséquences négatives sur la scolarité des élèves et ce, depuis le 20 novembre dernier". Par ailleurs, à M'kira, dans la daïra de Tizi Gheniff, les élèves ont initié une autre marche dans la rue principale de la localité tout en reprenant en chœur les mêmes slogans pour la promotion effective de tamazight, tout cela pour dire que, comme en avril 1980 et 2001, les lycéens ne veulent pas rester en marge dès qu'il s'agit de la revendication de l'identité amazighe du peuple algérien. Les lycéens du chef-lieu de la daïra de Tizi Gheniff ont également manifesté pour tamazight. Ils ont marché jusqu'au siège de l'APC ou se trouvait le wali venu installer le nouvel exécutif communal. La manifestation s'est déroulée dans le calme. Il en fut de même dans la daïra de Maâtkas où les collégiens des deux localités de Souk El-Khemis et de Souk El-Tenine sont encore sortis dans la rue pour manifester leur profond attachement à tamazight même si les associations de parents d'élèves s'efforcent de convaincre leurs enfants à reprendre le chemin de l'école. Enfin, à Draâ Ben-Khedda, important chef-lieu de daïra, ce sont les élèves du CEM Nouveau qui sont sortis dans la rue, tôt dans la matinée, pour entraîner dans leur sillage les élèves des deux autres CEM Haddad et Raiah afin d'improviser une marche populaire dans les rues principales de la ville en scandant "Tamazight, thella, thella" avant de se rassembler pacifiquement au centre-ville pour se disperser finalement dans le calme, vers 10h du matin.
O. G./R. A.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.